Peinture à l’huile ou peinture acrylique ?

C’est quoi le mieux entre peinture à l’huile et acrylique ? Ah, voilà une vaste question !

Le “mieux”, c’est ce qui est le plus adapté à votre façon de peindre. Vous n’avez pas encore de façon de peindre puisque vous débutez ? Alors, c’est ce qui vous parlera le plus, qui collera à votre tempérament, à votre façon de voir la peinture. Pour vous aider à choisir entre huile et acrylique, je vous ai préparé une petite vidéo dans laquelle je vous explique les caractéristiques de chacune.

Vous pouvez retrouver les infos et des compléments par écrit sous la vidéo.

Ma fleur d’hibiscus vous plait ?

Offrez-vous une reproduction via ma boutique Redbubble : Cliquez ici pour y accéder.

Ce qu’il faut retenir de la vidéo “Peinture à l’huile ou peinture acrylique” :

🎨Caractéristiques de la peinture acrylique :🎨

  • -Diluant : L’eau 💦
  • -Possibilité d’utiliser des additifs pour modifier les effets.
  • -Temps de séchage : Très rapide. Peut être ralenti par des additifs 🕦.
  • -Peinture à la texture fluide et légère.
  • -Change d’aspect en séchant, légère tendance à ternir.
  • -Les pinceaux sont faciles à nettoyer, à l’eau tiède et au savon 🖌.

🎨Caractéristiques de la peinture à l’huile :🎨

  • -Diluant : Spécifique pour l’huile. Exemple : Essence de térébenthine (mais gare à l’odeur)
  • -Possibilité d’utiliser un medium en plus ou en remplacement du diluant.
  • -Temps de séchage : Très long. Peut être accéléré par des additifs 🕦.
  • -Peinture à la texture crémeuse, généralement préférée à celle de l’acrylique.
  • -Ne change pas d’aspect en séchant.
  • -Les pinceaux nécessitent un nettoyage plus long, au white spirit (ou produit spécifique), à l’eau tiède et au savon 🖌.
  • .

Petites remarques bonnes à savoir :

  • -Il existe des peintures à l’huile dites alkydes qui se diluent avec de l’eau 💦.
  • – 🙄 La peinture à l’huile ça pue ?  La peinture en elle-même a une odeur très faible. Les gens la mélangent parfois avec de l’essence de térébenthine, c’est ça qui sent très mauvais. Je n’en utilise pas, j’aère correctement, et mon atelier ne sent rien.
  • -Ma façon de peindre à l’huile facilement : Je remplace le bocal d’eau de l’acrylique par un flacon de Liquin. Je ne fabrique pas mon medium, je n’utilise pas de diluants, je peins par couches très fines, ce qui limite considérablement les produits et les réflexions quant au “gras sur maigre”🖌.
  • -Différence entre diluant et médium : Le diluant dilue, le médium change la nature de la peinture. Certains l’épaississent (pour créer des empâtements), d’autres la fluidifient, la font briller, sécher plus vite, etc.. Le Liquin fluidifie, fait briller et permet aux couches fines de sécher en une nuit.
  • L’acrylique est moins brillante que la peinture à l’huile, mais il vous suffit d’utiliser un vernis brillant lorsque votre tableau est terminé pour que votre toile brille de mille feux ✨✨.
  • -🚫Toxicité 🚫:
  • -ATTENTION : Ce n’est pas parce qu’un produit est sans odeur qu’il n’est pas toxique. A utiliser dans un endroit bien aéré, refermer soigneusement les flacons après leur utilisation.
  • -La peinture Acrylique est tout aussi toxique que la peinture à l’huile, car cela vient des pigments employés 🚫.
  • -Vous pouvez tout à fait utiliser acrylique et peinture à l’huile sur le même tableau A CONDITION de respecter l’ordre suivant : Acrylique en premier. Jamais d’acrylique par-dessus la peinture à l’huile, sans quoi vous auriez des craquelures dues à  la différence de temps de séchage entre les deux, rappelons qu’une peinture sèche au toucher n’est pas forcément sèche à cœur.
  • -Vous ne jurez que par la peinture à l’huile dans la plus pure tradition des anciens maîtres ? C’est votre droit 😊 Mais s’il vous plait, ne rabaissez pas la peinture acrylique et ses amateurs pour autant, respectez toutes les techniques et chérissons la diversité des formes d’expressions graphiques. Merci 🤗 !

Matériel utilisé pour peindre cet hibiscus à la peinture à  l’huile :

**Pinceaux variés à renouveler

  

28 Commentaires sur : Peinture à l’huile ou peinture acrylique ?
    • Bernadette
    • 1 février 2018
    Répondre

    Merci Cindy,
    Je pratique plutôt la peinture acrylique pour le confort d’exécution. Pour l’instant l’huile me fait un peu peur pour la maîtrise et également les odeurs. Avec le médium dont tu parles ce doit être nettement plus agréable !
    Tu es une artiste accomplie..cette fleur à l’huile est vraiment superbe (je l’avais remarquée d’ailleurs lorsque tu nous a présenté ton lieu de création )
    Toujours très agréable de te voir travailler et de t’entendre Cindy
    bonne soirée à toi et à très bientôt

    • Monique DENIS
    • 1 février 2018
    Répondre

    merci beaucoup Cindy, tes conseils sont toujours très utiles et merci de nous les faire partager. Avant le pastel je m’étais essayée à la peinture à l’acrylique j’aimais bien mais je trouvais qu’elle séchait trop rapidement et j’avais beaucoup de gâchis de peinture. On me disait que la peinture à l’huile avait des inconvénients, elle était longue à sécher et sentait mauvais, alors je me suis mise au pastel. Avec tes conseils je réussis à faire de jolies choses et j’aime beaucoup son aspect soyeux, l’inconvénient c’est la poussière. Tu me donnes l’envie d’essayer la peinture à l’huile. Cordialement. Une petite caresse à ton joli petit chat.

    • karine
    • 1 février 2018
    Répondre

    Bonsoir Cindy c’ est bien d’ essayer de nouvelles techniques ton hibiscus est magnifique petite question en combien de temps l’ as tu fait car tu as repassé plusieurs fois dessus mais comme ça ne sèche pas très vite tu as du attendre le séchage complet entre les couches ? enfin je pense, je n’ ai fais qu’ une fois de l’ huile mais je ne m’ en souvient plus !! Pour l’ acrylique j’ en ai fais également mais il y a longtemps et comme ça fais un moment que je me suis mise à l’ aquarelle et le pastel et bien il faudrait que je me remette à l’ acrylique mais j’ ai peur d’ avoir oublié un peu !! ta vidéo est super j’ attends toujours le jeudi avec impatience j’ aime beaucoup tes vidéo merci bonne soirée.

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Bonjour Karine,
      Oui je peins sur plusieurs jours (souvent même plusieurs semaines car je fais ça entre mes commandes). Avec le liquin comme médium, en général on peut peindre le lendemain sans soucis si on fait des couches assez fines.
      Merci pour tes gentils compliments au sujet de mes vidéos !

    • Moderni
    • 1 février 2018
    Répondre

    Merci Cindy pour cette belle vidéo .l’huile est très onctueuse à travailler et donc très agréable et magique dans ce que certains mélanges inattendus peuvent donner . j’utilise du pétrole désaromatisé pour le nettoyage des pinceaux et comme diluant .à très bientôt

    • Salima Zeroug
    • 1 février 2018
    Répondre

    Bonsoir Cindy. Je viens de terminer mon premier tableau a l’acrylique “Valensole” d’après photo, ce qui m’a donné le plus de mal ce sont les lavandes, peut être à cause de l’acrylique qui sèche trop vite, j’ai laissé la peinture à l’huile à cause de son odeur j’y suis allergique, par contre le pastel j’adore et en plus tes conseils sont toujours les bienvenus, tu es super géniale, continues à nous épater, je vais m’essayer à l’aquarelle avec tes encouragements.

    • pascal
    • 1 février 2018
    Répondre

    Merci Cindy pour tes lumières. Maintenant je saurai que l’acrylique polue autant que les diluants pour l’huile.
    Il nous restent encore l’aquarelle et le pastel pour se consoler.

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Bonjour Pascal, je ne veux pas briser ta consolation, mais les pigments sont présents aussi dans l’aquarelle et dans les pastels Comme dit dans la vidéo, tant que tu ne sniffe pas tes peintures, tu es plutôt tranquille

    • cravat
    • 1 février 2018
    Répondre

    Quand j’ai recommencé à peindre voilà 2 ans, je me suis mise à l’acrylique, car j’avais eu une mauvaise expérience avec l’huile (ma fille avait des allergies avec l’odeur et la diffusion dans l’air de la térébenthine). Mais ma fille est parti depuis plusieurs années. Et je me suis remise a peindre à l’huile. L’odeur ne me gène pas, la peinture est plus onctueuse, les tableaux plus lumineux Et je prends vraiment beaucoup de plaisir à peindre à l’huile. C’est mon médium préféré avec le pastel.

    • Johanne
    • 1 février 2018
    Répondre

    Bonsoir Cindy,

    Merci pour cette comparaison entre huile et acrylique qui reflète bien la vision que j’en ai, bien que je n’ai jamais pratiqué l’huile (mais je connais des personnes qui ne peignent qu’avec cette technique). Je pratique l’acrylique depuis plusieurs années mais plus par défaut que par choix: effectivement, comme tu l’as bien expliqué, les diluants peu avenants pour l’huile ainsi que le nettoyage des pinceaux m’ont rebutée (je peins en intérieur) … J’ai appris à utiliser l’acrylique au fur et à mesure (… j’ai encore beaucoup de progrès à faire…), mais je continue à trouver les fondus complexes à réaliser, d’autant plus que j’adore le réalisme et les détails, et je suis une personne qui aime prendre son temps (aïe aïe…).
    J’ai eu la chance à 2 reprises de voir les œuvres de Christophe Drochon “en vrai” dans des expositions et force est de constater que l’acrylique quand on la maîtrise, n’a absolument rien à envier à l’huile, loin de là, d’autant plus qu’elle est peut-être plus difficile (en dehors des diluants, etc….) à appréhender.
    Pour mon apprentissage à l’acrylique je m’appuie beaucoup sur le livre de Bruno Logan “La Peinture en Trompe l’Oeil” (c’est quasiment devenu mon livre de chevet … 🙂 ) qui peint les premières couches à l’acrylique avant d’appliquer des glacis à l’huile. C’est sublime …

    J’aurai juste quelques questions: le liquin, tu le remplaces à chaque séance de peinture ou non? Quid du white spirit? Comment peut-on se “débarrasser ” de ces 2 produits sans trop polluer?

    Il existe aussi de la peinture à l’huile diluable à l’eau, mais ça, c’est une autre histoire …. 🙂
    Personnellement, je ne connais pas …

    Merci encore, j’ai passé un très bon moment devant ta vidéo !

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Bonjour Johanne, merci pour ton partage !
      Le liquin est sous forme de gel. J’en dépose un peu sur ma palette au fur et à mesure de mes besoins, le reste est dans le flacon bien fermé à l’abri de la lumière. J’ai donc toujours du liquin propre pour travailler.
      Pour le white, j’en mets une bonne quantité dans un bocal que je n’ouvre qu’au moment de tremper mes pinceaux dedans pour les nettoyer. Je ne le change pas, la peinture tombe au fond du bocal donc la phase supérieure est assez propre pour attaquer la peinture restée sur les pinceaux. Je précise aussi que j’en enlève d’abord le plus possible sur la palette et dans un chiffon avant de les tremper dans mon bocal.
      En écrivant ça je me demande si ça ne serait pas chouette de faire ça dans un bocal à cornichons, pour pouvoir presser son pinceau sur le petit plateau plutôt que sur les parois lisses du bocal.. Je vais investiguer !

  1. Répondre

    Bonsoir Cindy. Ton hibiscus est superbe, tes vidéos toujours intéressantes. Merci infiniment.
    Voici 14 ans j’ai commencé l’huile et tout de suite aimé puis après 12 ans j’ai essayé l’acrylique j’avoue n’avoir jamais réussi à m’y faire. Je travaillais beaucoup au couteau. Depuis 3 ans j’ai commencé le pastel et depuis j’ai totalement abandonné huile et acrylique pour ne plus faire que du pastel. Quant à l’aquarelle je n’ai jamais aimé non plus….

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Coucou Antoinette, merci pour ton petit mot ! Nos envies évoluent, je pense qu’il faut toujours les suivre 🙂

  2. Répondre

    Bonsoir Cindy. Je travaille toutes les techniques : huile, acrylique, pastel et aquarelle. Je trouve que cela dépend des sujets que l’on peint. Pour ce qui est de l’acrylique, j’utilise un médium pour faire les fondus. Pour l’huile, j’utilise de l’essence de térébenthine sans odeur mélangée avec de l’huile de lin avec plus ou moins de pourcentage n fonction des couches ( gras sur maigre ). Les deux techniques sont très différentes et les rendus également selon ce que l’on peint. Mais les deux sont agréables à travailler et pour rien au monde je ne supprimerais l’une des deux.

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Waouh dis donc tu es une artiste pluridisciplinaire une vraie ! C’est génial. Merci de partager ton expérience 🙂

    • Nicole
    • 2 février 2018
    Répondre

    Bonjour Cindy: magnifique ton hibiscus; tu maîtrise vraiment bien tous les médiums, pastel, à l’huile, acrylique, etc. Est-ce que tu connais le Powder blender with colored pencils and fixatif. Cela permet de superposer plusieurs couches de crayons de couleur et de faire un blending avec des pinceaux genre maquillage, on doit appliquer le fixatif après plusieurs couches et attendre avant de continuer. Résultat: comme des pastels. Si tu pouvais faire un tuto sur ce sujet ce serait bien.

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Bonjour Nicole,
      Je pense que tu m’as déjà posé cette question ou alors il y a une autre personne qui l’a fait ahah !
      Comme je l’ai indiqué, je ne pratique pas du tout le crayon de couleurs, je suis désolée.

    • Glijn
    • 2 février 2018
    Répondre

    Merci Cindy, Toujours un plaisir d’écouter tes conseils… Je suis une adepte du pastel sec depuis plusieurs années… J’ai tout le matériel pour la peinture acrylique et réalisé deux tableaux seulement, j’ai aimé la rapidité du séchage mais effectivement eu du mal pour les fondus… On m’a offert le matériel pour la peinture à l’huile (qui dort dans un coin) j’ai tenté une fois mais le temps de séchage et l’odeur (j’avais pris essence de térébenthine) m’a repoussé et chaque fois je reviens sur le pastel sec.. Ta vidéo et tes conseils me donnent bien envie de sortir tout ce matériel, et je retiens la technique début acrylique et finir peinture à l’huile. Merci encore et belle continuation à toi… Toujours prête à écouter tes conseils et voir ton sourire

    • Anne
    • 2 février 2018
    Répondre

    Merci pour ces commentaires. Pour le nettoyage des pinceaux à l huile, je vous conseille à tous de regarder sur youtube la video de Florian Farges qui donne des conseils pour nettoyer ses pinceaux sans danger pour la sante

    • Françoise Likhowidoff
    • 2 février 2018
    Répondre

    Merci pour ton étude comparée entre les deux types de peinture. Pour l’instant, je peins à l’acrylique et j’arrive à m’en contenter. J’ai tout de suite aimé le côté pratique de cette peinture et je ne trouve pas qu’elle sèche trop vite ! Seul bémol, en été, impossible de peindre dans la véranda car cela sèche effectivement trop vite, la peinture à l’acrylique. En tout cas, tes conseils me sont fort utiles !

    • Colette
    • 2 février 2018
    Répondre

    Merci Cindy je pratique les deux, en fonctions du tableau à peindre.
    Très bons conseils .a bientôt te lire…

    • danielle
    • 2 février 2018
    Répondre

    Avec attention j’ai regardé ta vidéo sur l’acrylique et l’huile. Toujours tu nous renseignes agréablement sur les différentes méthodes de peintures et je t’en remercie.
    Cela nous permet d’avancer positivement et même si ces méthodes ne sont pas réalisées dans l’immédiat dans les favoris nous les retrouvons et relisons quand le moment se fait sentir et les
    mettons en pratique.
    Toujours c’est très agréable de regarder tes vidéos et à chaque fois nous apprenons quelque chose, encore merci
    Continue de nous faire partager tes passions et en même temps nous ne nous lassons pas de les mémoriser et avec grand plaisir.
    A bientôt Danielle

      • CindyBarillet
      • 6 février 2018
      Répondre

      Bonjour Danielle,
      Merci beaucoup pour ton message très gentil !

    • montet
    • 3 février 2018
    Répondre

    Merci pour cette comparaison, pour ma part je peins essentiellement à l’huile -malgré l’odeur-. Je préfère le rendu final de l’huile bien que de grands artistes peignent des choses magnifiques à l’acrylique et ils arrivent à des subtilités de couleurs et de lumières équivalentes. C’est surtout une question de choix personnel. TOUT EST BON du moment que l’on se fait plaisir.
    Amitiés à tous
    Michèle

    • Suzanne MONNOT
    • 3 février 2018
    Répondre

    Belle œuvre, vraiment !
    Je suis assez frileuse pour utiliser l’acrylique en revanche, je connais assez bien l’huile mais au couteau. J’ajouterais que ce qui est plaisant, du fait de la lenteur du séchage, c’est que l’on peut revenir beaucoup plus facilement sur son travail. Rien n’est jamais définitif tout au long du séchage. Merci de ces explications, peut-être tenterai-je l’acrylique……?

    • Karole du Québec
    • 8 février 2018
    Répondre

    Bonjour Cindy, moi je pratique les deux techniques, soit l’acrylique et l’huile et pour ma part, les deux s’équivalent. Le temps de séchage est plus court a l’acrylique, Pour l’huile, je prend du TALTINE de chez Omer de Serre au Québec) et il n’y a aucune odeur pour faire des fondus ou diluer ou laver mes pinceaux, il est vraiment sans odeur. Pour l’acrylique, je prend du Medium Retardateur fluide de Liquitex ou du FAST DRYING GLAZE MEDIUM de CHROMA’S JOSONJA et ça fonctionne a merveille (encore au Québec) pour mes fondus, ou même avec l’eau. C’est finalement dans notre technique de peindre que ça change; soit aller plus vite a l’acrylique ou plus lentement a l’huile. Tu as très bien expliqué pour les deux techniques! et les deux techniques sont aussi faciles l’une ou l’autre, c’est juste la façon de travailler, ou de peindre . Et le résultat est aussi beau a l’huile que l’acrylique. Merci Cindy de partager avec nous !!!

      • CindyBarillet
      • 8 mars 2018
      Répondre

      Merci beaucoup pour cette info qui intéressera beaucoup d’internautes canadiens !!

    • Joelle robert
    • 15 février 2018
    Répondre

    Magnifique
    J’ai regardé partout je ne trouve pas les couleurs utilisées!
    Est-il possible de les connaître
    Merci Cindy

Ecrire un commentaire