Débuter le pastel en plein-air

Débuter le pastel en plein-air

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous emmène en bord de Loire pour une séance de pastel en Plein air ! Je me suis dépêchée de peindre les bancs de sable avant que ceux-ci ne disparaissent avec la saison plus humide qui se prépare (on y croit !).

Pour accompagner cette démonstration, je vais en profiter pour vous donner 10 conseils pour peindre aux pastels en plein air.

☀ Conseil n°1 : Peindre en plein air

Il est naturel pour beaucoup de personnes de se dire qu’il vaut mieux s’entraîner sur des photos avant de sortir peindre en extérieur. En limitant les contraintes on se concentre sur une seule chose : Sa pratique. Du coup, c’est mieux ! …. Non ?

Je ne suis pas très d’accord avec cette intuition. D’abord parce qu’on se repose beaucoup sur le job de l’appareil photo, ensuite parce que c’est justement la contrainte de temps qui nous force à simplifier.

J’ai pu constater que ma façon de peindre en plein air était bien différente de celle dont j’avais l’habitude en peignant d’après photo. J’ai l’impression que cela ne fait pas appel aux mêmes compétences car d’après photo, je peux zoomer, détailler avec minutie, prendre tout mon temps. Dehors, je dois simplifier, cadrer un environnement immense, flouter des éléments qui peuvent m’apparaître pourtant bien nets lorsque je les regarde. Plus tôt on commence à se confronter à ces difficultés, plus vite on progressera.

paysages pastel sec

Le paysage au pastel est un domaine passionnant ! Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter mon livre numérique “Paysages naturels au pastel sec : Observer, interpréter, transmettre”. J’y partage tout ce que je sais pour peindre des paysages réalistes et esthétiques.

☀ Conseil n°2 : Ne partez pas peindre trop loin de chez vous

Ne vous mettez pas la pression de vouloir “rentabiliser” la distance que vous avez parcourue par un tableau extraordinaire. Il vaut mieux peindre près de chez vous et utiliser le temps que vous auriez passé en trajet pour votre séance de pastel en plein-air. Essayez de trouver un coin non loin de votre véhicule pour faciliter le transport de votre matériel.

Si vous avez un jardin, c’est parfait ! J’ai fait mes premiers tableaux dans mon jardin en compagnie de mes poules et de mon chat. Le soutien, ça rassure 🙂

☀ Conseil n°3 : Choisissez un emplacement bien ombragé

Le soleil est difficile à gérer quel que soit notre niveau. Il modifie notre perception des valeurs de nos pastels, crée des ombres gênantes lorsque l’on peint, sans parler des conséquences sur notre santé selon la période à laquelle on peint. Assurez-vous donc d’être bien à l’ombre pour ne pas avoir à gérer cela.

 

☀ Conseil n°4 : Choisir un sujet simple

Les paysages peuvent être parfois très riches voire très chargés. En attendant d’être capable de traiter ce type de sujets, optez plutôt pour scènes comportant des éléments basiques : Un arbre ou un petit groupe d’arbres, des herbes hautes, des fleurs suggérées par de simples points, du ciel, des nuages simples…

☀ Conseil n°5 : Choisir un endroit calme

Nos débuts sont déjà assez intimidants comme ça, vous ne trouvez pas ? Inutile de se rajouter en plus… Un public ! Si vous avez l’habitude de balader autour de chez vous, je suis sûre que vous avez repéré de petits chemins de campagne où vous seriez bien tranquille pour peindre. En tous cas chez moi je sais exactement où aller si je veux être seule !

Ne vous tracassez pas si un promeneur passe par là, il vous dira sûrement que sa belle-sœur fait de l’aquarelle et que c’est super ce que vous faites, avant de continuer son chemin. Même si vous êtes très timide, vous aurez juste à sourire et à lui souhaiter une bonne promenade !

J’étais très coincée lors de mes premières peintures dehors, mais je peux vous assurer que les rencontres sont bien souvent très agréables.

Si ce point est très sensible pour vous, je vous conseille de ne pas emporter de chevalet et de vous installer plutôt sur un petit tabouret pliable. Votre support de pastel sur les genoux (sur son bloc), votre coffret de pastel posé par terre, et il sera bien plus difficile de venir voir ce que vous faites pour d’éventuels passants.

☀ Conseil n°6 : Repérez vos sujets à l’avance

Chercher un sujet avec son matériel sur le dos n’est vraiment pas agréable, et cela nous fait perdre du temps sur notre séance de pastel. Profitez de vos promenades pour noter les endroits qui vous inspirent. Lorsque je promène mon chien, je suis toujours à l’affût de lieux intéressants. Je n’hésite pas à chercher même l’angle de vue idéal et à me questionner sur le cadrage ! Comme ça quand je reviens sur les lieux avec mes pastels, tout est très clair, j’ai juste à m’installer et à peindre.

☀ Conseil n°7 : Ne pas emporter de crayons

Les pastels secs se trouvent sous plusieurs formes. Si votre objectif est d’être plus rapide et d’avoir des résultats plus simplifiés, alors n’emportez que des bâtonnets, car ils vous empêcheront de faire des détails minutieux. Si vous avez des crayons vous serez tenté d’ajouter de la finesse à un endroit, puis un autre, puis un autre… Pas de crayons = pas de détail ! C’est du moins comme ça que j’ai toujours fonctionné en extérieur, j’adore ce processus et je le trouve plein d’enseignements.

☀ Conseil n° 8 : Peindre de l’arrière-plan vers le premier plan

Qu’il est tentant de commencer par le sujet principal de son paysage ! Après tout c’est lui qui nous a attiré, alors naturellement, on a très envie de le peindre le plus rapidement possible. Erreur ! En peinture de paysage, si vous voulez un résultat qui paraisse naturel, les plans doivent se superposer de manière logique. Et croyez-moi, il est beaucoup plus logique de peindre un arbre sur un ciel, plutôt que de peindre le ciel autour de l’arbre.

☀ Conseil n° 9 : Faites-vous confiance

La peinture en plein air est une peinture vivante. Le paysage bouge de seconde en seconde par le biais de la lumière et même parfois par le mouvement, en cas de vent ou si vous peignez des fleurs en gros plan, elles continueront à s’épanouir au lieu de rester sagement figées. pendant que vous peignez. Vous pourriez bien avoir envie de corriger au fur et à mesure, mais d’une part c’est un peu gâcher la nature même de la peinture en plein air, qui ne fige pas un instant, mais retranscrit toute une séance; et d’autre part ce serait bien fastidieux. Alors faites confiance à votre première version. Je reviens rarement sur les ombres lorsqu’elles bougent, sauf si j’estime que cela améliorerait le tableau.

☀ Conseil n°10 : Notez vos difficultés

En peignant vous remarquerez que certaines choses vous font défaut. Soit des techniques (vous vous rendre compte que votre herbe n’est pas réaliste par exemple) soit des couleurs (zut, il vous a manqué un vert très sombre ou un bleu plus proche du ciel). Notez, notez, notez !

En verbalisant vos difficultés vous pourrez faire en sorte que les prochaines séances soient meilleures et vous progresserez bien plus rapidement. Vous achèterai la couleur qui vous a fait défaut, vous vous renseignerez sur les meilleures techniques pour peindre l’herbe, et vous pourrez avoir une séance plus agréable la prochaine fois.

Matériel utilisé dans cette vidéo de pastel en plein air :

unison bloc pastelmat  [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
28 Commentaires
  • Nadine
    Posted at 15:36h, 01 octobre Répondre

    Merci beaucoup pour ces conseils.
    Cette vidéo est très intéressante.
    Je vais pouvoir passer le pas et tenter de nouveau le pastel en extérieur, car mes premiers essais ne m’ont pas totalement satisfaits, J’ai des difficultés à simplifier…

    • CindyBarillet
      Posted at 16:01h, 02 octobre Répondre

      Merci à toi ! Les premiers essais sont rarement époustouflants haha ! Bravo à toi de vouloir persévérer, je suis sûre que tu verras une jolie progression au fur et à mesure de ta pratique.

  • Sr Maryse
    Posted at 22:55h, 27 septembre Répondre

    Merci Cindy et félicitations pour ton superbe tableau!
    Vraiment, j’aime beaucoup te regarder peindre! peu importe ce que tu fais… tout est toujours bien réaliser et avec beaucoup de vie dedans!
    Alors à la prochaine pour d’autres partages!

    • CindyBarillet
      Posted at 16:00h, 02 octobre Répondre

      Merci beaucoup Sr Maryse pour tes encouragements ! À très vite 🙂

  • Nadia
    Posted at 16:03h, 27 septembre Répondre

    Merci pour tes conseils. Cela me donne envie de peindre à l’exterieur. Il faut que je me lance! Félicitations pour tes tableaux.

  • Pierre
    Posted at 14:44h, 27 septembre Répondre

    Bonjour Cindy,

    Merci pour cette vidéo, comme cela a été dit elle donne envie de sortir.
    Pour ma part j’ai tellement de mal à mettre au point une esquisse que je pense avoir encore bien besoin du “quadrillage” et donc des photos. Peut-être que je manque de confiance ?
    C’est aussi tellement beau ce que tu fais.
    Bravo aussi pour ton nouveau site, c’est pro.
    Continue à nous donner tes conseils ils nous poussent dans le dos pour nous améliorer.

    Artistement à Toi

    Pierre

    • CindyBarillet
      Posted at 19:58h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Pierre, si tu veux dépasser ça il y a une solution géniale pour toi : Tu t’achètes un carnet de croquis, et tu t’entraînes à dessiner tout ce qui t’entoure. Tu te fais un croquis tous les jours (juste à l’encre c’est déjà super) et tu verras, tu auras vite envie de t’installer dehors avec tes pastels !
      Merci beaucoup pour mon site ! Bonne soirée 🙂

  • isabelle
    Posted at 11:48h, 27 septembre Répondre

    Bonjour Cindy,
    J’ai toujours hésité à composer mes oeuvres à l’extérieur;, mais je pense que le manque de confiance en moi y est pour quelque chose et aussi mon côté un peu pointilleux….et ta vidéo permet de se dire que tout est possible, il suffit d’essayer, même si le résultat n’est pas concluant, mais au moins , l’essentiel est de se faire plaisir n’est ce pas!!!
    Merci beaucoup pour ce partage Cindy…
    Bisous

    • CindyBarillet
      Posted at 19:56h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Isabelle, oui le côté pointilleux ne doit sûrement pas aider ! Depuis que je tiens des carnets, je peux te dire que ça m’a fait énormément travaillé sur mon perfectionnisme. Je serais passée à côté de beaucoup beaucoup d’inspiration et d’évolution dans mon art. Mais tout dépend de ce que tu recherches, en général les personnes qui préfèrent le réalisme voire l’hyper réalisme n’aiment pas trop peindre ce type de tableaux 🙂

  • Domi
    Posted at 11:05h, 27 septembre Répondre

    Vidéo très intéressante, cela donne envie ! Petite question technique : Comment choisir la couleur du papier ?

    • CindyBarillet
      Posted at 19:53h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Domi, cela dépend des goûts vraiment.. Moi je préfère les papiers sombres pour les paysages, mon préféré est le bleu foncé. Mais peut être que tu aura plus d’affinité avec d’autres couleurs, il faut tester 🙂

  • andrée Piaugeard
    Posted at 10:22h, 27 septembre Répondre

    Oui, c’est agréable de dessiner en plein air, je le fais depuis que j’ai 14 ans mais je n’aime pas que les gens viennent voir mon travail et je préfère être seule ! Merci Cindy pour tes explications et ton super travail ! Je prends note ! Bonne journée à tous les peintres et à toi aussi !

    • CindyBarillet
      Posted at 19:52h, 27 septembre Répondre

      Waouh tu dois avoir beaucoup d’expérience, c’est super ! Merci Andrée pour ton message et bonne soirée 🙂

  • Marie
    Posted at 05:51h, 27 septembre Répondre

    Bonjour Cindy
    j’attendais une vidéo sur ce sujet avec impatience .Je me suis découvert cette passion pour l’aquarelle et le pastel sec que depuis 6 mois aussi l’expérience et la confiance manque à l’appel.
    Je dois dire aussi que j’aime cette bulle dans laquelle je suis quand je peins à la maison ,et j’appréhende d’en sortir de ce confort en peignant à l’extérieur
    Je me suis reconnue dans tout aussi tes conseils et tes encouragements vont m’être très précieux
    Je regarde avec bonheur et intérêt tes vidéos sur tes carnets de voyages et ……..à chacune de mes vacances je me dis cette fois c’est la bonne je me lance ………mais chaque fois le courage me manque ,la peur de rater et de me ridiculiser me rattrapent et je rentre à l’abris chez moi avec un stock de photos à peindre
    Un grand merci !

    • CindyBarillet
      Posted at 19:52h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Marie ! Merci beaucoup pour ton message. Pour les carnets de voyage je trouve que cela dépend totalement des pays, à certains endroits les gens sont très curieux, à d’autres pas du tout. De manière générale si tu veux peindre un endroit super touristique tu auras forcément des coups d’œil.. ça peut valoir le coup de faire des croquis différents : ton logement, ton pique-nique, un souvenir que tu as acheté, un lieu tranquille.. Petit à petit, en prenant l’habitude, tu verras tu ne seras plus gênée de sortir ton carnet même s’il y a du monde autour, promis !

  • Line
    Posted at 03:22h, 27 septembre Répondre

    Oui ça m’a plû merci bcp

  • Johanne
    Posted at 23:26h, 26 septembre Répondre

    Ouiiii !! Bien sûr que cela donne envie de se mettre à la peinture en plein air!!
    Au risque de me répéter, j’adore tes paysages au pastel sur le motif …. !!
    En 1h, c’est une prouesse, et tes conseils peuvent éviter de belles déconvenues !!

    Merci beaucoup, et … continue !!

    • CindyBarillet
      Posted at 19:46h, 27 septembre Répondre

      Aww merci beaucoup Johanne ça me fait très plaisir !

  • Salima Zeroug Bouaouina
    Posted at 21:22h, 26 septembre Répondre

    Bonsoir Cindy,j’ai peins deux fois en extérieur, une fois ,à mes débuts, à la gouache avec un prof et d’autres élèves nous étions seuls, j’ai toujours ce tableau que je pourrais vous montrer et une autre fois aux pastels, bien plus tard, mais il y avait des curieux (des enfants) c’état gênant, je n’ai plus recommencé, tu me donnes envie de m’y remettre, j’ai repéré un endroit sympa dans la cour de ma maison avec un peu de verdure, tu est géniale Cindy, je t’embrasse.

    • CindyBarillet
      Posted at 19:45h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Salima, je comprends que ça ne soit pas évident de peindre avec des enfants en public, mais dans ta cour au moins tu seras bien tranquille 🙂 Bon pastel !

  • Suzanne
    Posted at 18:36h, 26 septembre Répondre

    Bonjour Cindy,
    Ton tableau sur le vif est magnifique et j’aime beaucoup ta philosophie
    en rapport avec l’idée de simplifier l’interprétation du sujet et toute la simplicité que peux apporter le pastel en plein air bravo et merci pour tes conseils généreux et le partage de ton expérience.
    J’aimerais beaucoup une vidéo ou tu expliques comment tu t’installes avec le sac etchr, trépied, tablette de papier et ta boite de pastel… tu as certainement de bon conseils à nous donner.
    Merci pour tout! Je visionne tes vidéos avec beaucoup d’interet et de passion
    Suzanne

    • CindyBarillet
      Posted at 19:43h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Suzanne, c’est une très bonne idée ! Je note ça pour une prochaine vidéo 🙂 Merci à toi et merci pour tes compliments !

  • eric
    Posted at 18:26h, 26 septembre Répondre

    Bonjour , Cindy merci pour tes conseils sur la réalisation d’un tableau , sur plusieurs étapes , j’ai essayé de peindre en extérieur mais le résultat n’était pas probant , et j’aime travailler seul , et en ce moment je m’exerce au portrait , je commence par les yeux , et le nez pour l’instant , mais je ne dit pas que j’ ,essayerai une nouvelle fois en extérieur surtout que mes parents ont un étang , et quand il fait beau les couleurs reflètent bien et c’est un bonne exercice pour choisir ses couleurs

    merci à toi

    • CindyBarillet
      Posted at 19:41h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Eric, oui chaque chose en son temps il faut écouter ses centres d’intérêt 🙂 Ce qui est bien c’est que quand tu voudras changer un peu des portraits, tu auras un sujet tout trouvé avec l’étang de tes parents !

  • karine
    Posted at 18:10h, 26 septembre Répondre

    Bonsoir Cindy merci pour ta vidéo sur le pastel en plein -air, j’ ai peins en plein air cet été mais à l’ aquarelle je n’ ai pas essayé d’ emmener mes pastels !! C’ est un très bon exercice mais comme j’ ai commencé par photo je finalise beaucoup c’ est dur pour moi de simplifier mais j’ apprends j’ ai du mal également à choisir mes couleurs donc je pense m’ entraîner un peu plus dans mon jardin je serais plus à l’ aise !! Bonne soirée à bientôt.

    • CindyBarillet
      Posted at 19:40h, 27 septembre Répondre

      Bonsoir Karine, oui tu as raison c’est juste une question de pratique, ça va vite venir 🙂

  • Antoinette DUPONT RENOUVEL
    Posted at 17:14h, 26 septembre Répondre

    Vidéo très intéressante, j’aime ton style. Cela me donne en effet envie d’essayer (mon premier essai en extérieur a été une cata: un champs de lavandes à l’huile en plein soleil avec des abeilles etc….l’huile qui coulait, moi qui transpirait etc…..) mais maintenant que je fais du pastel… promis un jour je vais essayer…
    Merci beaucoup pour tous tes conseils ils sont précieux et tu penses à tout….mais c’est vrai je fais souvent des animaux et des portraits humains….

    • CindyBarillet
      Posted at 19:40h, 27 septembre Répondre

      Bonjour Antoinette, en effet ça n’avait pas l’air très agréable ! Évite le plein soleil vraiment, à moins que ce soit pendant une saison douce. Les animaux et humains c’est déjà très passionnant, je comprends que cela t’occupe beaucoup !

Poster un commentaire