Dessiner un nez réaliste

Dessiner un nez réaliste

Bonjour à tous, je ne sais pas si vous vous souvenez de cette pub sur des mouchoirs avec des gros nez sur pattes mais moi je l’ai dans la tête depuis que j’ai fais ce dessin (Nez doux ! Nez moelleux ! Neznezneznez..)

Bref, troisième vidéo de ma série dédiée au portrait ! Et la prochaine sera dédiée à la bouche 🙂

Bonjour à tous j’espère que vous allez bien ! Me voici de retour de vacances et aujourd’hui je reprends la série de vidéos que j’avais commencée sur le portrait. Si vous n’avez pas vu les deux premières, je vous invite à les regarder : Réussir ses premiers portraits et ici : Dessiner un oeil réaliste.

Aujourd’hui on va s’intéresser au nez. Le nez est une zone qui est assez négligée par les débutants car certains partent du principe qu’un nez : C’est moche ! Donc ils vont vouloir diminuer les contrastes pour que l’on ne fasse pas trop attention à lui.

Je pense que c’est une erreur, car le nez est la zone la plus en relief du visage, et c’est là que vous avez une carte à jouer pour donner cet aspect 3D que l’on recherche tant dans nos portraits. Je pense qu’il faut accorder au nez autant d’attention que le reste du visage. Dites vous bien que si vous avez toute la ressemblance possible avec votre modèle sur tout le visage mais que le nez est faux parce que vous ne lui avez pas accordé assez d’attention, il va y avoir quelque chose qui cloche de toutes façons.

Evidemment chaque personne a un nez de forme différente, pour ça il faut vous référer consciencieusement à votre photo de modèle, mais on va trouver des points communs entre tous les nez, notamment au niveau de leur anatomie. Comme je l’avais fais sur le tutoriel sur les yeux, je vais me filmer en train de dessiner un nez et je vais commenter.

Je commence par faire mon esquisse avec un crayon HB qui sera facile à gommer. La photo de modèle que j’ai utilisé est une photo de mon nez; je ne la partage pas avec vous parce qu’elle est prise au reflex avec une très jolie lumière et une belle mise au point sur mon nez, ce qui fait qu’on ne loupe absolument aucun de mes gracieux points noirs ^^ Du coup je vous invite à vous entraîner sur votre propre nez ou encore sur celui de la personne qui vit avec vous et qui sera, j’en suis sûre, ravie de vous laisser photographier son nez à des fins artistiques.

Avec mon HB je commence à marquer légèrement les parties les plus ombrées : Les narines et les ailes du nez, généralement les plus fortes. Je trace les contours d’un reflet, il y a toujours ce reflet lumineux sur ce que l’on appelle la boule du nez c’est à dire cette zone bombée que l’on trouve juste au dessus des narines.

Je marque l’arête du nez, la lumière vient de la gauche donc la partie droite est plus ombrée. J’utilise un petit coton pour estomper le graphite, surtout à ce stade où l’on peut considérer ça comme une sous couche donc je dois avoir des ombres très douces. Souvenez vous de ce que je vous ai dis dans ma première vidéo dédiée au portrait : Il ne faut surtout pas faire de lignes pour démarquer les différentes zones. Pour le nez, très souvent les gens vont marquer les ailes avec une simple ligne alors qu’en réalité ce sont bien des ombres.

J’ai pris mon 8B plus noir pour les narines et les ailes. Avec mon coton j’estompe régulièrement pour avoir quelque chose très doux. En fonction de l’intensité des ombres j’utilise différents types de crayons (2B 4B), j’essaie de varier pour avoir des valeurs dégradées.

Si vous ne savez pas ce qu’est une valeur en dessin c’est simplement un niveau de gris. C’est grâce aux valeurs que l’on a un aspect 3D sur nos dessins : Je trouve que le dessin en noir et blanc est très important pour s’entraîner justement à maîtriser ces valeurs. D’ailleurs je vous recommande de passer vos photos de modèle en noir et blanc, vous arriverez beaucoup mieux à les distinguer.

Au fur et à mesure j’accentue toujours plus mes contrastes. J’ai commencé très doux, et plus le dessin avance plus je fonce les ombres. Je marque les reflets lumineux et je vais noircir toute la peau de façon à ce que la seule zone vraiment blanche soit mon reflet.

La zone entre les narines ne doit pas être matérialisée par une ligne elle non plus, c’est l’ombre sous le nez qui va faire ressortir cette zone là. Et très souvent, juste au dessus donc ça vous pouvez le faire avec un stylo gomme comme celui que j’utilise.

Je fonce l’arête du nez; et les traits que je fais au crayon ont leur importance. J’essaie de suivre le mouvement de la peau. On voit que je fais des obliques dans le sens du creux puisque cet endroit là est creux. Au début j’utilise beaucoup le coton, à la fin de la vidéo je privilégierai mes doigts. Toujours dans le sens de la boule du nez.. Comme ça je lui donne du relief. Même si ces traits seront estompés, ça lui donne quand même son volume.

Je n’ai pas centré mon dessin mais c’était juste pour une petite étude donc ce n’était pas très important 🙂 J’utilise aussi mon estompe quand je veux bien imprimer mon graphite dans le papier c’est un outil qui est plus précis.

On voit clairement que la lumière vient de la gauche puisque l’arête du nez est très marquée du côté droit et beaucoup plus estompée du côté gauche.

Je pourrai déclarer mon dessin terminé car il ressemble à un nez, mais je vais continuer à le travailler pour affiner le plus possible les détails, avoir de belles ombres dégradées. Je commence à utiliser mes doigts, je les trouve plus précis que le coton mais plus doux que l’estompe.

A ce niveau là la petite ombre de la boule du nez est renforcée, tout le monde a ce petit relief là. Mais les reliefs changent en fonction des angles de vue du nez, il faut bien regarder sa photo de modèle. Si vous avez un logiciel de retouches vous pouvez aussi accentuer les contrastes pour mieux faire ressortir les reliefs de votre modèle.

J’utilise la gomme stylo pour estomper. Je l’applique sans appuyer et cela me permet de fondre les lignes trop marquées, c’est plus précis que la gomme mie de pain. Pour le nez il y a très peu de zones vraiment dures. La base du nez oui, les narines et les ailes du nez sont bien démarquées mais l’arête du nez est toujours très douce.

Merci d’avoir suivi cette vidéo 🙂 N’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne !

Matériel utilisé pour réaliser ce portrait :

cansongraphite mie-pain stylo-gomme     estompe   fixatif

5 Commentaires sur : Dessiner un nez réaliste
    • Plomteux Marie-Henriette
    • 3 septembre 2015
    Répondre

    Bonsoir et un tout grand merci pour cette vidéo très bien faite, cela m’aidera à faire des nez, pas évidente! J’ai adoré

    • Reybert
    • 3 septembre 2015
    Répondre

    Bonne démonstration comme d’habitude. Et Cindy laisse toujours l’impression que c’est facile et que tt le monde peut le faire 😉
    Mon seul regret est que cela soit comme l’oeil au graphites + estompage car ma grande difficulté ne vient pas du dessin mais de la couleur… Cela ne veut pas dire que ce n’est pas difficile, c’est juste que je considère cela comme une figure imposée que je n’apprécie pas toujours… Et du coup, c’est plutôt la mise en couleur avec des pastels (Crayons, carré Conté ou craies tendres) pour laquelle j’ai de grandes difficultés à faire un choix et à les superposer. Si Cindy peut un jour nous aider…

    • Tonton
    • 4 septembre 2015
    Répondre

    Merci Cindy pour cette superbe vidéo « au pif » – Tant de petits détails importants sur lesquels tu mets le doigt …

    • Sophie
    • 4 septembre 2015
    Répondre

    Coucou Cindy,

    mille fois merci pour ce nouveau tutoriel sur le dessin du nez si clairement présenté ! Tu es vraiment une très bonne pédagogue ! J’ai découvert grâce à toi ton stylo gomme qui va m’aider à mieux réaliser mes futurs nez.

    • Arlette
    • 7 septembre 2015
    Répondre

    Super Cindy ! Le dessin du nez cela a bien l’air simple mais lorsque je suis devant ma feuille je dois me reprendre à plusieurs reprises par manque d’observation de ma part. Ce tutoriel me permet de me recentrer sur la façon de procéder. Merci de ce partage.

Ecrire un commentaire