vignes au pastel sec

☀ Peindre les vignes au pastel

Bonjour à tous !

Cette semaine je vous emmène avec moi dans la campagne angevine que j’aime tant. Nous sommes dans un de mes endroits préférés, au milieu des cultures à la lisière d’un adorable sous-bois.

D’un côté il y a le champ de blé que je guette avec impatience pour le peindre lorsqu’il sera doré. De l’autre côté, les vignes se font plus belles chaque jour, et ce sont elles que je vais peindre !

paysages pastel sec

Le paysage au pastel est un domaine passionnant ! Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter mon livre numérique “Paysages naturels au pastel sec : Observer, interpréter, transmettre”. J’y partage tout ce que je sais pour peindre des paysages réalistes et esthétiques.

☀ Peindre au pastel en plein air : Gérer la lumière

De manière générale, peindre au soleil n’est pas une très bonne pratique. Il y a plusieurs raisons à cela :

    • 🔸 Le soleil rebondit sur le papier, ce que la vue de certaines personnes supporte mal.
    • 🔸 Selon votre orientation, vous pourriez avoir le même problème que moi : l’ombre de votre main lorsque vous appliquez vos pastels.
    • 🔸 Le soleil illumine votre tableau et vous donne l’impression qu’il est plus clair que dans la réalité. Pensez bien que lorsqu’il sera encadré à un mur, le tableau sera en intérieur, éclairé par une lumière beaucoup plus douce !

Si la solution de choisir des endroits ombragés pour peindre semble très simple, elle peut parfois être frustrante. Ici, je ne peux pas avoir de joli point de vue sur le vignoble en étant à l’ombre. Que faire alors ?

peindre au soleil

    • 💡 Solution 1 : Tourner le chevalet de façon à ce qu’il soit en contre-jour.

De cette façon votre tableau est à l’ombre. Mais tout ce qui est autour vous éblouit facilement. De plus, cela vous oblige à tourner la tête pour regarder votre sujet et revenir sur votre tableau pour peindre, ce qui n’a l’air de rien mais qui est très déstabilisant. En peinture, il est BEAUCOUP plus naturel de faire face à son sujet de façon à pouvoir le regarder et le peindre par le seul mouvement des yeux.

    • 💡 Solution 2 : L’ombrelle

Je ne suis pas vraiment une artiste des lieux fréquentés. Je peins parfois des croquis en ville, mais m’installer avec un chevalet sur un endroit de passage est quelque chose de difficile à envisager pour moi. Pour cette raison, je pars peindre avec un sac à dos (Etchr Art Satchel) qui contient toutes mes affaires et je marche. Parfois je marche 45 minutes avant de m’installer, et je ne peux évidemment pas transporter un parasol et son pied.

Je me penche donc sur la question des ombrelles, et je pense en faire venir une prochainement. J’ai trouvé chez Jackson’s une ombrelle qui se clipse au chevalet. Elle me paraît pratique, à tester ! Cliquez ici pour la voir.

🌳 Peindre les vignes au pastel

☁ Plan par plan

Dans cette vue assez globale du vignoble (on ne le voit pas en entier, mais on voit quand même plusieurs rangées) il y a plusieurs plans. Le ciel, les arbres lointains, l’herbe lointaine, les vignes, et l’herbe du premier plan. C’est dans cet ordre que je vais créer mes sujets : Du plus éloigné au plus proche.

Je travaille de cette façon car c’est le plus logique et pratique po r moi : Cela me permet de superposer mes plans dans un ordre naturel. Cela nécessite de m’empêcher de sauter sur le sujet principal (les vignes) puis d’essayer de glisser un arrière-plan entre les sarments, ce qui serait plus difficile.

paysage au pastel sec

💚 50 nuances de verts

Lorsqu’on regarde un champ de vignes, on sait que tous les pieds appartiennent à la même espèce. Ils ont donc tous la même couleur, n’est-ce pas ?

Pourtant, les feuilles de vignes peuvent être très différentes les unes des autres. Un bourgeon n’a pas le même vert qu’une feuille mature, ni qu’une feuille en déclin. Une feuille peut avoir été attaquée par un parasite. Une autre peut avoir une exposition au soleil bien plus intense et s’en trouver décolorée. La couleur locale des feuilles peut donc changer, ok.

Maintenant prenons en compte l’impact de la lumière. Une feuille traversée par le soleil aura vert qui tire sur le jaune, et si le soleil rebondit dessus sans la traverser, elle sera plus blanche. Une feuille à l’ombre d’une autre sera plus bleutée, une feuille à l’ombre du cep sera encore plus sombre.

On comprend donc qu’un vignoble contient une multitude de verts différents et c’est dans cet esprit que j’ai peint mon tableau. Ce n’est pas l’unique façon de faire, mais je la trouvais intéressante.

Matériel utilisé dans cette vidéo de pastel en plein air

unison bloc pastelmat

18 Commentaires sur : ☀ Peindre les vignes au pastel
    • Suzanne
    • 15 juin 2019
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Que de bons conseils pour cet exercice pas toujours évident de représenter la vigne.
    Serait-il possible d’avoir une démonstration pour le même sujet mais à l’aquarelle.
    Merci encore.

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Bonjour Suzanne, merci à toi ! Et merci pour ta suggestion 🙂

  1. Répondre

    Bonjour cindy!
    Félicitations pour ce tableau
    Magnifique !pourtant je préfère l’aquarelle mais je serais enchantée pour ta proposition du champs de blé !
    A bientôt !

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci beaucoup Nadine !

    • Jean Claude
    • 13 juin 2019
    Répondre

    Merci Cindy pour cette démo fort intéressante. Oui bien sur je regarderais avec plaisir ta démo de tableau du champ de blé (pourvu qu’il y ai des coquelicots).
    Au revoir et à très bientôt devant tes vidéos.

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Bonjour Jean Claude, pour les coquelicots RDV jeudi 27 !

    • CHAPEAU
    • 13 juin 2019
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    J’apprécie particulièrement le pastel e quand tu nous propose un sujet tel que celui-ci je ne peux qu’être enchanté. Merci,
    Après ce sujet dans la douceur angevine chère à Joachim Du Bellay et pour reprendre un sujet sur les vignes tu peux venir nous voir dans la Drôme. Tu y trouveras en plus la lavande, les oliviers et une lumière …. Mais tu connais déjà je crois.

    Merci pour cette réalisation
    Pierre

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci Pierre ! Oui j’adore la Drôme c’est une région magnifique, j’y vais toujours avec grand plaisir 🙂

    • Isabelle
    • 13 juin 2019
    Répondre

    bonsoir Cindy,
    c’est très beau, j’aime beaucoup les paysages que tu réalise
    oui oui !!! je veux te voir peindre le champ de blé
    bravo et merci
    Isabelle

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci à toi Isabelle !

    • eve
    • 13 juin 2019
    Répondre

    un grand bravo ,quand tu referas les vignes essais de le faire quand il y aura du raisin
    Sherlock ne se sauve pas tu as de la chance!
    mon arsouille épagneul breton ,irai explorer la campagne!
    je t’embrasse
    pour champs de blé OK ,cela doit être sympa aussi à voir

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci Eve pour cette belle idée !
      Haha j’adorerais pouvoir garder Sherlock en liberté tout le temps, mais c’est aussi un chien de chasse. Si j’ai le moindre doute je le garde attaché, j’ai une longe de 30 mètres qui lui procure une belle liberté tout en le gardant en sécurité.

    • Merchaut
    • 13 juin 2019
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Cette vidéo est magnifique, tant sur la démonstration, que sur le thème! C’est un régal de vous voir travailler…et chaque fois, cela donne envie d’aller plus loin! Superbe démo, très tonifiante au passage, on s’imagine dans les champs avec vous!! Bravo et merci!
    Dominique

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci Dominique, je suis très heureuse que cette vidéo vous inspire 🙂

    • Lucie Desbiens
    • 13 juin 2019
    Répondre

    Bonjour Cindy, que d’enseignement dans ce tableau pour une débutante comme moi. Un très gros merci. J’adore ta générosité et ta bonne humeur qui communiquent ta passion et me poussent à avancer. Ça serait vraiment chouette de te voir peindre le champ de blé. Coucou à Sherlock et Dexter auxquels il est facile de s’attacher . Encore Merci

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci à toi Lucie !

    • Bernadette
    • 13 juin 2019
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    J’adore te voir travailler et ton tableau sur les vignes de ta belle campagne me plaît beaucoup. Bravo à toi ! et j’aimerais bien aussi te voir peindre le champ de blé dont tu parles 🙂 Je t’adresse encore toutes mes chaleureuses félicitations.
    A très bientôt Cindy et n’oublie pas des caresses à Scherlock et Dexter…et peut être tes belles poules si tu les as encore 🙂

      • CindyBarillet
      • 20 juin 2019
      Répondre

      Merci Bernadette ! Oui bien sûr, nous espérons garder nos trois poulettes un maximum nous les adorons 🙂

Ecrire un commentaire