Tout sur les crayons pastels

Qu’est-ce que le crayon-pastel ? De nombreuses idées reçues circulent à son sujet. On entend parfois que crayons-pastels et crayons de couleur c’est pareil, que les crayons-pastels ne sont pas de « vrais » pastels (??); qu’on ne peut pas les tailler… Bref ! Dans cette vidéo je vais essayer d’éclaircir tout ça. Et comme je n’ai pas pensé à tout quand je me filmais (Je ne sais pas si vous pensez que je prépare tout ça à l’avance mais en réalité je note deux-trois idées et j’improvise beaucoup, je trouve que je suis beaucoup plus naturelle de cette façon) je vous ai ajouté des petits points supplémentaires dans la partie « A retenir » sous la vidéo.

Vos questions et avis sur cette vidéo peuvent être posées dans les commentaires en bas de page.

A retenir de la vidéo :

Les différences entre crayons de couleurs et crayons-pastels

-Les crayons de couleurs sont composés de pigments additionnés d’huile ou de cire, alors que les crayons-pastels sont composés (comme les bâtonnets) de pigments additionnés de gomme arabique.

-On peut mélanger les marques de crayons de couleurs; on peut mélanger les marques de crayons-pastels; on peut mélanger crayons-pastels et bâtonnets (du plus dur au plus tendre) MAIS on ne peut pas mélanger crayons de couleurs et crayons-pastels.

-Le crayon de couleur a un aspect brillant et ne s’estompe pas, le crayon-pastel est mat et s’estompe facilement.

-Le crayon de couleur se travaille du clair au foncé, le crayon-pastel peut se travailler dans les deux sens.

Les défauts du crayon-pastel

-Sa taille n’est pas très adaptée aux grandes surfaces

-Sa mine est fragile

Tailler ses crayons pastels

-Oubliez les taille-crayons classiques ou à maquillage, le cutter est de loin la solution la plus efficace. Lorsque la mine est dégagée, travailler avec le côté de celle-ci et tourner le crayon sur lui-même au fur et à mesure pour l’affûter. On peut aussi utiliser un papier de verre.

-Le taille-crayon Swordfish ne casse pas les mines (du moins chez Faber Castel Pitt). J’ai eu du mal  l’utiliser au début mais depuis que j’ai tout bien compris, je le trouve super 🙂 Voir le taille-crayon sur Amazon en cliquant ici.

Comparatif de crayons-pastels

comparatif crayons-pastels

Conté à Paris

-Les couleurs sont plus vives

-48 couleurs existantes

-La mine est plus tendre (beaucoup de poussière)

-Le prix est le plus élevé (environ 2,50€)

-Des grains sont parfois logés dans les mines et griffent le papier

Voir le nuancier

conté

Faber Castell Pitt

-Les couleurs sont plus naturelles

-60 couleurs existantes

-La texture est un bon compromis, ni trop sec ni trop tendre pour mon goût personnel

-La mine est plus résistante

-Les pigments sont de bonne qualité (pas de griffures, pas de changements de couleurs)

-Le prix est le plus sympa (Environ 1,60€)

Voir le nuancier

pitt-pastel

Derwent

 -Les couleurs sont très jolies

-78 couleurs existantes

-Mine plus tendre

-Texture plus transparente

-Mine très cassante

-Tendance à griffer le papier comme les Conté

-Présence de pigments de couleurs différentes dans le même crayon (!)

-Prix medium (Environ 2,10€)

Voir le nuancier

derwent

Il existe beaucoup d’autres marques de crayons-pastels. Quelle est votre marque préférée ? N’hésitez pas à les citer dans les commentaires ci-dessous en nous expliquant ce que vous aimez chez elle 🙂

Utilisation du crayon-pastel (ajout)

-On peut très bien réaliser un tableau complet aux crayons-pastels.

-Additionné aux bâtonnets, le crayon s’utilise généralement pour les détails fins.

-Pour qu’il marque bien par dessus les bâtonnets, ceux-ci doivent être suffisamment secs et/ou estompés.

52 Commentaires sur : Tout sur les crayons pastels
    • Nathalie
    • 24 mars 2016
    Répondre

    Un grand merci pour cette video trés intéressante. Je suis une adepte des crayons caran d’ache. Ceux ci sont plus tendres que les pitt et un peu plus fragiles. Ils existent en 84 couleurs différentes et avec les batonnets coordonés. Dernièrement, j’ai acheté une boite de Stabillo carbOthello de 60 couleurs. Ils sont plus durs, et il y a des couleurs assez naturelles que j’aime bien. J’utilise aussi les pitt quand je ne travaille pas avec le papier velours.

      • CindyBarillet
      • 28 mars 2016
      Répondre

      Merci pour ce retour d’expérience Nathalie ! Caran d’ache et Stabilo semblent être les deux marques les plus appréciées avec les Pitt 🙂

      • Répondre

        Bonjour Cindy et Cathereune,

        Comme je l’ai dit plus bas, j’ai commence par les Carbothello (une boîte de 36 + quelques extras) mais je suis ensuite passé aux Pastels secs (Rembrandte puis Sennelier) et ne suis revenu aux crayons pastels qu’il y a 2 ans . Et les Pitt et Conté sont vraiment très supérieurs pour moi aux Carbothello qui sont fragiles et assez secs (moins couvrants que les Pittsburgh) mais peut être adaptés au papier velours qui est le seul papier que je n’ai jamais testé !

        Après comme dit Cindy, chacun trouve sa surface et ses outils 😉

    • Louisette
    • 24 mars 2016
    Répondre

    Merci pour cette vidéo très instructives qui apporte un bon elclairage sur les différences des crayons pastels. J’ai utilisé les Conté à Paris et, tu as parfaitement raison pour les matières indésirables qui s’y trouvent. On dirait des grains de sable. Je suis ravie de voir qu’il existe un aiguise crayons spécifique aux pastels qui est efficace.

      • CindyBarillet
      • 28 mars 2016
      Répondre

      Merci à toi Louisette, en effet sur Facebook aussi plusieurs personnes ont confirmé, ce problème n’est donc pas résolu chez Conté, c’est bien dommage car c’est vraiment agaçant quand ça arrive.

    • Dominique C
    • 24 mars 2016
    Répondre

    Bonsoir,
    Tout comme vous je pense que l’appréciation du matériel dépend de notre technique et de l’utilisation que nous en faisons. J’apprécie les crayons Faber Castell Pitt pour les détails de portraits surtout. De temps à autre j’aime aussi les Conté pastels carrés (pas du tout les crayons). Aujourd’hui, pour commencer une reproduction en format raisin d’un détail de veilleuse de « La Madeleine à la veilleuse », les Conté pastels carrés m’ont servi pour les premiers contours. Le commentaire précédent me donne envie d’essayer les pastels cube de la marque Caran d’ache dont j’ai adoré les prismalo.

    Je ne fréquente l’atelier qu’un après-midi par semaine et le temps y passe de plus en plus vite. Autrement pour une prochaine vidéo peut-être ne suis-je pas la seule à rencontrer des difficultés à trouver un papier au delà du format raisin (50X65), j’apprécie le Mi-Teintes Touch. Je vois que Sennelier propose du 60X80, c’est un peu mieux pour la taille.
    70×100 me parait intéressant et un format carré aussi et je ne sais où trouver ces formats.
    Pour info j’ai testé un bloc pastel velours avec des dessins de fruits et ne suis pas enchantée par le rendu. Je vais essayer encore avec d’autres motifs. Encore merci pour votre travail et à bientôt !

    • Janik
    • 25 mars 2016
    Répondre

    Bonjour cindy,
    Merci pour tes vidéos vraiment sympas et très bien faites avec lesquelles on apprend toujours un petit truc. Pour ma part, je travaille avec des Pitt et des Carbohtello et je préfère de loin les Pitt que je trouve beaucoup moins cassants et plus économiques que les Carbohtello. En effet ces derniers sont un peu plus tendres et fondent à vitesse grand V. Pour les tailler j’ai trouvé une astuce qui consiste à utiliser des lames courbes de scalpel d’infirmière. Celles qui servent à enlever les points. Ces lames sont très affûtées et durent très longtemps, en plus leur forme courbe est très pratique. Bien sur il faut connaitre une infirmière pour se fournir ! Hihi.
    Encore merci pour tes vidéos et à bientôt.

      • CindyBarillet
      • 28 mars 2016
      Répondre

      Bonjour Janik, merci pour ton avis sur les différences entre les Carbothello et les Pitt ! Et pour cette petite astuce des lames de scalpel, ça doit faciliter grandement le taillage en effet 🙂

    • Répondre

      Bonjour Janik,

      J’avais effectivement récupéré un scalpel et 2 lames courbes qd j’ai passé ma Chimio à l’hôpital et je suis d’accord avec toi, c’est super pour tailler les crayons ! Mais aussi très dangereux pour les doigts car ça coupe net…, j’ai testé. Une alternative est d’utiliser les couteaux de précision des graphistes qui se trouvent chez Geants des Bx-Arts : http://www.geant-beaux-arts.fr/Arts-Graphiques/Decoupe-Collage-Montage/Cutters-et-planches-de-decoupe/Couteau-pour-pochoir-Ecobra.html?utm_source=cross&utm_campaign=01
      Ils sont pas chers (3 à 10€ Max) très coupants et la lame est interchangeable (ils existe plusieurs formes et elle s’achètent par petites boîtes de 5 ou 10) Ils ont une super longévité (le manche et la virole sont en aluminium massif) et pour tailler un crayon ou affûter la mine par grattage, c’est vraiment le top. J’en utilise un après le taille-crayon Swordfish, ça permet d’affiner la mine ou lorsque mon crayon est trop petit pour rentrer ds le taille-crayon mécanique !

    • Claudine
    • 25 mars 2016
    Répondre

    Coucou Cindy.
    Moi, aussi, je m’étais commandée exactement le même taille crayon que toi (et au même endroit). 😉
    Et j’ai eu aussi un peu de mal à comprendre comment s’en servir lors de sa réception… mais à force d’essais et de ténacité, j’ai trouvé « ma » méthode !!!
    Mon utilisation diffère un peu de la tienne car je ne tire pas la façade avant, je mets directement mon crayon à l’intérieur en ouvrant bien sûr l’ouverture avec le petit « levier » qui est sur le côté… puis je taille mais avec la façade collée au taille crayon.
    Et pour obtenir une mine encore plus pointue, avant de tourner la manivelle, je tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, le petit « bouton » qui est au milieu derrière au dos , je l’ouvre presque au maximum et ainsi la pointe de la mine est encore plus affinée par la taille…. car je pense que ce bouton suivant son « réglage » doit permettre au crayon de pouvoir s’enfoncer d’avantage ou non sur la lame.
    Enfin ce n’est que ma petite expérience perso que je vous livre… mais qui jusqu’à présent, ne m’a jamais déçue. 🙂

      • CindyBarillet
      • 28 mars 2016
      Répondre

      Super ! D’abord tu me rassures sur ma perspicacité LoL. Et ensuite, tu donnes de bonnes astuces pour tirer partie de cet objet fort utile. Pour ma part, je ne comprenais pas l’intérêt d’ouvrir le plateau de devant, puis j’ai vu qu’en fait celui-ci avance quand tu tailles ton crayon et se bloque lorsque le crayon est taillé, tout simplement. Mais ta méthode permet de « l’obliger » à continuer à tailler, pour une mine plus fine je pense 🙂

      • Répondre

        Effectivement la méthode de Claudine fonctionne (faut juste être très patient 😉 mais en théorie qd la petit molette est bien réglée derrière il n’y a pas besoin de le Faure. On tire la façade vers ou, on pousse bien le crayon à fins et on tribune jusqu’à ce que le système débraye ce qui normalement, indique que la mine est parfaite. Après, qd le tambour qui taille est usé (mon cas comme. Cindy) il taille moins pointu, mais il faut juste le changer… 🙁

    • marie
    • 25 mars 2016
    Répondre

    bonjour Cindy,

    je viens de regarder ta vidéo. Dans l’ensemble, je suis d’accord avec toi. Je n’ai pas de crayons pastels sous la main, mais j’ai abondamment utilisé les crayons de couleurs. On peut arriver à les estomper, mais il faut travailler un peu plus fort et le résultat sera très différent des crayons pastels. J’ai aussi remarqué que les crayons couleurs de marque Prismacolor la mine est plus grasse, tandis que les crayons de marque Crayola est plus sèche. Ce qui fait que lorsque je les mélange sur un même dessin, j’obtiens des effets intéressants et parfois non voulues.. c’est un peu comme mélanger pastel sec avec pastel gras….. Bref, je suis en train de faire quelques essais d’estompage et de mélanges avec divers médium. alors si tu veux bien me laisser un peu de temps, je te reviendrai là-dessus.(Je crois que j’ai trouvé une solution pour utiliser des pastel sec en bâtonnet sans fixatif…)
    en passant, tu as un beau minou, moi aussi j’en ai un !

      • CindyBarillet
      • 28 mars 2016
      Répondre

      Coucou Marie, merci beaucoup d’avoir posté ton message ici ! Je suis ravie que tout le monde puisse en profiter 🙂

    • Claudine
    • 25 mars 2016
    Répondre

    Encore une petite précision supplémentaire sur « ma » façon de faire…. que j’avais oubliée d’écrire dans mon commentaire précédent. 🙂
    Lorsque le crayon est en place… je tourne la manivelle une ou deux fois, puis je tourne le crayon d’1/4 de tour sur lui-même et je retourne la manivelle de nouveau une ou deux fois, et de nouveau je tourne mon crayon encore d’1/4, et ainsi de suite… et au final, il ressort vraiment tout pointu !!!

    • Reybert
    • 25 mars 2016
    Répondre

    Bonsoir à tous,

    Je suis content de voir que ce taille crayon que j’avais conseillé à Cindy il y a déjà un bon moment a fini par la convaincre et qu’elle en a fait un bon usage et même une vidéo !! En effet, je l’ai découvert depuis l’été dernier et je l’avais commandé (moi aussi sur Amazon 😉 ss être persuadé de mon achat alors que j’utilise une bonne gamme de crayons Pastel Je confirme que la taille des rayons est efficace et facile et que le petit bouton gris sur la manivelle est bien la pour régler la longueur de la mine… Sens horaire pour une mine grossière mais moins fragile (et du coup on consomme moins le crayon!) et sens anti-horaire pour une mine très pointue mais le risque de la casser est plus grand 🙁 si jamais ça vous arrive et moi cela m’est déjà arrive une 10ne de fois car je les aime très pointues, il faut desserrer (dévisser si vous préférez ) la grosse molette crantée qui tient la manivelle et tt le mécanisme sort. On peut alors enlever la mine coincée et remettre le tout ds le boîtier. J’ai aussi testé la méthode de Claudine ss la connaître mais c’est plus long et le taille-crayon n’est pas conçu pour cela… A vous de voir !

      • CindyBarillet
      • 28 mars 2016
      Répondre

      Quelle maladresse de ma part de ne pas t’avoir cité dans cette vidéo, j’en suis navrée. Moi et ma tête de linotte, nous nous excusons 🙂

      • Répondre

        Pas de PB chère Cindy, tu es toute pardonnée et je suis vraiment content après une longue absence de revenir sur ton site voir le. Vidéos et commenter un Pau 😉 J’ai eu qques PBs de santé de nouveau, Bcq de travail et des pastels à faire car j’ai ses commandes moi aussi de tps en tps maintenant d’où mon « silence » !

  1. Répondre

    Concernant les crayons pastels que j’ai fini par adapter après avoir utilisé les bâtons pastel depuis plus de 15 ans, je confirme que le Pastel Pitt sont un TB compromis pour ma part bien meilleur que les Conte à Paris et d’un rapport qualité prix attractif ! Ils sont couvrants, facile à estomper et très compatible avec les pastels secs ce qui n’est pas toujours le cas des Conte. J’ai aussi quelques Derwent avec moi mais je ne trouve pas toujours que le couleur est stable (comme Cindy) et certaines couleurs ne sont pas très couvrantes 🙁 Qd au Carnothello qui sont mes plus anciens crayons pastels (c même par eux que j’ai commencé à redessiner après 14 ans d’arrêt) je peux vous assurer qu’ils sont fragiles, très difficile à tailler et que la qualité de la mine ne justifie pas le prix élevé demandé par Schwan Stabillo !!! A éviter… J’utilise aussi pas mal les Carré conté pas chers et d’une dureté moyenne qui sont un bon compromis entre les Crayons pastel et les pastels tendres et m’ont souvent servi de rehauts sur de grands formats qd c trop fastidieux avec des crayons. Toujours en avoir quelques uns avec soit et il sont meilleurs que d’autres marques qui les ont copié

  2. Répondre

    Enfin pour les papiers je partage le goût de Cindy pour le Clairefontaine Pastelmat qui a une très grande couvrance et supporte les couches superposées mais ne pardonne pas les croquis effacés et retouches si on ne recouvre pas le dessine suite avec du pastel. Le mi-teintes Canson est un classique pour débuter et s’entraîner et sa texture (son accroche) proche du C à Grain, est habituelle pour tt le monde 😉
    Le PastelTouch m’a en revanche beaucoup déçu car il est intermédiaire entre le mi-teintes et le Pastelcard de Sennelier (très dur à travailler mais au fini proche d’une peinture) et n’a finalement pas les qualités ni se l’un ni de l’autre… Un dernier Papier au rapport qualité/prix incroyable est le Fabriano Ingres (surtout pas le Tiziano !!) qui existe en 5 couleurs chez Géants des Beaux Arts, 2 dimensions assez pratiques à recouper et 2 grammages 90 et 160 g/m2 (pour le Pastel choisissiez celui-là). Inçroyabke avec des crayons Pastel Pitt et supporte corrections, estompages et superposition avec Bcq de résistance (et pas cher du tout !)

    Si vous vouiez des précisions

      • marie
      • 20 mai 2017
      Répondre

      Bonjour Reybert,
      sur ton commentaire sur le papier je lis : surtout pas le Tiziano ! peux tu m’en dire un peu plus. J’ai acheté ce papier et j’ai beaucoup de mal avec, j’ai l’impression que le papier dessous est toujours visible et la superposition des couches n’est pas facile, mais comme je suis presque débutante j’ai mis ça sur mon manque d’expérience, mais il y a peut être une technique a adopter. merci

  3. Répondre

    Je terminais par: je suis à votre dispo pour vous conseiller si Cindy me l’autorise et je précise qu’en tant qu’amateur, je n’ai aucun intérêt ni pourcentage sur aucune marque. Juste une bonne expérience de plein de matériels différents car j’aime tester les marques et mes limites

    • catherine
    • 28 mars 2016
    Répondre

    Merci beaucoup pour cette vidéo qui répond à beaucoup de mes questions. En tant que débutante, c’est vrai que la taille des crayons n’est pas facile si on veut une pointe fine, je casse souvent les mines au scalpel. Je vais essayer ce fameux taille crayon (qui n’a pas l’air si facile d’utilisation d’après les commentaires) . Pour le moment je suis Cindy à la lettre et j’utilise les crayons Faber Castell Pitt et les bâtonnets Rembrandt, mais j’ai envi de découvrir. Merci pour les conseils des commentaires.

      • CindyBarillet
      • 1 avril 2016
      Répondre

      Ahah en tous cas ça m’a rassuré de voir que je n’étais pas la seule à bloquer dessus au premier abord ! Merci beaucoup pour ta confiance Catherine, effectivement il c’est bien de tester plein de choses (d’abord parce que c’est marrant et ensuite parce que tu peux faire de superbes découvertes). Quand on débute ce n’est pas la peine d’acheter 50 marques différentes, mais au fur et à mesure c’est bien d’en essayer de nouvelles de temps en temps (je devrais appliquer mes propres conseils tiens).
      A bientôt 🙂

  4. Répondre

    Merci pour cette vidéo. Pour ma part j’utilise les crayons carbothello de chez stabilo. Je les trouve plus tendres que les pitt que je n’aime pas trop personnellement. Mais chacun ses goûts. J’ai acheté le taille crayons indiqué dans la vidéo et j’en suis très contente mais je n’avais pas compris

      • CindyBarillet
      • 1 avril 2016
      Répondre

      Merci pour ton commentaire Françoise ! En effet je pense que nous avons tous des affinités différentes avec le matériel que nous utilisons 🙂 Ravie d’avoir pu t’être utile pour le taille-crayon. A bientôt !

  5. Répondre

    Qu’il faut ouvrir la façade pour limiter la taille. Merci pour l’explication.

    • Véronique
    • 2 avril 2016
    Répondre

    Tout d’abord un grand merci pour cette vidéo. J’ai découverte la technique du pastel sec grâce à Cindy, je suis tous ses précieux conseils ainsi que ses cours. Je l’a remercierais jamais assez pour cette belle découverte. J’utilise principalement les crayons Pitt dont j’aime l’utilisation. J’ai voulu essayer les crayons Derwent, mais je ne les trouve pas assez couvrant. Dommage, car la palette de couleur est très belle. Concernant la taille je n’arrivais pas à obtenir une mine fine….alors j’ai commandé le taille crayon et là….j’ai pu constater qu’il répondait à toutes mes attentes. De plus, j’ai gagné un temps précieux suite à vos commentaires, quant à son utilisation. Merci à toutes et à tous et bonne continuation

      • CindyBarillet
      • 4 avril 2016
      Répondre

      Merci beaucoup pour ton message Véronique, je suis ravie que ce taille-crayon te plaise ! Il faut dire que c’est un bon produit, l’investissement vaut la peine d’être fait quand on dessine beaucoup 🙂

  6. Répondre

    Bonjour Tout le monde,

    Tout d’abord je remercie Cindy de m’avoir conseillée et répondu par mail.
    Je me suis mis au pastel en février pour faire un cadeau de Saint-Valentin à mon chéri.
    J’ai testé différentes marques de crayons et je dirais que chaque marque a son utilité.
    J’ai un coup de coeur énorme pour les Gioconda de Koh-i-nor qui sont très bon marché et de bon couvrance, friables et très bon marché. Meilleure qualité que les carthobello à mon sens dont la mine casse souvent.
    Je n’ai pas acheté le même taille crayon que Cindy et je m’en mort les doigts! J’ai acheté un modèle similaire de chez Carand’ache…et après quelques jours d’utilisation (et une 50 aine de crayons taillés)…et bien il ne taille plus!
    Pourquoi? Parce qu’il y a du jeux : les barrettes de maintient du crayon bougent, et n’avancent plus, et la lame tourne autour du crayon sans la toucher…l’ayant acheté chez géant des beaux arts, j’espère qu’ils vont me le reprendre contre un bon d’achat…
    J’imagine que le Sworfish a une durée de vie plus longue Cindy? (Ou ceux qui ont testé…)?
    Car si oui, je vais investir dans celui là…
    Bises à tous et bon pastel et merci encore à Cindy!

      • CindyBarillet
      • 2 juin 2016
      Répondre

      Coucou Julie,
      Un grand merci pour ce partage d’expérience très intéressant !
      Malheureusement le Swordfish comme tous les taille-crayons a une durée de vie limitée, la différence est que les lames sont remplaçables…mais un peu trop coûteuses à mon goût. En utilisation intensive cela devient un vrai budget.
      Ma recommandation finalement est d’utiliser le cutter et de garder son taille-crayon manuel pour les moments où on a vraiment besoin d’une pointe fine pour faire un détail particulier. C’est un moyen de prolonger sa durée de vie et d’en profiter le plus longtemps possible.
      Mais attention, ce taille-crayons est tellement efficace que quand on le reçoit on a tendance à tailler tout ce qui nous passe sous la main LoL ! Ne tombe pas dans le piège :p

    • Danielle
    • 28 septembre 2016
    Répondre

    Coucou Cindy
    Merci pour cette vidéo que je n avais pas encore visionnée . Je pensais que le désagement des rayures du papier que j avais avec les contés , venaient de ma façon de les utiliser , mais je m aperçois que tu as eu le meme soucis .
    J ai débuté avec des carbothellos à l unité , ensuite je me suis acheté la boite de 60 . mais à l époque j en faisais vraiment occasionnellement . Maintenant que je dessine pratiquement tous les jours , je constate que certaines couleurs sont vraiment difficiles à tailler sans les casser , meme au scalpel . Alors je crois que je vais acheter quelques FC pitt , au moins pour les couleurs que j utilise le plus .

    • chabert albert
    • 7 octobre 2016
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Une seule question a laquelle je n’ai jamais pu trouver de réponse : connais tu une marque de crayon pastel qui fasse un blanc vraiment blanc? tous ceux que j’ai employé et que j’emploie encore ne donnent qu’un résultat fade et sans éclat .Merci si tu peux me dépanner. Amicalement AL

      • CindyBarillet
      • 15 octobre 2016
      Répondre

      Bonjour Albert, les crayons sont tous un peu transparents. Si tu les applique sur le papier ils sont bien blancs, mais si tu cherches à avoir du blanc pur par dessus une surface déjà colorée au pastel, ça se corse. Tu peux exercer une pression plus forte pour qu’il marque plus; mais le mieux est d’utiliser un bâtonnet.

    • valerie seassau
    • 31 octobre 2016
    Répondre

    Personnellement, je préfère les crayons pastels faber castel pitt, ils sont tendres et s’ estompent facilement, contrairement aux derwent qui sont trops durs à mon goût.

    • Fanfan
    • 23 novembre 2016
    Répondre

    Bonjour Cindy! dis donc à toi toute seule,tu es une vraie entreprise philanthropique…
    j’ai rencontre un groupe depastellistes sur facebook,et ils odnnent aussi de leurs expériences..je taille depuis mes crayons au cutter et papier de verre.Aujourd’hui,j’ai recu un coffret de 60 pastel Pitt ..Merci de tes videos ce sont de vrais trésors..tout ce dont vous rêviez,Cindy l’a fait..
    A bientôt et merci encore
    Fanfan

    • Meyer martine
    • 2 janvier 2017
    Répondre

    Merci Cindy
    Je commence cette technique pastel sec
    Cette vidéo répond à des questions que je me posais.
    Bonne journée

    • Reybert
    • 3 janvier 2017
    Répondre

    De retour sur le site de Cindy après de nouveaux PBs de santé récurrents, je vous donne quelques précisions depuis mes derniers commentaires :
    J’ai essayé récemment quelques Crayons pastel Caran d’Ache (très onéreux, presque 4 € le crayon !!!) qui sont nettement plus tendres que les Pitt FC et donc plus fragiles à la taille mais ‘est vrai TRES couvrants et donc estompables facilement. Avec 84 couleurs différentes (mais je n’ai trouvé aucun magasin Beaux-Arts qui les avait totes (même Gertsaecker !) et ils sont coordonnés avec des bâtonnets carrés (comme les Contés) qui s’appellent Cubes chez eux ! Super aussi et très chers aussi :-(((

    En revanche et peu de gens en parlent (Cindy, tu connais ???) il existe AUSSI chez Faber Castell des bâtonnets carrés qui ont les même nuances que les crayons Pitt 😉
    Ils s’appellent Polychromos (comme les célèbres crayons, ne pas confondre !) et sont vendus à l’unité ou en boite de 12, 24, 36 ou 60 couleurs (même que les 60 Pitts…) et donc on peut les associer comme on veut. Pas belle la vie ??

      • CindyBarillet
      • 14 février 2017
      Répondre

      Hello Reybert, merci pour ton partage d’expérience ! Nooon je ne connais pas les polychromos carrés, ils m’ont l’air hyper durs sur la photo (ils me font penser aux carrés Conté) mais c’est dur à dire sans pouvoir les toucher. Je m’en commanderai deux ou trois à mon prochain ravitaillement GdBa 😉
      Merci aussi pour le taille-crayon, je me laisserai peut être tenter !

    • Reybert
    • 3 janvier 2017
    Répondre

    J’ai oublié de vous donner aussi mon retour sur le taille Crayon Swordfish que j’avais conseillé à Cindy et donc à vous tous :
    Après plusieurs mois de bons et loyaux services, la molette (fraise métal) du taille crayon ne taille plus que le bois (plus la mine et elle est plus fine 🙁 ) et en plus les mines cassent souvent dedans ce qui n’arrivait jamais avt. Comme Cindy, j’ai cherché une fraise (lame) de rechange mais… elles ne sont vendues QU’En Angleterre et avec les frais d’envoi, c’est plus cher que le taille-crayon neuf. En me renseignant auprès d’amis artistes, ma plus belle découverte a été : le taille crayon CARL Angel-5 (vers 30 € sur Amazon donc guère plus cher) qui lui est fabriqué au Japon (pas en Chine !!) est quasiment tot étal (je vous laisse apprécier la solidité) et est garanti pour 5000 crayons.
    Vous avez BIEN LU, c’est pour ça qu’il est utilisé dans au moins 1/4 des écoles primaires et secondaire américaines (recommandé sur un site de Maitresses d’écoles…) et les lames de rechange sont aussi trouvables sur Internet !
    Je vous tiendrez au courant de son évolution mais c’est pour moi le MEILLEUR taille crayon jamais utilisé ds ma vie. Juste Incroyable de voir une qualité comme ça encore existante… Si cela vous tente, n’hésitez pas, je n’ai AUCUN intérêt à l’affaire ni % de vente. Juste un conseil amical 😉

    • wallez
    • 24 janvier 2017
    Répondre

    bonsoir cindy une fois de plus un instant a tes cotes pour suivre attentivement ta video sur les crayons pastels .J utilise comme tu le propses les batons pour les grandes surfaces et les crayons pour les details !Je pssede deux marques derwent et faber castels pour les crayons J ai eu bcq de misere au debut avec le taille crayon ordinaire et puis j ai appris qu il fallait utiliser un cutter j en ai un de comptition que m a donnè mon epoux extrait de sa boite à outil ‘il faut simplement appuyer la mine sur l index de la main et avec le doigts de l autre main tailler en tournant le bout du crayon j arrive ainsi à obtenir une pointe tres fine si je le souhaite.merci une fois de plus pour la qualite de ton tutorat c est un plaisir de t ecouter ‘tu es souriante spontanee et ton timbre de voix estplaisant à entendre ainsi que ta franchise et ton honnetete intellectuelle

      • CindyBarillet
      • 14 février 2017
      Répondre

      Bonjour Wallez, merci beaucoup pour ton message qui me touche beaucoup ! Je suis ravie que mes vidéos te plaisent. C’est génial d’avoir un super cutter, le mien est très basique mais on s’en sort aussi haha 🙂 Bon pastel & à très vite !

    • Sylvie Bluteau
    • 26 février 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy, merci pour ta vidéo sur les crayons pastels, très bien expliquée et simple comme d’habitude. Je viens de m’offrir un coffret de 24 crayons FC Pitt, je n’avais que des bâtonnets de marque Mungo… quelque chose. Pour les détails, ce sera sûrement très bien. Je dois faire 2-3 heures de route pour avoir accès à un bon magasin de fournitures d’arts. Bien sûr il y a internet, mais ce n’est pas comme être sur place et pouvoir choisir et comparer dans les mains. Je vais m’amuser cette semaine. À bientôt.

    • Régine
    • 27 février 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy
    Merci pour ta vidéo si bien expliquée sur les crayons,puisque je vais bientôt investir.
    Celà Me rends service,j »aimerai commander sur le site que tu nous conseilles ,afin que tu en profites car
    Mais je vais commencer par quelques crayons et une ou 2 feuilles pour le portrait de ma louloute.
    Puis je suis comme Sylvie,j »aime toucher,voir comparer.
    Amitiés @et merci encore pour ton aide précieuse,

    • CHANNA
    • 20 avril 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy
    je suis nouvellement abonnée à ta newsletter et je te remercie pour tous tes précieux conseils. Maintenant en « retraite » je peux enfin reprendre mon activité préférée : la peinture (J’ai fait beaucoup de peinture à l’huile mais j’ai arrêté pendant 20 an à cause de nos déplacements trop fréquents à l’étranger. Très curieuse de nature, je voudrai tester autre chose ! j’ai tenté l’aquarelle mais … catastrophe, je crois que je n’arrive pas à maîtriser l’eau. Le crayon aquarelle j’aime beaucoup, et j’ai pas mal réussi. Je pense aussi au pastels et là je n’ai encore rien tenté. Je suis surtout tentée par les lanscapes. En attendant de me décider pour un médium, je travaille mon dessin pour me refaire un peu la main. Si tu as des conseils, je suis preneuse! Merci encore pour le temps le tu passes à nous partager tes expériences ! à bientôt
    Au fait ton petit minou derrière toi est superbe, ma fille a exactement le même !

      • CindyBarillet
      • 20 avril 2017
      Répondre

      Bonjour Channa, merci pour ton message et bienvenue sur mon blog !
      Pour le dessin, normalement tu as reçu un email intitulé « Faire une esquisse pour bien commencer son tableau » contenant les liens vers des vidéos d’aide.
      A très vite,

    • CHANNA
    • 20 avril 2017
    Répondre

    CORRECTION de mon commentaire : Landscapes au lieu de lanscapes !

    • ESCUER PHILIPPE
    • 26 avril 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy.
    Je suis tenté par les pastels que je n’ai jamais essayés par timidité je pense, mes qualités de dessinateur étant assez rudimentaires…. Je fais surtout de l’acrylique et depuis quelques mois de l’aquarelle mais j’aime travailler dans la matière plus que dans l’eau ! rires !
    Je voulais te remercier pour toutes tes vidéos que je garde et pour tes nombreux conseils qui les accompagnent. C’est toujours une vrai régal en plus d’une mine de conseils que j’essaie de mettre à profit.
    merci et à très vite pour d’autres aventures artistiques….

    • evelyne
    • 28 avril 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Je me suis lancée, il y a quelques mois dans le pastel (en fait j’essaie un peu tout acrylique, et plus récemment huile, juste pour voir, mais je dois dire que je préfère le pastel ; par contre j’ai un soucis avec les fixatifs, j’aimerais garder le côté « velouté » lorsqu’on estompe, mais lorsque je mets le fixatif quel qu’il soit, et à plusieurs distances de la feuille, j’ai essayé plus près, plus loin de la feuille…. le rendu ne me plait plus … on voit comme des petits grains, même si je sais qu’un dessin n’est pas fait pour être regardé de près ça me gêne…… Peux tu me donner des conseils ???? Merci d’avance

    • evelyne
    • 11 mai 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Je viens de regarder ta vidéo, et je crois avoir trouvé mon erreur ; je travaille sur du papier lisse et …… je mettais trop de fixatif en fait, en plus je l’appliquais à plat et en tenant la bombe au dessus et non sur le côté…… en tous cas merci pour tes conseils
    Evelyne

Ecrire un commentaire