Méduse – Démo Aquarelle et gouache sur papier noir

Méduse – Démo Aquarelle et gouache sur papier noir

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose une nouvelle démonstration de peinture sur papier noir, la troisième sur ce petit blog de peinture ! C’est une scintillante méduse que j’ai choisi de représenter en me basant sur une photo du site unsplash : Méduse par Thomas Millot

Formation Simple et Joli : Débuter et explorer l’aquarelle libre !

Retrouvez-moi pour 10 semaines de cours d’aquarelle en vidéos pour apprendre les bases de cette technique. Pour les personnes qui n’osent pas se lancer, ou qui ont la sensation d’avoir des lacunes qui les empêchent d’explorer pleinement leur créativité.

Apprenez les techniques indispensables pour être capable de créer depuis chez-vous les tableaux dont vous rêvez !

Peinture nette / Peinture floue

Si notre but est d’atteindre un aspect tridimensionnel, il y a de fortes chances que nous ayons besoin de touches nettes (bordures bien définies) et de touches floues (bordures dégradées en douceur).

Pour la gouache comme pour l’aquarelle, la façon de faire est la même :

  • Peinture nette : On l’applique sur papier sec.
  • Peinture floue : On l’applique sur papier mouillé. Alternativement, on peut appliquer sa peinture sur papier sec, rincer son pinceau, l’essorer un peu (pour ne pas inonder sa touche de peinture) et venir le passer sur la bordure à flouter. Celle-ci devrait être encore humide pour que le flouté soit le plus doux.

Sortir du modèle

Copier une photo suffit peut être très satisfaisant. Mais dans certains cas, le rendu ne nous emballe pas plus que ça. C’était mon cas avec cette méduse : À un moment du processus, je me suis dis que le résultat n’avait rien de spécialement captivant. Ok il y avait des paillettes et de la transparence, mais je trouvais que cela manquait de couleur, de caractère, d’une petite touche interpellante.

J’ai ajouté quelques points dorés et blancs, j’ai augmenté les contrastes exagérément.  Je trouvais que le doré était très heureux, à la fois sur le noir du fond et en association avec le bleu pâle de la méduse. J’ai décidé de l’exploiter en inventant des points sur les tentacules, et aussi en inventant des tentacules supplémentaires sous forme de fils dorés inspirés d’autres variétés de méduse.

La méduse que j’ai représenté n’existe pas, c’est un mélange de différentes variétés. Peu importe pour moi car mon but était de créer un tableau qui me plaise visuellement 🙂

Matériel utilisé dans la vidéo :

   

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
13 Comments
  • eve
    Posted at 09:05h, 21 janvier Répondre

    coucou Cindy
    en ce moment je n’aie pas beaucoup de temps de libre
    mais là je viens de me faire plaisir en regardant ta vidéo
    magnifique !!!!!!!!!!!!!*
    j’ai aussi beaucoup aimé ta vidéo sur les fonds marin,
    c’est splendide !
    je t’embrasse

    • CindyBarillet
      Posted at 13:47h, 29 janvier Répondre

      Bonjour Eve, je suis ravie que cette vidéo t’ait plu 😀

  • Catherine CARRE-ORENGO
    Posted at 09:54h, 18 janvier Répondre

    merci pour tout ce que vous nous offrez Cindy, vous êtes très généreuse et grâce à vous nous parvenons à dépasser nos appréhensions devant le fait de nous lancer.
    surtout restez comme vous êtes et merci également à Thomas votre compagnon…

    • CindyBarillet
      Posted at 13:46h, 29 janvier Répondre

      Je suis très touchée Catherine, merci beaucoup !

  • Béatrice
    Posted at 22:36h, 16 janvier Répondre

    Bonjour Cindy,
    J’aime beaucoup cette méduse sur du papier noir. Je n’aurais jamais pensé qu’il serait possible de faire une peinture à l’aquarelle sur du papier noir. C’est magnifique! Je suis séduite et je pense qu’un jour je ferai un essai 🙂
    Je me réjouis du prochain module de ‘simple et joli’ …. Je suis enchantée de cette formation et tellement contente de m’être inscrite !

    • CindyBarillet
      Posted at 13:45h, 29 janvier Répondre

      Bonjour Béatrice, merci beaucoup pour ce message super gentil ! Je suis très heureuse que la formation te plaise 😀

  • Claire+B
    Posted at 21:34h, 15 janvier Répondre

    Très réussi ! Et c’est une plongeuse aguerrie qui te le dit 😉
    Tout à fait d’accord pour les filets dorés, ils apportent beaucoup, très bonne idée que tu as eue…
    Merci pour le partage.

  • Bernadette Bruyère
    Posted at 12:07h, 15 janvier Répondre

    Bonjour, le pinceau jupon dont vous aviez parlé il y a un moment était un Casanéo N° 16 de la série 5599. Celui que vous renseignez ici (en cliquant sur l’image) est un Léonard série 1038RO. Il y a une très grande différence de prix entre les deux. Quel est votre a vis sur ces deux pinceaux svp? Ont-ils le même usage ? Quelle différence d’usage entre les tailles de ce type de pinceau ? Merci d’avance.

    • CindyBarillet
      Posted at 13:51h, 15 janvier Répondre

      Bonjour Bernadette, ce n’est pas le numéro 16 mais le numéro 6. Ils sont tous les deux équivalents en taille, la seule chose c’est que le Léonard emprisonnera un peu moins de liquide, du moins c’est mon ressenti. Du coup je le garde pour mes gouaches 🙂

  • Martine Piraud
    Posted at 21:03h, 14 janvier Répondre

    Très belle méduse Cindy, merci de la partager. Dès que j ai du temps j essaye.
    Bonne soirée, Martine

  • Nicole Julien
    Posted at 18:14h, 14 janvier Répondre

    Oui les couleurs dorées font toute la beauté de ton aquarelle. Bravo Cindy..

  • Maryse+Létourneau
    Posted at 16:37h, 14 janvier Répondre

    Bonjour Cindy!
    C’est vraiment beau le dessin de la méduse!!
    Et oui! pour l’animation au début de ta vidéo, c’est vraiment mignon comme tout! (l’artiste qui l’a fait, a très bien réussie!)
    Lorsque je te vois peindre avec l’aquarelle, cela donne le goût d’apprendre et de pouvoir en faire autant!
    Merci pour le partage de ta passion!

    • CindyBarillet
      Posted at 13:45h, 29 janvier Répondre

      Bonjour Maryse, merci beaucoup pour tes gentils mots ! J’adore cette petite animation aussi 😀

Post A Comment