heracles2

Vidéo : Les yeux d’un chien aux pastels secs

Comme promis je vous présente dans ce billet ma seconde vidéo de dessin !

Suite à la première (Travailler proprement aux pastels secs) j’ai reçu plusieurs messages me demandant tout d’abord si l’on allait me voir dessiner dans les prochaines, mais aussi si je pouvais faire des vidéos sur tel ou tel sujet. L’un des sujets est revenu plusieurs fois : Comment dessiner les yeux aux pastels ? Ca tombe bien, j’adore dessiner cette partie des portraits ! C’est même mon moment préféré 🙂

Je vous laisse donc avec la vidéo, et je vous la résume par écrit pour ceux qui ne veulent pas la regarder en entier (16 minutes de vidéo, dont 10 minutes de dessin en temps réel).

N’hésitez pas à me donner vos avis sur cette vidéo ! Je vous conseille de la visionner en plein écran pour voir de plus près, mon zoom n’est pas très puissant 🙂

Récapitulatif écrit de la vidéo :

Les yeux (chez l’animal ou chez l’humain) sont l’élément le plus important d’un portrait, celui que l’on observe en premier lorsque l’on découvre une oeuvre. Ils transmettent l’émotion du sujet, c’est pourquoi il faut leur accorder une attention particulière.

Pour vous entraîner à dessiner les yeux aux pastels secs, je vous suggère de travailler sur un modèle photographié en extérieur ou en studio photo afin d’avoir de jolis reflets à reproduire. Choisir une photo de bonne qualité et en grand format pour pouvoir zoomer sur les détails.

Travailler sur un dessin de format acceptable pour que l’entraînement soit plus facile.

J’utilise du noir dans les yeux de quasiment tous mes sujets. On le déconseille aux débutants, mais je ne m’en suis jamais soucié et ce que je vous conseille c’est de faire comme vous le sentez. Pour moi, le noir n’est pas gênant si on en utilise sur toutes les zones du portraits où il est approprié. Le piège c’est de n’en utiliser que dans les yeux, dans ce cas là il risque d’y avoir un déséquilibre sur le résultat final.

Je commence par tracer le contour des yeux (ici en noir mais pas forcément sur tous mes sujets. La pupille par contre est toujours noire). J’applique une base claire sur la quasi totalité de l’iris, puis j’ajoute les couleurs naturelles en traçant des petites courbes arrondies pour marquer sa forme arrondie. En mettant en couleurs le contour de l’oeil, je peux rééquilibrer les nuances de l’iris en ajoutant des ombres et des lumières.

Pour terminer mon regard j’ajoute un éclat blanc pur à l’aide d’un bâtonner Sennelier, qui apporte une touche de vie au résultat final.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire !

Remarque matériel : Les crayons sont des Faber Castell Pitt, le papier est une feuille de Pastelmat couleur brune, le bâtonnet blanc est un Sennelier

9 Commentaires sur : Vidéo : Les yeux d’un chien aux pastels secs
    • Tonton
    • 18 décembre 2014
    Répondre

    Encore une belle leçon de pastel, j’admire la sûreté du geste même avec des trognons de crayons. Je retiendrai l’utilisation parcimonieuse de l’estompe (j’ai tendance à en abuser) et la petite touche de bâton tendre de blanc pur à la fin. Je suppose que le papier est du pastelmat (?).
    En tous cas, merci pour cette vidéo …

      • CindyBarillet
      • 18 décembre 2014
      Répondre

      Merci pour ton commentaire ! Tu sais j’utilise quand-même beaucoup l’estompe. Le truc c’est de s’en servir en sous couche pour remplir la feuille, et de redessiner par dessus pour un effet détaillé. Enfin c’est difficile à expliquer, mais tu verras dans les prochaines vidéos 🙂
      Effectivement c’est une feuille de Pastelmat j’ai oublié de le préciser, je l’ajoute tout de suite dans la description youtube !

    • Tonton
    • 19 décembre 2014
    Répondre

    Sans vouloir abuser, j’ai encore une question: comment choisis-tu la couleur de la feuille de pastelmat en fonction de ton projet ? (certains disent qu’il faut choisir le couleur complémentaire de la teinte principale du sujet) mais je vois que tu utilises toujours une couleur sombre qui donne un effet de profondeur saisissant à tes tableaux. Dans tous les cas tes créations sont plus vivantes que leur modèle …

      • CindyBarillet
      • 19 décembre 2014
      Répondre

      Mais tu n’abuses pas ne t’inquiètes pas LoL !
      J’utilise du sombre ou du clair à vrai dire. Comme je travaille sur commande, en général ce sont mes clients qui choisissent le fond. Moi je conseille de choisir quelque chose qui fasse ressortir le sujet (du clair si le sujet est foncé et vice versa). Ce fond là (je l’appelle « taupe » mais pour Clairefontaine c’est brun) je sais qu’il va bien avec tous les sujets, clairs ou foncés. Sinon ce que j’aime beaucoup c’est travailler sur du jaune, ça donne une teinte chaude au sujet. Même si j’ai prévu de faire un arrière-plan par dessus ! Je trouve que c’est différent comme rendu, j’imagine que le pastel n’est pas tout à fait opaque.
      Merci encore pour tes adorables compliments qui me touchent toujours beaucoup ! Bonne soirée 🙂

    • laura
    • 19 décembre 2014
    Répondre

    Salut Cindy franchement bravo pour cette video avec des yeux magnifique et réaliste !!! et la photo du chient finie est une trés bonne idée il est magnifique !! 🙂

      • CindyBarillet
      • 19 décembre 2014
      Répondre

      Merci Laura ! Alors ces pastels gras, tu as testé ?!

  1. Répondre

    Bonjour Cindy 🙂 !
    Une vidéo très intéressante par laquelle on mesure toute la délicatesse à jouer du pastel … ne pas se presser, poser les couleurs peu à peu, regarder à nouveau le modèle, repréciser, regarder à nouveau … tout un travail de minutie d’une douceur exquise …
    Dans cette vidéo, tu utilises les crayons en première intention : est-ce toujours ainsi ? ne déposes-tu pas de première couche aux bâtonnets ? ou est-ce seulement parce qu’ici la zone est petite ?
    Tu déposes une première couche jaune … et je lis aussi que tu aimes utiliser le Pastelmat jaune … je partage entièrement ton avis : c’est une couleur qui réchauffe fort joliment … même si je me demande parfois comme un tel effet peut transparaître alors que l’on a travaillé dessus …
    Merci beaucoup pour le partage de cette vidéo fort bien construite … et excellente continuation à toi Cindy 😀 :-*

      • CindyBarillet
      • 20 décembre 2014
      Répondre

      Salut Christelle ! Merci pour ce commentaire très encourageant 😀
      J’utilise très souvent les crayons en première couche, même s’il m’arrive parfois de remplir une grande zone avec un bâtonnet. Je l’étale alors avec l’estompe pour que la couche soit la plus fine possible, car je n’aime pas crayonner par dessus une matière trop épaisse, je trouve que c’est plus difficile à travailler 🙂
      Pour l’arrière-plan, pour tout te dire je passe même une couche de peinture acrylique orange sur mes toiles avant de les travailler à la peinture à l’huile : Ca me sert de fixatif pour l’esquisse et j’apprécie ce ton chaud qui me permet de travailler sans carrés blancs même sur de très fines couches de peinture !
      Merci encore, bonnes fêtes à toi Christelle !

    • laura
    • 20 décembre 2014
    Répondre

    Et bien non je n’ est pas encore tester car je les aurait que à noël 🙂 mais ne t’ inquiéte pas je te maitrer au courant 🙂
    Bonne journée à toi !!!

Ecrire un commentaire