jonquilles pastel sec

Jonquilles aux PanPastel

Bonjour à tous !

Petit cours de pastel aujourd’hui, ou plutôt de PanPastel avec mon tout premier tableau réalisé pour les tester. Créer cette oeuvre m’a beaucoup appris, et je partage donc avec joie mes réflexions pour que vous puissiez profiter de cette expérience.

Le tableau a été réalisé à partir de deux photos personnelles des jonquilles de mon jardin. J’aime beaucoup peindre les fleurs, je trouve que ce sont des sujets très inspirants, qui sont moins intimidants que les animaux lorsque l’on débute.

Ce qu’il faut retenir de la vidéo :

Le kit de deux couleurs + quelques outils : Cliquez ici pour y accéder

Les couleurs individuelles : Cliquez ici pour y accéder

Couleurs utiles aux PanPastel : Mes recommandations en plus du duo ci-dessus –

  • -Blanc de Titane 105
  • -Noir 805
  • -Bleu outremer 525
  • -Terre d’ombre naturelle 783

Lorsqu’ils sont employés sur Pastelmat, les PanPastel s’utilisent sans le moindre souci avec les crayons-pastels mais aussi avec les bâtonnets. Sur papier non abrasif il est possible que la saturation soit plus rapide et rende les superposition plus délicates.

Les couleurs employées pour ce tableau de jonquilles :

  • -Bleu outremer 525
  • -Blanc de titane 105
  • -Jaune Dyarilide clair 255
  • -Vert Permanent 645
  • -Rouge permanent 345
  • -Ocre jaune 278 (très peu utilisé)

Les tableaux réalisés au PanPastel (certains avec les crayons en complément, d’autres pas) : http://paintdrawblend.com/gallery/

Remarques supplémentaires au sujet des PanPastel :

J’ai commencé par le fond alors que j’ai pour habitude de le faire en dernier, parce que le PanPastel est si peu poussiéreux que l’on peut (dans une certaine mesure) appuyer sa main dessus sans se mettre des pigments de partout sur la peau.

Pour user vos éponges à PanPastel moins vite, pensez à presser toute la surface de l’éponge. J’avais tendance à appuyer seulement l’extrémité sur le papier, comme je le ferai avec un crayon, mais sur une surface si réduite la matière s’abîme vite. De plus, la surface large est un atout que le crayon n’a pas, autant en profiter à toutes les occasions ! Gardez l’usage de l’extrémité pour les zones les plus étroites.

Le matériel utilisé :

 pitt  sennelier        bloc pastelmat

11 Commentaires sur : Jonquilles aux PanPastel
  1. Répondre

    Merci pour cette brillante démonstration. Ça me donne envie d’essayer.

  2. Répondre

    Très belles jonquilles, Cindy et cette vidéo va convaincre je l’espère, beaucoup de personnes à utiliser les Pan Pastel.
    Pour ma part, depuis que j’en ai fais l’essai, je les utilise pour mes portraits et cela me facilite grandement la mise en couleur.
    Je n’ai pas vue la première vidéo, j’irai voir, c’est promis.
    Merci pour cette démo et à bientôt….

      • CindyBarillet
      • 11 mai 2017
      Répondre

      Hello Sylvie, merci pour ton retour d’expérience ! Je confirme, ils sont vraiment extra pour le travail de la peau, un vrai bonheur 🙂

    • Alexandrine
    • 24 avril 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy
    Merci pour cette vidéo, les couleurs sont vives tu as réalisé de très belles jonquilles, je vais surement les essayer, mais c’est vrai que le prix est quand même élevé. Et ton chat est tellement beau , c’est drôle de le voir , on dirait qu’il aime se faire filmer.
    Bonne journée à vous deux 😉

    • Maryse Létourneau
    • 24 avril 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy!

    Merci pour cette vidéo!! justement je me disais: Ce serait super de pouvoir voir comment tu as réalisé tes jonquilles… et voilà le résultat!
    J’étais aussi en période de réflexion; à savoir si ce serait plus pratique d’utiliser le Panpastel, pour faire les fonds de nos tableaux…
    Eh bien, avec cette vidéo, tu as répondu à mes questions, puisque tu en parles dedans! et tu dis combien tu aimes leurs effets et tout!
    Merci beaucoup de tout le temps que tu prends à réaliser ces projets et de nous les partager! Tu m’as convaincu !!! Merci !

      • CindyBarillet
      • 11 mai 2017
      Répondre

      Coucou Maryse, oui les PanPastel font de très jolis fondus. Ils sont aussi vraiment super pour les sujets eux-mêmes, ne pas les limiter aux arrière-plans car ce serait bien dommage, ils font des sous-couches extra !

    • luc
    • 25 avril 2017
    Répondre

    Merci Cindy pour ce tutoriel , car çà fait un bon moment que j’hésitais à utiliser ces pan pastel .
    Habitué aux bâtonnets et aux crayons , je me posais la question quant à la différence , vu les prix ……..un peu plus élevés . Mais je crois que tu m’as convaincu , au moins de faire l’essai .
    Sans doute une prochaine commande à venir !
    Merci encore pour ton aide
    Bon courage et à bientôt

      • CindyBarillet
      • 11 mai 2017
      Répondre

      N’hésite pas à nous donner ton avis Luc ! Bon pastel:)

    • michele
    • 29 avril 2017
    Répondre

    BONJOUR CINDY J’ai commence à faire du dessin et du pastel depuis septembre 2013 j ‘ai acheté tous vos livres et 6 vidéos .Jai énormément progressé
    le Pan pastel est formidable malgré le prix j ‘ai acheté quelque godets et je pense bien m’en servir.
    Etant handicapée , je voudrai savoir , si les éponges une fois mouillées on est tranquille pour une s2ance ou faut-il avoir un récipient d’eau prés de soi MERCI pour tous les tutoriels
    Ps; il va falloir que je vous envoie un tableau ou prendre une de vidéo offerte mais ce n’est pas pressée cordialement MICHELE

      • CindyBarillet
      • 11 mai 2017
      Répondre

      Bonjour Michèle, merci pour votre message ! Les PanPastel restent une technique sèche, on ne mouille pas les éponges 🙂 Si vous avez commandé 6 cours vidéos, vous avez en bonus la démonstration des jonquilles en temps réel, n’hésitez pas à m’envoyer un email.
      En tous cas j’espère que les PanPastel vous plairont ! Bon pastel & à très vite,

  3. Répondre

    Bonsoir Cindy,
    J’ai acheté des panpastels en lot de 5 empilables. Comment fais-tu pour gérer l’utilisation des boites ? Je ne trouve pas pratique d’avoir un seul couvercle pour les 5 et de plus, lorsqu’ils sont empilés, on ne voit pas les couleurs et il faut donc tout dévisser pour arriver à celui que l’on souhaite et ce n’est pas très facile à revisser : la boite doit être bien positionnée sinon elle vise de travers.

Ecrire un commentaire