portrait labrador noir

Vidéo : Faire un fondu de couleurs aux pastels

Je fais parfois des fondus de plusieurs couleurs pour les arrière-plans de mes portraits animaliers. Et je sais que plusieurs artistes amateurs qui me suivent attendaient avec impatience une petite vidéo explicative pour pouvoir réaliser vous-même cet arrière-plan très doux et coloré en utilisant les pastels secs.

Voilà, c’est chose faite ! Dans cette vidéo je réalise un fondu de jaunes sur Pastelmat pour agrémenter le portrait de Ben, un beau Labrador noir. J’utilise des bâtonnets Sennelier et des crayon-pastels Pitt. Vous pouvez aussi utiliser des craies Faber Castell elles sont vraiment super pour les fondus, elles s’étalent très très bien.

Retranscription de la vidéo pour ceux qui préfèrent lire :

Aujourd’hui je répond enfin à la question que vous êtes plusieurs à m’avoir posée depuis ma première vidéo en décembre dernier :
Comment faire un fondu de plusieurs couleurs aux pastels secs?
Il y a plusieurs cas de figure. Soit vous utilisez du papier que je qualifierais de classique comme le Canson, l’Ingres ou le Murano, et là ça va être quand-même assez facile car c’est un papier lisse.
Il suffit de poser les couleurs les unes à côté des autres et de les estomper avec les doigts, ça se fait presque tout seul.
Le deuxième cas de figure c’est si comme moi vous utilisez du papier Pastelmat, c’est un tout petit peu plus compliqué. Je lis souvent sur internet que des gens n’arrivent pas à faire de fondus car ce papier n’est pas fait pour, mais c’est faux. En fait il faut juste savoir comment l’apprivoiser, c’est pour cela que je vais vous montrer comment moi je fais et vous allez voir que finalement c’est plus simple qu’il n’y paraît.
Voici donc ma façon de faire avec le portrait de Ben commandé par Maryline, dont vous verrez prochainement le Speed drawing !

Maryline m’a commandé ce portrait sur un fondu de jaunes et vous pouvez remarquer que j’ai déjà choisi de dessiner Ben sur du papier jaune.  Ca c’est pour donner une certaine chaleur à mon sujet, mais vous allez voir que cela ne va pas beaucoup m’aider pour l’arrière-plan puisque la première chose que je fais c’est de le recouvrir de pastel blanc. Pour ce blanc, j’utilise un bâtonnet qui va me permettre de couvrir un maximum de surface en peu de temps. Pour cette étape je vous recommande une marque de pastel qui s’étale très facilement, comme par exemple celle que j’utilise : Sennelier.

Cette première couche a plusieurs utilités. D’abord elle va donner un effet plus lumineux à mon résultat final, beaucoup plus que si j’avais posé directement mes couleurs sur le papier. Mais surtout, elle va me permettre de lisser mon papier. C’est très important si vous travaillez comme moi sur du Pastelmat. Ca l’est moins si vous travaillez sur un papier classique du style Canson puisqu’il est déjà très lisse, donc à peine vous allez poser vos couleurs et les étaler avec les doigts, ça va se faire très facilement.

Cette couche de blanc qui va recouvrir le papier va faciliter grandement le fondu des couleurs que je vais mettre par dessus. On voit que j’ai d’abord passé mon bâtonnet tel quel sur toute la surface, et vous allez voir ensuite qu’à l’aide d’une estompe je vais bien l’étaler tout autour de mon sujet en me rapprochant un maximum de lui. Je prends mon estompe et je la repasse par dessus le pastel déjà posé. Vous allez voir que du coup le papier va devenir entièrement blanc.

Si j’avais passé mes couleurs directement sur le Pastelmat, j’aurais eu beaucoup de mal à les fondre les unes aux autres. On aurait vu les traits laissés par les bâtonnets et ça aurait été beaucoup moins doux au final. Une fois que mon papier est entièrement blanc, il ne me reste plus qu’à déposer mes différents tons. C’est la partie créative, il suffit de se laisser aller et puis choisir les couleurs que l’on veut. Moi je sélectionne des jaunes clairs, jaunes foncés, ocres etc.

De temps en temps on me voit taper mon papier contre la table pour faire tomber les pigments qui risqueraient de se coller sur le chien et gâcher un peu le résultat final.

Pour fondre les couleurs entre elles je n’utilise plus l’estompe car je trouve que le résultat est bien plus doux en les étalant avec les doigts. C’est un peu salissant et si vous utilisez un papier abrasif comme le Pastelcard de Sennelier, vous y laissez aussi un peu d’ADN ^^

Il faut vraiment essayer de se rapprocher un maximum du sujet sans jamais le toucher. Si jamais vous le touchez avec vos doigts _ici en plus le chien est noir_ vous allez déposer du noir dans le jaune et ça va lui donner un aspect salit pas terrible du tout. L’idée est donc de se rapprocher un maximum sans jamais le toucher, du coup on va avoir un creux entre le sujet et l’arrière-plan qu’il ne faut surtout pas laisser (pas joli !). L’astuce est de prendre un crayon-pastel jaune qui sera beaucoup plus précis pour combler les aspérités.

Lorsque le fond est posé, ce n’est pas terminé. On va reprendre tout le contour du sujet pour qu’il soit bien net et pour qu’il vienne mordre un petit peu sur l’arrière-plan. Cela permet de bien l’ancrer sur le fond et c’est beaucoup plus joli. C’est aussi ça qui fait la différence entre un débutant et quelqu’un qui maîtrise déjà beaucoup mieux le pastel.

J’en profite pour vous dire que vous pouvez recevoir gratuitement mon ebook sur le matériel pour débuter le pastel sec, pour cela il vous suffit de vous inscrire à ma Newsletter (colonne de droite de ce site web). Vous avez juste à entrer votre prénom et votre email et vous recevrez ce petit livre que j’avais écris sur le matériel que j’ai pu tester, et puis mes conseils et mon expérience pour bien choisir vos outils que ce soit le papier, les pastels ou les accessoires.

Je vous remercie beaucoup d’avoir regardé cette vidéo de dessin, surtout n’oubliez pas de me donner votre avis pour que je puisse m’améliorer ! A bientôt pour la prochaine 🙂

Matériel utilisé pour ce portrait :

bloc pastelmat   pitt   sennelier   estompe   fixatif

10 Commentaires sur : Vidéo : Faire un fondu de couleurs aux pastels
    • christiane
    • 3 mai 2015
    Répondre

    jbonjour j ‘adore vos vidéos vos explications. je fais moi méme du pastel j aime faire des plateaux de fruits des portraits des femmes mais je regarde bien vos conseils car j ai appris toute seule le pastel et tout conseil est bon merci encore christiane

    • Arlette
    • 15 mai 2015
    Répondre

    Merci Cindy pour l’organisation des pigments pour le fondu réussi. J’imagine qu’il faut faire attention à la direction de la lumière afin de bien mettre le sujet en évidence. Y a-t-il une règle à ce sujet ? Merci et à bientôt.

      • CindyBarillet
      • 16 mai 2015
      Répondre

      Salut Arlette, tout dépend de ce que tu recherches avec ton arrière-plan. Si tu veux un simple fondu coloré comme c’était le cas pour moi avec Ben, tu peux appliquer tes pastels là où tu le sens. Je le vois un peu comme le fond qu’utilisent les photographes professionnels pour les photos d’identité, tu sais ? Genre « feuilles d’automne » lol.
      Après si tu veux vraiment faire une scène c’est différent. Si par exemple tu fais un portrait et que ton fondu derrière représente une végétation, là ça peut être intéressant de l’illuminer au bon endroit. Admettons que ton sujet aie la moitié du visage dans la lumière et l’autre dans l’ombre, à toi de suivre cette luminosité en éclaircissant ton fondu au bon endroit et en l’assombrissant là où c’est approprié 🙂

    • Arlette
    • 17 mai 2015
    Répondre

    Merci Cindy de tes conseils éclairés. 😉

    • Tonton
    • 13 juin 2015
    Répondre

    Bonjour Cindy, encore une vidéo qui tombe à point, à croire que tu devances les problèmes que je rencontre au fur et à mesure qu’ils se présentent … J’ai toujours hésité à estomper aux doigts (peur de cacater les reste de la feuille) … Mais ici, dans ta vidéo, le truc c’est la couche de blanc sur le pastel mat avant de faire le fond … encore merci de partager un peu de ton grand talent …

    • fabien
    • 18 juin 2015
    Répondre

    super je vais l’appliquer merci pour la demontration

    • alain
    • 26 juin 2015
    Répondre

    Bonjour Cindy,belle vidéo et très beau portrait, je suis débutant au pastel,je pratique la peinture à l’huile et à l’acrylique et je débute au pastel je vais avoir besoin de beaucoup de conseils(je dessine que l’hiver)
    Merci pour tes très belles vidéo.J’ai déjà commencé un cheval.

    • Sylvie
    • 1 septembre 2015
    Répondre

    Merci pour cette astuce de la sous -couche en blanc, je pense que je ramerai moins sur mon prochain fond. Quant à Ben il est très expressif, j’adore le petit détail posé sur la langue qui donne la touche vivante à l’ensemble. Le regard que vous posez sur les animaux est tendre.

  1. Répondre

    Bonjour Cindy, merci pour cette vidéo.
    Je suis toujours autant fasciné par ce qu’on faire au pastel sec; j’ai un peu pratiqué le pastel il y a quelques années mais ton travail me donne vraiment envie de m’y remettre ! Ces dernières années j’ai plutôt pratiqué l’aérographe; il y a d’ailleurs beaucoup de ressemblances dans les rendus de ces deux techniques. Merci et bravo !

      • CindyBarillet
      • 1 octobre 2015
      Répondre

      Salut Etienne, merci pour ton commentaire ! Je suis très heureuse de te donner envie de reprendre les pastels.
      Je dois te dire que J’ADORE voir travailler les artistes avec l’aérographe et je rêve d’en avoir un ! Mais comme je travaille dans mon salon, aïe aïe les projections… Par contre dès que je pourrai déménager avec une pièce à dédier à mon art ce sera mon premier achat, je suis folle des arrière-plans flous que cet outil fabuleux permet de faire.

Ecrire un commentaire