Bien préparer sa toile avant de peindre

Avez-vous déjà remarqué des petits points blancs sur vos toiles lorsque vous avez terminé votre tableau ? Avez-vous déjà eu du mal à les combler ? Voici une vidéo qui devrait vous être utile.

Le résumé des étapes :

  • -Choisir une toile en lin
  • -Passer une couche de Gesso dans le sens vertical de la toile
  • -Laisser entièrement sécher
  • -Passer un papier de verre
  • -Passer une couche de Gesso dans le sens horizontal
  • -Laisser entièrement sécher + Papier de verre
  • -Passer une couche de Gesso dans le sens vertical
  • -Séchage + Papier de verre
  • -Passer deux couches de Gesso à l’arrière de la toile (laisser sécher entre chaque)
  • -Enfoncer les clés dans le châssis
  • -Dessiner l’esquisse et la fixer avec un fixatif pour pastel
  • -Passer une couche chaude d’acrylique
  • -C’est parti pour la peinture !

Retranscription écrite de la vidéo :

Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler peinture à l’huile. Je vais répondre à la question que se posent beaucoup de débutants quand il s’agit de peindre une toile à la peinture à l’huile. Très souvent les gens rencontrent le problème des aspérités de la toile.

Une toile n’est pas lisse effectivement, elle a un tout petit quadrillage. Souvent chez les débutants, une fois les tableaux terminés, si on regarde la toile de près on peut voir des petits points blancs. C’est à dire que la peinture n’a pas entièrement recouvert la toile. Il existe plusieurs astuces pour ne pas avoir ce problème. Le premier conseil que je peux vous donner c’est d’acheter des toiles en lin. Il y a différents types de toiles : coton, lin, synthétique, mixte; mais le lin est la matière la plus fine que vous puissiez trouver.

Ensuite il y a la manière de préparer votre toile. Personnellement j’utilise du Gesso. On en trouve dans tous les magasins de fournitures artistiques, ça coûte une dizaine d’euros. C’est un enduit que l’on va pouvoir passer sur la toile, normalement on l’utilise quand ce sont des toiles en lin brut pour avoir une base blanche, on peut l’utiliser aussi sur d’autres matériaux que la toile comme par exemple le bois. Ca sert à créer une surface qui soit adaptée pour la peinture à l’huile. Le fait de le passer sur une toile permet également d’avoir une surface un peu plus lisse.

Vous aurez besoin d’un gros pinceau, j’ai acheté le mien dans un magasin de bricolage. Il n’a absolument rien d’extraordinaire, il est même un peu trop petit pour la toile utilisée dans la vidéo mais cela me prendra juste un peu plus de temps.

Vous aurez également besoin de papier de verre avec lequel vous pourrez frotter le Gesso sec pour enlever les éventuels reliefs.

Le Gesso ne se dilue pas, donc je l’applique directement sur la toile avec mon pinceau. Dans un premier temps je vals l’appliquer dans le sens vertical de la toile, bien sur toute la surface. Je ne cherche pas à faire une couche épaisse de Gesso, au contraire j’essaie de l’étaler plutôt finement. Si vous mettez une couche trop épaisse ça va mettre plus de temps à sécher et vous pouvez avoir des problèmes de craquelures donc ce n’est pas terrible.

J’ai mis ma toile à plat sur la table, mais évidemment vous pouvez la mettre sur un chevalet si c’est plus pratique pour vous. Simplement, si vous la mettez à plat comme moi je vous conseille de protéger votre table (contrairement à moi ><) puisque je ne vous cache pas que j’en ai foutu partout. Mais le Gesso se rince très facilement, d’ailleurs on le rince à l’eau tout simplement.  S’il n’est pas sec ça part tout seul, s’il a eu le temps de sécher il faut un peu d’huile de coude pour frotter. Mais ça ne laisse pas de tâches sur les meubles en tous cas.

Pour appliquer le Gesso vous pouvez aussi utiliser un rouleau plutôt qu’un pinceau, ça prend moins de temps et c’est plus homogène.

Pour cette première étape j’ai donc entièrement recouvert ma toile avec le Gesso et ensuite je l’ai laissé sécher totalement. Le Gesso sèche assez vite (difficile à prononcer ><), vous pouvez soit le laisser une heure ou deux soit toute une nuit selon ce que vous préférez.

Une fois que mon Gesso est bien sec j’utilise un papier de verre que je vais passer dans le sens inverse, ce papier de verre va me permettre d’avoir une surface plus lisse. Ca ne sera jamais parfaitement lisse, la peinture à l’huile a besoin d’un support pour s’accrocher, mais en tous cas vous allez avoir une surface beaucoup plus douce qui vous permettra de faire des détails plus fins.

J’ai donc passé mon Gesso, attendu que ça sèche, passé mon papier de verre, et ensuite je passe une seconde couche de Gesso dans le sens inverse de la première (on dit que les couches doivent se croiser). Je peins aussi les 4 bordures de la toile, par goût personnel mais vous n’êtes pas obligé.

A nouveau j’attends que ça sèche et je passe mon papier de verre sur toute la toile de façon à avoir un résultat bien lisse. Et je passe une troisième couche de Gesso. Le nombre de couches dépend de votre expérience, je vous recommande de tester avec une seule couche, puis deux, puis trois, pour voir ce qui vous parait le plus adapté à votre façon de peindre. Pour moi en tous cas, je trouve qu’avec 3 couches je peux faire les petits détails que je veux sans difficultés.

J’ai oublié de le préciser, mais quand vous avez terminé avec le Gesso, il faut rincer votre pinceau tout de suite, ne le laissez pas sécher. En le passant immédiatement sous l’eau tout le Gesso part très facilement et vous pouvez l’éponger avec un papier absorbant et le laisser sécher complètement avant de le réutiliser.

J’utilise toujours le même pinceau pour le Gesso, je le garde exprès et je ne l’utilise pas ensuite pour ma peinture.

Ca peut vous paraître un peu bizarre mais je recouvre aussi l’arrière de ma toile sur les conseils d’un peintre avec qui j’avais discuté, cela permet d’avoir une surface bien tendue. Ca évite que votre toile se détende avec le temps, ça lui apporte de la solidité et devient très rigide. Bien-sûr je ne passe pas de papier de verre puisque je ne vais pas peindre par dessus, je passe simplement mes deux couches de Gesso.

Une fois que ma toile est prête je n’ai plus qu’à insérer les clés du châssis avec un petit marteau. Dernière étape une fois que j’ai fais mon esquisse, je passe une couche d’acrylique très diluée par dessus. Cela me permet de teinter ma toile et je n’aurai pas le problème des petits points blancs qui se voient beaucoup. Ca évite aussi le complexe de la toile blanche, quand on ne sait pas par où commencer.

Comme j’avais mis trop de peinture sur le haut de la toile, je repasse avec un crayon pour m’assurer que mon esquisse se voit bien. Je fixe cette esquisse avec un fixatif pour pastels pour que la peinture et son diluant ne l’effacent pas.

J’ai choisis l’acrylique pour ma sous-couche même si je vais peindre à l’huile pour une bête question de séchage, l’acrylique sèche beaucoup plus vite donc je vais pouvoir rapidement me mettre au travail.

J’espère que ce tutoriel vous sera utile, n’hésitez pas à me donner votre avis comme toujours dans les commentaires. Je suis toujours très contente de lire vos commentaires & je vous dis à très bientôt pour une prochaine vidéo !

10 Commentaires sur : Bien préparer sa toile avant de peindre
    • Nicolas
    • 25 juin 2015
    Répondre

    Ravis de te retrouver.

    J’ai hâte de voir le résultat final !
    PS: Une marque de cadre en particulier ? Idem pour la peinture à l’huile.

    Merci Cindy bonne continuation.
    Nicolas

      • CindyBarillet
      • 27 juin 2015
      Répondre

      Salut Nicolas, merci pour ton message !
      J’ai bien moins d’expérience en peinture à l’huile qu’en pastels, et j’encadre très rarement mes toiles. Pour la peinture j’utilise Georgian principalement, je la trouve très bien. J’aimerais bien essayer prochainement Graduate de Daler Rowney, qui sèche deux fois plus vite 🙂

    • Tonton
    • 25 juin 2015
    Répondre

    Encore une chouette vidéo … une remarque et deux questions :
    Rem : J’ai déjà du boulot pour progresser aux pastels, l’huile ce sera pour un peu plus tard, mais je garde cette vidéo « sous le coude »
    Question 1: cette préparation peut-elle aussi s’appliquer à l’acrylique ? (l’huile me fait un peu peur).
    Question 2: quel est le grain du papier de verre que tu utilises ?

    Encore merci Cindy et vivement la prochaine !

      • CindyBarillet
      • 27 juin 2015
      Répondre

      Hello Tonton, merci pour ton commentaire 🙂
      -Oui bien-sûr, tu peux utiliser le Gesso avant l’acrylique.
      -Aucune idée pour le grain du papier, je n’avais pas de papier de verre sous la main alors j’ai pris celui qui traînait dans mes pastels, un petit bloc ridicule que j’avais acheté pour affûter les mines de mes crayon-pastels (et dont je ne me sers pas du tout finalement d’ailleurs). Je ne pense pas que ce soit très important.

    • Plomteux Marie-Henriette
    • 25 juin 2015
    Répondre

    Merci beaucoup pour la vidéo. Personnellement je ne mettais que une couche et effectivement, il restait le quadrillage assez marqué. Donc, le résultat de la vidéo me fait admettre que je dois mettre plusieurs couches de gesso. Merci Cindy.

      • CindyBarillet
      • 27 juin 2015
      Répondre

      Salut Marie-Henriette, oui tu peux essayer d’en mettre plus, tu devrais voir une différence notable 🙂 Merci pour ton message !

    • Jacky
    • 25 juin 2015
    Répondre

    Bonsoir,
    Encore une vidéo très intéressante ! Pour ma part je passe 2 couches de Gesso suivi du papier de verre. C’est vrai qu’après on a le sentiment que la peinture s’étale mieux. Par contre le Gesso sur la partie arrière, je ne connaissais pas, mais j’essaierai sur ma prochaine toile.
    Merci Cindy et bravo pour tout ce que tu fais !

      • CindyBarillet
      • 27 juin 2015
      Répondre

      Bonjour Jacky, la peinture s’étale mieux et les détails sont plus fins, moi je ne me passe plus de ce rituel ! Le gesso à l’arrière est surtout utile pour les grandes toiles qui ont tendance à se détendre 🙂 Merci pour ton commentaire !

    • YASSIN LEBIAD
    • 17 août 2015
    Répondre

    Bonsoir Cindy
    Je suis très heureux de tomber sur tes videos grâce à tes indications ! Tes créations me fascinent beaucoup même que je suis pas du genre animalier !je trouve que ton travail est très pro ,mais j espère un jour te voir dans d autres genres notamment les paysages pour essayer de te reproduire !!! Ton dernier tigre est magnifique !!!
    cordialement
    yassin

      • CindyBarillet
      • 20 août 2015
      Répondre

      Bonjour Yassin, meri beaucoup pour ton message ! Je m’intéresse de plus en plus aux paysages, notamment la mer qui m’attire beaucoup 🙂 Je n’ai pas encore décidé du thème de ma prochaine huile, j’hésite entre un bord de plage ou un paysage sous-marin.. Je me laisse le temps de la réflexion et je commencerai début septembre 🙂
      Je suis ravie de t’inspirer en tous cas. A bientôt !

Ecrire un commentaire