vignette2

Peindre un fond à l’aquarelle [Débutants]

Bonjour à tous !

Dans la vidéo de la semaine nous allons voir comment créer un fond flou à l’aquarelle, une technique simple et accessible aux débutants. J’ai utilisé en exemple un extrait de la démonstration de mon aquarelle « Le nid » représentant mon combattant Klaus dans une fleur de lotus.

J’en profite pour vous remercier de m’avoir incitée à faire plus de vidéos d’aquarelle. Je sais que j’ai énormément de chance d’avoir une communauté aussi encourageante et positive vis à vis de mes publications et je suis extrêmement reconnaissante pour cela ! Merci à tous 🙂

Ce qu’il faut retenir de la vidéo :

Protéger son sujet

-***Soit en utilisant du liquide de masquage : Savonner son pinceau pour le protéger (mais choisir un vieux pinceau car il va s’abîmer quand-même !), appliquer le liquide, rincer soigneusement son pinceau immédiatement, laisser sécher entièrement. Pour info j’ai masqué mon sujet avec le liquide de masquage de Sennelier acheté dans un magasin de beaux arts de ma ville car j’en avais besoin rapidement. Or je galère horriblement pour enlever le masque une fois sec, Sennelier m’a gentiment renvoyée voir le magasin pour en savoir plus. Je vais plutôt retourner chez Pébéo, oups 🙂

-***Soit en ne mouillant que le fond et en évitant très soigneusement le sujet.

Mouiller le fond

Grâce au pinceau à lavis, on peut mouiller une grande surface rapidement. Attention, le pinceau à lavis dépose beaucoup d’eau sur le papier, c’est pourquoi il ne vaut mieux pas l’utiliser pour peindre (cela pourrait créer des auréoles).

Appliquer les couleurs

Utiliser un pinceau qui se charge moins en eau (j’ai pris mon pinceau à réservoir d’eau sans le presser) pour prélever les couleurs et les appliquer sur le fond. Je les dépose près du sujet afin qu’elles se diffusent d’elles-mêmes lentement vers l’extérieur. L’aquarelle se balade partout où le papier est mouillé, aussi les couleurs vont se fondre les unes aux autres toutes seules, et les bordures seront douces naturellement.

Texturer le fond

Pour créer un effet de texture on peut saupoudrer le fond de sel de table. Pour cela, le fond doit être encore mouillé lorsque l’on dépose le sel. On ne doit plus y toucher jusqu’à ce que le papier soit bien sec, ensuite il suffit d’enlever le sel.

Il ne reste alors plus qu’à retirer le liquide de masquage et à peindre son sujet !

Matériel utilisé pour ce tableau (Cliquez sur les vignettes pour commander en ligne)

aquarelle aqua pinceauxdrawing-gum 

21 Commentaires sur : Peindre un fond à l’aquarelle [Débutants]
    • Maurice Gautrot
    • 16 février 2017
    Répondre

    Cindy Barillet BJ;
    je peu vous poser une question sur le Pastel, Je suis a la recherche d’un taille crayon pour mes crayons pastel, pour avoir des mines courtes????
    le cutter n’est pas précis!
    Merci de bien vouloir me répondre
    Salutations à vous
    Maurice Gautrot

    • Pb
    • 16 février 2017
    Répondre

    C’est bien l’aquarelle mais je préfère le PASTEL svp des tutos pastel ils sont super

    • Bernard
    • 16 février 2017
    Répondre

    Merci à toi pour ces petites astuces. Questions : est-il nécessaire de couvrir l’intégralité du dessin par le masque ou bien peut-on se limiter au pourtour de celui-ci ? Le drawing gum de Pebeo est-il le meilleur ?
    Merci d’avance pour tes avis.

      • CindyBarillet
      • 22 février 2017
      Répondre

      Bonjour Bernard,
      J’ai répondu à ta première question dans la vidéo à 2:40
      Pour Sennelier VS Pebeo, je ne sais pas si le Pebeo est meilleur ou pas. Je sais juste que j’ai beaucoup trop galéré à enlever le Sennelier pour avoir envie de retenter l’expérience, puisqu’ils ne m’ont pas dit si cela venait de mon flacon mal stocké ou si c’était leur produit qui était juste hyper dur à enlever. Mais vu la qualité de la marque et les bons avis sur internet, je doute que ça vienne réellement du produit, je pense que je suis mal tombée. Par contre niveau service client, je repasserai 🙂
      Le Pébéo est très bien mais il ne se conserve pas assez longtemps à mon goût, il a tendance à sécher dans son flacon.

    • BELEN-DISINTRégine
    • 16 février 2017
    Répondre

    Superbe vidéo et aquarelle !! J’aime beaucoup cette sensation de flou pour le fond. Quant à l’utilisation de sel, j’ai déjà pratiqué sur une aquarelle. Moi aussi j’utilise le drawing gum de chez Pébéo aux Géants des Beaux Arts..parfait !!
    A bientôt sur ton blog !!!

    • Myriam
    • 16 février 2017
    Répondre

    Waouu ! Vraiment super intéressante cette vidéo, merci !
    J’ai adoré l’astuce du sel 😀 ! Rien que pour ça, le suspense en début de vidéo valait la peine !
    Je ne connaissais pas non plus le principe du liquide de masquage. Je découvre pleins de choses sur l’aquarelle, c’est super apréciable !
    Petite question, combien de temps as-tu passé sur ce tableau ? Et sur celui du panda ? A première vue, ce médium a l’air moins chronophage que le pastel. Mais bon vu que la vidéo est en accéléré c’est dur à dire :).
    Bravo aussi pour ce beau tableau ! Je suis fan des tâches roses et bleues foncées ! J’ai hâte de voir le speed painting pour voir comment tu as procédé pour les faire sans qu’il y en ait de partout et aussi pour voir comment tu t’y prend pour les détails ! Merciii !

      • CindyBarillet
      • 22 février 2017
      Répondre

      Hello Myriam,

      Aucune idée pour le temps, je suis désolée. Je ne suis pas du tout persuadée que l’aquarelle soit moins chronophage que le pastel, car les sujets que je fais à l’aquarelle sont extrêmement moins détaillés que mes pastels. Aussi, je suis trop désolée de te décevoir pour les tâches, elles n’apparaîtront pas sur le speed painting car on ne voyait rien LoL, mais je me rattraperai avec une vidéo qui leur sera totalement dédiée, promis !

        • Myriam
        • 25 février 2017
        Répondre

        Salut Cindy,
        Merci pour ta réponse.
        Ce qui m’a donné l’impression que l’aquarelle est moins chronophage que le pastel c’est surtout quand j’ai vu les couleurs se mélanger toutes seules contrairement au pastel où il faut bien fondre les couleurs entres elles afin d’avoir de jolis dégradés, ça m’a paru plus simple (du moins pour faire le fond). Mais je pense avoir trop généralisé car en effet, cela dépend beaucoup du sujet et du niveau de détails que l’on veut apporter à notre tableau. Puis quand je vois qu’il faut appliquer du drawing gum, faire sécher, l’enlever etc je pense que ça doit compenser le fait de bien fondre les couleurs entres elles ! C’est super gentil de ta part de proposer une vidéo dédiée aux tâches ( enfin si on parle bien de tâches d’aquarelle :p !). Merci encore pour tes vidéos ! Et bon déménagement :).

          • CindyBarillet
          • 27 mars 2017
          Répondre

          Coucou Myriam, oui je suis d’accord avec toi, le temps de séchage ajoute une petite dose de patience nécessaire par rapport au pastel 🙂 De toutes façons je trouve que c’est bien de varier les techniques, ça nous permet de ne pas nous ennuyer et parfois faire un sujet dans une technique différente nous permet de voir certaines choses différemment et d’avancer encore plus 🙂

    • Agnès
    • 16 février 2017
    Répondre

    Merci à vous..de prendre un peu de votre temps pour nous initier !

    • annie
    • 17 février 2017
    Répondre

    merci pour ces techniques.Très intéressant

    • Bernadette
    • 17 février 2017
    Répondre

    Merci Cindy pour cette approche très intéressante de la technique de l’aquarelle avec cette petite touche salée qui m’a beaucoup plu 🙂
    Le résultat est vraiment très beau, bravo à toi !!
    Bon continuation et bon déménagement dans ta nouvelle demeure. Un grand changement pour toi, ton mari et Dexter aussi qui va devoir se familiariser avec son nouvel environnement !
    A très bientôt

    • Gis
    • 18 février 2017
    Répondre

    Merci Cindy pour ce moment très agréable, magique l’utilisation du sel, très beau rendu ! j’aime beaucoup les couleurs. A bientôt

    • Sylvie
    • 19 février 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Merci pour cette vidéo ,je viens de terminer Quelques oeuvres « nounours en grande surface et portrait de mes 2 petits fils au fusain ( si tu veux les voir pour la  » critique éventuelle » je me ferais un plaisir de te les envoyer .un conseil ,une critique ,je suis preneur
    J ai donc tre envie de essayer l aquarelle qui m être totalement inconnue ! !
    Je vais donc te suivre avec grand intérêt. Merci pour ton dévouement a donner tes connaissances. Bien appréciables .à tout bientôt j espère. Sylvie

  1. Répondre

    C’est typiquement le genre de petites choses simples mais belles que j’aime apprendre. Super l’astuce du sel et du drawing gum. (y)

  2. Répondre

    Super video,
    plein d astuces, mais comment as tu le temps de faire tout çà !
    super le pinceau a reservoir + drawing gum + sel.

    Peux tu faire une video sur le dessin d un personnage en entier ? type illustration dune personne ?

      • CindyBarillet
      • 27 mars 2017
      Répondre

      Bonjour Célia, merci pour ton message. Pour le moment je n’ai pas prévu ce type de sujets, mais je le note pour plus tard 🙂

    • Marine
    • 30 mars 2017
    Répondre

    Super vidéo ! A chaque fois que je suis en manque d’inspiration un petit tour sur ton blog et c’est reparti ! =) J’ai une petite question, j’explore encore l’aquarelle, je voudrais savoir quel taille fait ton pinceau lavis que tu utilise? et est-ce nécessaire d’en avoir un pour travailler sur mouillé? (Sachant que mon plus grand pinceau est un pinceau plat de taille 10)
    J’adore ton travail ! Continue à nous donner envie d’apprendre et de progresser !! 😉 je vais surement passer un weekend artistique ! ^^
    Bises !

      • CindyBarillet
      • 20 avril 2017
      Répondre

      Hello Marine, merci pour ton message! J’utilise des pinceaux japonais qui n’ont pas de numéros, du coup je ne peux pas du tout te dire leur taille je suis navrée. Le pinceau à lavis ma paraît assez indispensable pour mouiller de grandes surfaces car cela te fait gagner du temps. Si tu as un pinceau trop petit, le temps que tu mouilles toute la surface, une partie aura déjà commencé à sécher, ce qui peut compliquer les choses 🙂

  3. Répondre

    Merci pour l’idée du sel. Je l’employais couramment pour la peinture sur soie, mais je ne pensais pas que ça fonctionnais aussi sur le papier.
    Pour le papier j’utilise du 300 g de Gerstaecker qui est encollé sur les 4 bords, ainsi on est sur que ça ne gondole pas (et après on enlève la feuille en coupant avec une lame de razoir)

Ecrire un commentaire