Pastel sec – Champ de blé en plein air

Pastel sec – Champ de blé en plein air

Bonjour à tous !

Me voici avec la dernière vidéo de plein-air de cette année, en attendant les beaux-jours de l’an prochain. 

Cette vidéo avait été tournée en août dernier et patientait gentiment car j’avais tourné pas mal de plein-air entre les saule-pleureurs, les nénuphars, les coquelicots… J’essaie de répartir un peu les styles de vidéos pour que cela reste divertissant pour vous 😀

Le blé en plein-air

Je me suis installée devant un champ de blé ensoleillé (du moins… il l’était quand je me suis installée !) avec dans l’idée d’accorder le plus d’importance à deux choses :

  • L’ombre portée des arbres sur le champ.
  • Les fleurs sauvages qui poussaient devant.

Le reste étant finalement assez vide, il était d’autant plus important de donner envie de s’attarder sur ces éléments-là, et ajouter de petits détails légers dans l’étendue de blé pour qu’elle ne soit pas totalement plate. 

Le viseur de cadrage

Pour mon cadrage, j’ai utilisé pour la première fois un viseur que j’avais acheté quelques semaines plus tôt. Ce petit objet réglable permet de visualiser plus facilement un paysage dans un rectangle pour décider de la composition de notre tableau. 

Il a aussi un petit trou rond qui sert à isoler une couleur des autres, afin de mieux se rendre compte du pastel à utiliser (le fait qu’une couleur soit entourée d’autres couleurs la rend parfois très différente à nos yeux !)

Peindre les ombres

Ce tableau a été pour moi l’occasion de m’amuser avec l’ombre portée : Je l’ai faite violette dans un premier temps, agrémentée de bleus et de bruns pour qu’elle reste en harmonie avec le reste du champs et que l’on comprenne qu’il s’agit bien d’une ombre. 

J’ai adoré le petit défi que représentait les fleurs blanches, qui étaient dans l’ombre sur un fond également dans l’ombre. M’imposer de les faire ressortir quand-même m’a amusée, et j’aime bien le résultat 🙂

Tout est question de contraste pour cette portion : Les tiges doivent être plus foncée que le blé, mais les fleurs elles-mêmes doivent être plus claires – tout en restant grises, pour ne pas paraître ensoleillées. 

Mon matériel de pastel en plein-air

Ce tableau a été réalisé avec mon matériel de plein air habituel :

  • Mon sac Etchr vissé sur un trépied. Il me sert à la fois de sac de transport et de chevalet.
  • Mon coffret de 120 demi-pastels Unison.
  • Une feuille de Pastelmat (ici sienne 30x40cm).

Les vignettes ci-dessous sont cliquables :

unison bloc pastelmat  

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter le pastel (avec une démo en bonus).

Les ebooks que j’aurais aimé avoir à mes débuts : Ils vous offrent de nombreuses astuces et pas à pas très détaillés.

6 Comments
  • Johanne
    Posted at 21:12h, 06 novembre Répondre

    Superbe vidéo Cindy, cela fait du bien de se retrouver en été 😉
    Ah oui, le violet pour les ombres, j’en suis adepte !!!
    Il va falloir attendre pour la prochaine démo en plein air, mais d’ici là, on sait qu’on en aura d’autres, sur d’autres techniques, d’autres thèmes, en intérieur et qui seront géniales également 🙂

  • Delphine
    Posted at 10:47h, 06 novembre Répondre

    Bonjour et merci pour cette vidéo
    Les pastels secs me tentaient depuis bien longtemps et j’ai sauté le pas l’année dernière (https://peinture.nissone.com/2020/11/13/je-me-suis-mise-aux-pastels-secs/) Je tâtonne beaucoup mais je prends beaucoup de plaisir.
    J’ai une question par rapport à ce paysage : tu as commencé avec une feuille noire mais le pastel semble recouvrir toute la surface. Est-ce que c’était important de commencer sur une teinte sombre ? Ou le résultat aurait été exactement le même sur un papier clair ?

  • Céline
    Posted at 19:29h, 05 novembre Répondre

    Bonjour Cindy,
    Superbe démonstration, le résultat est très réussi. Et les ombres violettes sont je trouve tout à fait à leur place, ça donne de l’intérêt au tableau, et j’aimerai pouvoir comme toi me détacher de la réalité pour la sublimer comme tu sais si bien le faire. Je trouve d’ailleurs que c’est vraiment ton « truc artistique », qui fait que l’on reconnait ton travail et ce, quelque soit la technique que tu utilises.
    Alors vivement les beaux jours pour de nouveaux tableaux plein air, et merci à Thomas pour ces très belles images.

  • Suzanne MONNOT
    Posted at 17:09h, 05 novembre Répondre

    Merci pour cette vidéo estivale qui réchauffe l’âme.

  • Antoinette DUPONT
    Posted at 08:58h, 05 novembre Répondre

    Merci pour cette vidéo estivale, vivement que l’été revienne……J’aime bcp le violet pour les ombres et utilise moi même cette couleur.. Pas facile un champs de blé le tien est très beau. Amicalement

  • Sylvie
    Posted at 20:14h, 04 novembre Répondre

    Bonjour Cindy,
    Superbe vidéo. Je vote pour le violet qui apporte du caractère aux ombres.
    Merci Cindy, bonne soirée.

Post A Comment

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :