tableau chiens pastel

Chiens au pastel sec

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous présente la commande de Marie, en hommage à ses deux adorables chiennes Poucy et Naïs. Un vrai challenge, car les photos étaient en argentique et de petit format, comme c’est souvent le cas pour les compagnons que nous avons connu avant l’ère du numérique.

Je suis très heureuse d’avoir fait suffisamment de portraits de chiens pour être capable d’interpréter des images de petit format. Bien-sûr je préviens toujours mes clients qu’il ne faut pas s’attendre à ce que mes portraits soient aussi fins et détaillés que lorsque je travaille sur des images de grande qualité. Mais une chose est sûre, je mets toujours tout mon cœur dans mes œuvres quelles que soient mes photos de référence !

Si vous suivez mes cours de pastel vous avez pu constater que je vous fournis toujours des modèles en grand format et d’une bonne netteté : Quand on apprend, on a vraiment besoin de pouvoir zoomer confortablement.

Première étape l’esquisse, encore plus cruciale pour ce type de commandes car la forme des bouilles, l’emplacement des yeux et de la truffe sont une bonne opportunité de commencer à capturer la ressemblance.

Je commence par Naïs et son poil très ras, parce que je suis gauchère et que cela me permet de travailler plus proprement. La sous-couche est faite aux PanPastel (principalement le couteau triangulaire). Je repère déjà mes teintes et valeurs principales, en les exagérant un peu. Cela donnera au final plus de caractère.

Je passe aux bâtonnets (Rembrandt et Unison) pour apporter plus de texture et des couleurs plus franches. C’est là où le volume se crée. Je ne soigne pas trop mes transitions d’une couleur à l’autre, ce sera pour la quatrième étape.

A l’aide de mes crayons-pastels, j’affine tout ça pour obtenir un effet de poil ras et brillant. Si le travail du poil ras vous intéresse, je vous invite à consulter mon cours sur le bouledogue français Apollo : Cliquez ici pour le découvrir

Je vais suivre les mêmes étapes pour Poucy la petite chienne noire. Son poil est très différent puisqu’il est plus long et surtout frisé. Et la photo est encore plus difficile à exploiter ahah !

Je procède de la même façon avec une sous-couche aux PanPastel. J’utilise du bleu et du gris pour éclaircir le poil noir.

Je passe aux bâtonnets avec un autre bleu et un gris plus chaud, plus rougeâtre. Cela évitera de donner un coup de vieux à cette petite bouille !

Je soigne les frisouilles avec d’autres bâtonnets et des crayons. J’essaie de créer une texture intéressante, et je n’oublie pas de faire briller ses yeux de manière plus naturelle que sur mon modèle. Evidemment, je ne vois pas tous ces détails sur mon modèle. J’interprète en faisant confiance à mon instinct et en observant longuement les petites photos que j’ai à ma disposition.

Une vue du résultat final !

…Et avec les photos de modèle :

chiens pastel sec

J’espère que ce tableau vous plait et que cet article vous a été utile.

Le matériel utilisé pour ce tableau de chiens aux pastels secs :

 pitt    rembrandt  fixatifbloc pastelmat

3 Commentaires sur : Chiens au pastel sec
    • Moderni
    • 28 octobre 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy ,le résultat est superbe ,je vois que tes esquisses sont très détaillées mais ce travail minutieux de la préparation est une pratique que je ne maitrise pas encore sur du papier difficile à gommer . As tu une astuce ? Bravo à ce bel hommage rendu à nos 4 pattes . à bientôt

    • Johanne
    • 28 octobre 2017
    Répondre

    Bravo Cindy !
    Ce sont 2 magnifiques portraits! Et 2 réelles interprétations, étant donnée la qualité des photos d’origine.
    C’est là que l’on voit tout ton talent! A faire pâlir tous les détracteurs du travail d’après photo…
    Très belle démonstration !

    • Albert Chabert
    • 16 novembre 2017
    Répondre

    Comme toujours ton travail est magnifique.Vraiment la perfection et encore merci pour tous ces précieux conseils.Amicalement .A.CHABERT

Ecrire un commentaire