raies-etoilees

Aquarelle surréaliste (Raies aigles étoilées)

Bonjour à tous !

Je suis très heureuse de vous présenter ma nouvelle aquarelle surréaliste représentant une animal que j’adore : La raie.

J’ai toujours adoré voir évoluer ces gracieuses créatures, croisées à plusieurs reprises lors de promenades en snorkeling (plongée avec masque et tubas). Entre poisson et oiseau, la raie semble voler au dessus du sable avec légèreté et sérénité.

Pour ce tableau, j’ai décidé de représenter plusieurs raies aigles vues du dessus. La raie léopard (une variété de raie aigle) est caractérisée par de gros points blancs sur l’ensemble du dos; je les ai troqués contre de minuscules points symbolisant les étoiles d’une voie lactée. Au lieu de survoler le sable, mes raies recouvriront de leurs ailes célestes un soleil au crépuscule.

Je n’ai pas pu filmer la création de ce tableau car la pluie me donnait une très mauvaise lumière. En revanche j’ai pris des photos du processus 🙂

Tout a commencé par un croquis, j’ai d’abord imaginé une composition en triangle avec trois raies.

croquis-raies

Mon brouillon m’a révélé que j’avais plutôt envie d’en avoir 5 après tout 🙂 J’ai ajouté rapidement les deux raies supplémentaires; mais n’était pas très satisfaite de l’effet de celle qui se trouve dans le coin; qui disparaîtra du tableau final. Ce brouillon m’a également permis de me rendre compte de plusieurs choses :

  • -Je devais beaucoup plus pousser les couleurs de mes poissons.
  • -Je voulais que le centre du dégradé chaud soit blanc.
  • -Je voulais ajouter du bleu foncé autour du orange, comme si la nuit avançait en même temps que les raies.

brouillon

Je passe donc à mon tableau réel. A noter, je teste un nouveau papier aquarelle qui est celui-ci : [Cliquez ici pour y accéder] et qui est bien meilleur que les précédents. Malgré mes généreux trempage de papier, il est suffisamment épais et surtout bien collé sur les quatre côtés à son bloc, pour ne gondoler qu’un tout petit peu pendant le travail et pour reprendre sa forme initiale parfaitement plate après séchage.

J’esquisse les raies et je réalise les étoiles.

Pour créer une nuit étoilée à l’aquarelle, il y a plusieurs solutions. On peut projeter des gouttes de gouache diluée à l’eau sur le tableau final, ou on peut comme moi projeter du drawing gum; dans ce cas avant de commencer à peindre. Utiliser un vieux pinceau car il ne se sortira pas vivant du processus ! Et diluer le drawing gum avec de l’eau pour une texture plus fluide.

Je laisse tout sécher, et je décide d’enlever les projections qui se trouvent au centre du tableau pour ne laisser que celles qui sont derrières les poissons (et bien-sûr sur leur dos).

Cliquez sur le lien suivant pour voir comment peindre une voie lactée à l’acrylique.

esquisse-aquarelle

Je commence par créer mon dégradé central en mouillant la totalité de ma feuille sauf les sujets. Je pose mes touches de peinture et je les laisse prendre les directions qu’elles veulent.

degrade-aquarelle

Je peins les raies sur le même procédé, en utilisant des couleurs rappelant la voie lactée (noir, bleu, violet, rose). J’avais fait la même chose sur mes papillons colorés à l’aquarelle il y a quelques mois.

aquarelle-raies

Derrière les poissons, je projette des gouttes de peinture bleue, violette et noire. Je cherche à leur donner de l’esthétique mais aussi du mouvement.

raies-aquarelle

Lorsque tout est parfaitement sec, je gratte le drawing gum, qui révèle d’éclatantes étoiles.

raies-etoiles

Matériel utilisé pour ce tableau (Cliquez sur les vignettes pour commander en ligne)

aquarelle aqua pinceauxdrawing-gum

Pas de commentaire pour le moment

Ecrire un commentaire