se reconvertir artiste peintre

Reconversion professionnelle (artiste peintre)

Bonjour à tous,

Dans cette nouvelle vidéo j’ai le plaisir de répondre à l’email que m’a envoyé Audrey, qui souhaite devenir artiste peintre professionnel. Je lui donne mon avis sur l’idée de quitter son job pour se lancer à 100% dans le portrait sur commande et les choses à savoir absolument avant de prendre cette décision.

N’hésitez pas à me donner votre propre avis dans les commentaires !

Retranscription écrite de la vidéo :

Audrey est actuellement en poste dans un emploi qui ne lui convient pas et se demande si elle pourrait plaquer son emploi et devenir artiste peintre professionnel, quels sont les enjeux et est-ce un projet viable.

Audrey si tu souhaites quitter ton emploi que tu me décris comme étant stable et bien rémunéré, sache que cela va être pour trouver une situation qui va être instable et mal rémunérée, c’est important d’en être conscient.

Personnellement je ne le ferais pas, tu m’indiques avoir deux enfants en bas âge et c’est extrêmement risqué, à moins que ton conjoint ait un salaire suffisant pour faire vivre votre famille c’est quelque chose que je te déconseille au plus haut point. Il faut que tu saches que tu vas passer des mois voire des années avant de pouvoir générer un vrai revenu avec ton activité artistique.

C’est compliqué, aujourd’hui c’est un métier qui est facilité par internet parce que tu as accès à beaucoup de monde, mais cela veut dire que tes clients potentiels ont accès à énormément de concurrents et d’informations très variées. Il va donc falloir apprendre à te faire entendre parmi cette masse de messages dont nous sommes bombardés aujourd’hui sur le web.

Débuter prend du temps.

Dans ton message tu me demandes si j’ai quitté mon activité professionnelle pour devenir artiste, mais en réalité je n’ai jamais eu d’activité professionnelle durable puisque j’ai commencé en parallèle de mes études. Comme je ne les aimais pas, pour moi c’était l’échappatoire et j’y ai passé tout mon temps libre.

J’ai mis au moins 3 ans avant de pouvoir générer un revenu acceptable, c’est à dire à peu près le smic. J’habite dans une région qui n’est pas très chère, je n’ai pas un rythme de vie fabuleux, j’ai très peu de dépenses, c’est pourquoi je peux m’en contenter aisément.

Tu m’explique que tu fais beaucoup d’heures et quand tu rentres tu n’as pas la force de te lancer dans le dessin. Deux recommandations pour toi :

Négocier moins d’heures dans ton entreprise, ou négocier carrément un télétravail. En travaillant chez toi tu pourras optimiser ta productivité pour atteindre tes objectifs plus rapidement et dégager du temps pour te consacrer à tes projets personnels sans perdre ton salaire.

Je te conseille également de t’inscrire à la maison des artistes parce que tu ne paieras des cotisations que sur ce que tu touches réellement. Or tu as besoin de te lancer, même si tu n’as que peu de temps. Tu as besoin de savoir rapidement si c’est un métier fait pour toi ou non, si tu arrives à te mettre en avant et surtout à vendre. Ce n’est pas tout le monde qui peut exercer de manière professionnelle. On trouve énormément d’artistes sur internet qui peignent magnifiquement bien et que personne ne connaît, parce qu’il faut savoir se vendre. Que tu le veuilles ou non, quand tu es professionnelle tu es un entrepreneur. Et les gens qui n’ont pas du tout cet esprit là ne peuvent pas subsister longtemps sur internet, c’est un milieu « hostile » dans le sens où tout le monde essaie de se faire entendre et tu dois te démarquer.

Tu dois donc savoir ce que tu veux, et surtout comment l’obtenir : Comment te faire connaître? 

D’où l’intérêt de t’inscrire à la MDA, monter ton site, tes supports de vente, et savoir enfin si tu as la passion pour ça. Il est important que ce soit aussi une passion pour l’entreprise, pas seulement pour le dessin ou la peinture. Peindre et vendre ses oeuvres sont deux choses qui n’ont rien à voir.

Au sujet de mon site pour te répondre, j’ai choisi le thème wordpress mais c’est mon copain qui a mit en place le tout. (je passe sur le racontage de vie de la vidéo LoL)

Ensuite, combien de temps ai-je mis pour vendre : J’ai vendu très rapidement. Mais combien de temps j’ai mis pour en vivre ça c’est une autre question ! Avant de pouvoir en vivre il va falloir compter quelques mois voire quelques années (pour moi 3 ans mais je n’étais pas non plus dans une démarche très agressive, c’était au départ un passe-temps.) Si tu y vas à fond tu pourrais à mon avis en vivre en un an. Mais dis toi bien qu’il va falloir vendre beaucoup de portraits.

Le mythe de l’artiste qui vend une toile à 10000€ ça existe (peut être)(en tous cas je n’en ai jamais vu!) mais ça ce sont des artistes qui sont côtés, qui font des galeries, des expositions.. Le portrait sur commande et l’art au sens contemporain, ça ce sont deux univers cousins mais extrêmement différents. Donc ça veut dire qu’à la fin du mois pour que ça te fasse ne serait-ce que 1200€, il va falloir en vendre..!

Je me suis fais connaître en publiant dans des forums, c’est comme ça que j’ai démarré. Pendant ce temps mon site et ma page FB se développaient, et voilà où j’en suis aujourd’hui !

Voilà pour cette vidéo que j’espère utile à d’autres personnes qui se posent les mêmes questions 🙂

10 Commentaires sur : Reconversion professionnelle (artiste peintre)
  1. Répondre

    Bonsoir
    Tu as tout a fait raison il faut bien réfléchir avant de se lançer. Pour moi je lui conseil de garder son job pour le moment. Qu’elle test ces dessins sur un blog pour voir les réactions et commentaires .Suivant les résultats elle peut commencer en paraléle avec son job.
    amitiés josé

      • CindyBarillet
      • 6 novembre 2015
      Répondre

      En réalité je trouve que ton idée est très bonne, Audrey pourrait commencer par créer des supports sans nécessairement vendre pour se créer une audience avant de se professionnaliser. C’est d’ailleurs ce que j’ai fais ! Je n’ai même pas pensé à le préciser dans ma vidéo. Bien vu de ta part 🙂

    • Sophie
    • 6 novembre 2015
    Répondre

    Je rejoins José et toi dans tes conseils à Audrey. J’ai le même projet qu’Audrey mais je garde une activité d’enseignante à temps partiel pour pouvoir me payer des cours de techniques de dessin et mon matériel. Je me donne encore un à deux ans d’apprentissage pour arriver à vendre un jour des portraits sur commande, ce qui serait mon rêve. Mais je ne suis pas encore prête et prends le temps actuellement pour travailler sur le portrait tous les jours et gagner en rapidité d’exécution, ce qui n’est pas encore acquis. Un grand merci de partager tes expériences d’artiste freelance avec nous ! Encore bravo pour tous tes chiens, chats et chevaux réalisés avec tant de talent et de délicatesse !

      • CindyBarillet
      • 6 novembre 2015
      Répondre

      J’ignorais que tu avais ce beau projet Sophie, c’est super ! Et n’hésite pas à m’écrire lorsque tu te lanceras, je te donnerai quelques astuces avec plaisir. Je trouve ta démarche très bonne, sans pression ni stress, à la manière dont je me suis lancée également. Je te souhaite bonne chance, et merci pour tes gentils compliments 🙂

    • sophie
    • 6 novembre 2015
    Répondre

    Bonsoir Cindy, ta vidéo est très intéressante car elle donne vraiment de vraies informations sur l’auto-entreprenariat et les difficultés que l’on pourrait rencontrer en quittant un emploi à revenu fixe pour se lancer. Merci à toi en tous cas, pour ma part je garderai cette passion comme loisir pour faire plaisir autour de moi.
    A bientôt.

    • Charline
    • 24 novembre 2015
    Répondre

    Bonsoir, je viens de lire le résumé de la video ainsi que vos commentaires. Je tenais à remercier Cindy, qui est de très bon conseil. Je viens tous juste de te découvrir et je suis déjà fan. Et juste du coup merci pour ces infos au dessus car je pense que beaucoup ont songé à vendre leur oeuvres sans trop savoir ce que ça implique réellement.
    Je pense que je vais passer énormément de temps devant toutes les vidéos et tous les conseils !
    Bonne soirée

    • Sandrine
    • 23 décembre 2015
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Je suis d’accord avec toi. Il est plus raisonnable qu’Audrey garde son travail tout en se lançant dans ce qu’elle aime. Evidemment, c’est le rêve de beaucoup de monde de pouvoir vivre de sa passion. Je suis dans ce cas. Pour prendre mon exemple, je n’ai pas de travail actuellement et suis au pôle-emploi. Je n’aurais donc pas de place stable à quitter si je lançais, mais c’est ça la difficulté, ne pas avoir peur de se lancer, tellement il y a de monde sur le « marché » avec d’énormes talents. Et puis le souci j’ai parcouru différents forums pour me faire une idée des démarches à effectuer et beaucoup « critiquent » la Maison des Artistes », donc cela me fait peur. Ils parlent de cotisations à payer alors qu’ils ne « produisent » pas énormément..etc.. Toi qui a l’expérience de cet organisme, merci de bien vouloir me dire ce que tu en penses, surtout dans tes débuts. Merci à toi.

    • charlotte
    • 17 février 2017
    Répondre

    Merci pour tous ces renseignements, c’est agréable d’avoir quelqu’un qui prend le temps de partager simplement ses expériences. Ça apporte de la douceur dans ce monde où il faut sans arrêt se battre. Merci !

Ecrire un commentaire