vignette2

Nature morte aux pastels secs

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je partage avec vous la création de ma nature morte réalisée avec les pastels secs Unison. C’est le tableau que j’ai choisi de peindre spécialement pour tester mes nouveaux pastels. J’ai pu ainsi expérimenter plusieurs textures et couleurs, j’ai beaucoup aimé !

Je trouve que les fruits sont inspirants, car ils nous permettent de chercher à créer plein d’effets différents. Entiers, il faut savoir représenter leur peau, parfois leur translucidité comme avec ce raisin blanc. Coupés, ils nous permettent de travailler l’aspect juteux et sucré. Sans parler du travail de composition qu’il faut faire pour que notre tableau soit agréable 🙂

-Remarque oubliée dans la vidéo :  ma composition est triangulaire, avec la pêche qui se trouve dans le bol en guise de sommet. Ce type de composition est fréquent dans les natures mortes. Le fait que la grappe de raisin vienne en dehors du bol, passer devant sa paroi, me permet de créer une agréable superposition de textures.

Ce qu’il faut retenir de la vidéo « Nature morte aux pastels » :

  • -Les points d’intérêt :
    • **Le raisin : La transparence.
    • **Les pêches : Le volume et les couleurs.
    • **Le bol : L’ombre, la brillance.
    • **Le bois : La texture.
  • -Astuce pour la peau de la pêche au pastel sec : Je reproduis l’aspect duveteux en prélevant des pigments de pastel beige sur mon doigt et en tapotant celui-ci sur le fruit. L’effet obtenu est tout doux et simule plutôt bien la texture si singulière de la pêche.
  • -Le bol est blanc, mais dans l’ombre il est très foncé. J’inclus dans l’ombre les couleurs du raisin qui s’y reflètent, ainsi que de la pêche la plus proche du bol.
  • -Chaque grain de raisin est plus clair sur les côtés qu’au centre (car on voit les pépins par transparence).
  • -Ne cherchez pas forcément à dessiner chaque grain exactement tel qu’il est sur votre modèle car c’est un travail très long qui n’a pas forcément d’intérêt. Capturez la forme générale de la grappe et la façon dont la lumière interagit avec le raisin, capturez aussi leurs tailles pour respecter la variété du raisin que vous dessinez.
  • -Si vous décidez d’ajouter une nouvelle couleur à un stade avancé du tableau, ajoutez-en à plusieurs endroits pour ne pas créer de déséquilibre.
  • Établir une palette : Pour retrouver facilement les couleurs que j’ai utilisées dans mon tableau, au lieu de reposer mes demi-bâtonnets dans leur étuis à l’horizontale, je les place à la verticale. Ainsi je vois du premier coup d’œil les nuances que j’ai déjà posées sur ma nature morte.
  • -Avoir la main légère sur l’estompe : Estomper, prendre du recul, se demander si cela nécessite d’être encore estompé ou pas. L’avantage c’est qu’on peut lisser joliment certaines textures, mais si on lisse trop, on perd du volume. Il faut trouver le juste milieu.

Matériel de pastel utilisé :

-Unison : Cliquez ici pour voir ceux de Jackson Art Supplies (en 2017 ce sont les meilleurs tarifs que j’ai trouvé sur internet)

pitt      bloc pastelmat

14 Commentaires sur : Nature morte aux pastels secs
    • Pierre CHAPEAU
    • 26 octobre 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy

    Je vous remercie pour ce passionnant tutoriel. Les pastels UNISSON sont malheureusement très chers, peut être trop pour qu’un débutant comme moi les gaspille. Je les trouve un peu « gros » pour réaliser les détails, heureusement il existe les crayons FB.
    Cependant j’apprécie énormément votre façon de rendre les grains de raisins transparents. Pour réaliser cette nature morte disposiez-vous d’un modèle que vous auriez pu composer avec de vrais fruits ? _
    Je suis en train de découvrir votre livre  » Débuter avec les pastels secs « , il est passionnant et sans prise de tête.
    Avez-vous utiliser les pastels sur une toile ?

    Dans l’attente de la prochaine vidéo je vous souhaite beaucoup de très belles couleurs.

    Pierre

      • CindyBarillet
      • 27 octobre 2017
      Répondre

      Bonjour Pierre, merci pour votre commentaire. Je ne suis pas sûre d’avoir compris votre question au sujet du modèle, en tous cas comme je l’explique dans ma vidéo, j’ai photographié mes fruits et travaillé d’après ma photo.
      Concernant la toile, je trouve que la nature du pastel sec ne s’y prête pas. Les tableaux au pastel doivent être encadrés sous verre pour qu’ils soient protégés, ce qui rend l’usage d’une toile compliqué.
      Merci encore pour vos gentils compliments !
      A bientôt,

    • Moderni
    • 26 octobre 2017
    Répondre

    Les couleurs de ce tableau sont très belles et j’aime énormément cette nature morte très suggestive. J’espère que prochainement tu auras un thème sur la transparence car j’aimerais tester cette façon sur un tableau representant la mer des caraïbes. A très bientôt

    • Maryse
    • 26 octobre 2017
    Répondre

    Cindy!!! wow!!! cette nature morte est de toute beauté!!!
    J’aime beaucoup le réalisme et les lumières des raisins sont superbes!!!
    Merci pour ce partage! j’ai le goût d’apprendre et d’essayer cela!

    • Michelle
    • 26 octobre 2017
    Répondre

    J’ai beaucoup apprécié ce tutoriel car la nature morte paraît palpable ! Bravo pour votre talent. Je vois que vous avez utilisé aussi les crayons. Les raisins et les pèches semblent réelles. Bravo !

    • Simone
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    oui j’ai aimé cette démonstration et le résultat bien sûr

    • YJP
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    tout est parfait et j’aime beaucoup le pastel.
    Merci des tes vidéos.

  1. Répondre

    Merci beaucoup Cindy, cette vidéo est très intéressante. J’ai beaucoup aimé.
    Tu utilises des crayons par dessus les bâtonnets, est-ce-que ce sont des pitt ? qui sont assez secs ? ou une autre marque plus poudreux ?

      • CindyBarillet
      • 27 octobre 2017
      Répondre

      Bonjour Toinet, merci à toi ! Oui ce sont toujours mes Faber Castell Pitt 🙂

    • Johanne
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    J’avais beaucoup aimé ta présentation des pastels Unison, et je suis ravie que tu partages aujourd’hui la vidéo de la nature morte que tu as réalisée avec ces pastels. J’étais impatiente de voir ta manière de rendre l’aspect « velours » des pêches !
    Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils!
    Bonne journée!

    • Nadine
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    Bravo et merci Cindy
    C’est impressionnant le résultat :la lumière ,la transparence,les ombres,bref tout est à sa place et vivant …pour une nature morte,on en mangerait!!!
    Nadine

    • Bernadette
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    Une nature morte qui prend vie merveilleusement au fil de la vidéo !
    Merci Cindy et encore bravo à toi

    • LECLERCQ Maud
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    Superbe, comme toujours, la transparence des grains de raisin est vraiment très réussie, c’est un plaisir de te regarder travailler, et toujours ton Dexter, qui t’accompagne, quel bonheur !
    Bonne semaine et bonne inspiration, pour l’information, je viens de me procurer des bâtons de marque Talens, de pastels à l’huile, aquarellables, oui, çà existe ! pas encore testés, je n’aime pas trop les pastels à l’huile, difficilement mélangeables, mais dans ce cas, c’est à voir….

    • Régine
    • 27 octobre 2017
    Répondre

    Bravo! C’est impressionnant de réalisme!
    Je fais des portraits à la sanguine mais souhaitant utiliser les pastels secs, j’ai acheté une boîte de 12 pastels pitt FC pour faire des essais… Pour l’instant cela s’avère difficile… Mon problème: lorsque je veux faire des taches blanches sur du pastel bleu foncé par exemple, les taches ne se voient presque pas alors que sur vos videos le blanc apparaît très bien: que faire? Merci!

Ecrire un commentaire