Réussir ses nuages au pastel sec

Réussir ses nuages au pastel sec

Bonjour à tous !

Les nuages font partie de notre quotidien visuel et semble assez facile à reproduire. Toutefois, quand l’on souhaite saisir les différentes variations de couleurs et de lumière ils deviennent vite complexes à peindre.

Le pastel sec a l’avantage d’avoir une texture qui permet des transitions douces et fondues se rapprochant de l’effet cotonneux des nuages.

Regardez bien cette vidéo pour comprendre quels sont les 6 paramètres clés à prendre en compte pour peindre des nuages réalistes !

Formation Tendres Pastels : Suivez un programme progressif pour apprendre le pastel sec

Retrouvez-moi pour plus de 10 semaines de cours de pastels en vidéos pour apprendre les bases de cette technique. Pour les personnes qui n’osent pas se lancer, ou qui ont la sensation d’avoir des lacunes qui les empêchent d’explorer pleinement leur créativité.

Apprenez les techniques indispensables pour être capable de créer depuis chez-vous les tableaux dont vous rêvez !

  • 🎬 15 heures de vidéos sur la théorie et la pratique ludique
  • 🎨 Apprendre les bases et acquérir les techniques indispensables au pastel sec
  • 📆 Formation accessible à vie chez vous pour aller à votre rythme
  • 💪 Pour vous faire plaisir et progresser sereinement 🥰

Matériel utilisé :

Cliquez sur les liens pour accéder au matériel !

🖌 Papier pour pastel Pastelmat

🎨 Bâtonnets Unison

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter le pastel (avec une démo en bonus).

Etapes clés :

Choix du matériel :

Les nuages de crépuscule sont composés de tons chauds (beige, orange, rose, jaune) et de tons froids (bleu et violet). Même s’ils sont très colorés, les nuages ne doivent pas avoir de tons vifs sinon le rendu serait artificiel.

Le papier utilisé est micro-abrasif ce qui nécessite qu’il soit bien nourri pour pouvoir estomper facilement.

Processus :

La sous-couche est une étape importante car elle permet de nourrir le papier tout en repérant les premières valeurs et couleurs.

L’estompe est difficile car le pastel n’est pas assez épais sur le papier. Mais une fois que la sous-couche est mise et estompée, les variations de valeurs seront naturelles et non brutes avec des démarcations visibles.

Grâce à cette sous-couche les ombres et les lumières principales ainsi que les valeurs intermédiaires sont repérées. 

ciel-pastel-sec

Ombres, lumières, complexité et modèle :

Les nuages sont vaporeux et laissent passer la lumière selon leur épaisseur. De plus, les zones d’ombre ne sont pas autant démarquées. Il n’est donc pas possible de les traiter comme de la matière ferme puisque la lumière peut les traverser à des endroits qui seraient incohérents pour des objets solides.

Les cumulonimbus sont des nuages complexes avec de nombreux détails. Cependant, vous n’êtes pas obligés de reproduire minutieusement le modèle. Les effets de lumière suffisent souvent à créer de jolis nuages.

Enfin, pour s’améliorer dans la peinture des nuages, il faudra étudier les plus complexes soit en prenant vos photos soit en trouvant des photos libres de droit sur les sites tels que :

☁ Unsplash

☁ Pixabay

☁ Pexels

réussir-nuages-pastel

S'exercer sur des études et l'erreur à ne pas commettre :

Réaliser plusieurs études en vous focalisant sur les ciels sera un excellent moyen pour progresser dans la création des nuages. Votre attention sera dirigée sur le même sujet, ainsi, vous pourrez peindre plus de nuages différents en moins temps.

Pour finir, l’erreur principale à ne pas commettre pour garder un rendu propre et lumineux est de ne pas estomper des couleurs foncées qui granulent avec des couleurs claires qui sont crémeuses. En revanche, vous pouvez juxtaposer les valeurs claires et foncées, ainsi vous n’aurez pas d’aspect sale.

nuages-pastels-secs

Vidéo par Cindy Barillet – Article par Emmanuelle Rollier

S’abonner
Notification pour
guest

17 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Monique G

Merci Cindy. Toujours généreuse dans les explications.. je débute les paysages au pastel sec bâtonnet . Puis-je estomper avec le doigt pour le ciel et dessiner les nuages . Pour leur donner un éclat pur . Comme dans le ciel
Merci Cindy

Monique

Merci infiniment pour vos explications claires… et votre vidéo sur les nuages.. on peut estomper avec le doigt ou bâtonnet .. les endroits très fins sont plus difficiles pour protéger les couleurs proches. Merci à vous

eve

bonjour Cindy très belle démonstration!
en plus j’adore les nuages ,
je trouve qu’ils sont beaux , je ne me lasse pas de les regarder quand je me déplace et bien sur quand je ne conduis pas.
merci

Giraud Bernard

Merci Cindy de nous mettre la tete et les doigts dans les nuages. J’ai retenu qu’il ne faut jamais estomper un clair avec un fonçé,mais les juxtaposer, ou alors, poser une teinte intermédiaire entre les deux, pour les relier en douceur.. bonne journée! Bernard.

CLaM

Après une si éblouissante démonstration, il est difficile de redescendre sur terre. On reste la tête dans les nuages un certain temps. Bravo Cindy et encore merci pour l’envie de se lancer que tu insuffles

Richard

Merci Cindy pour cette démonstration. Elle constitue un très bon outil d’apprentissage tout en nous relaxant.

Isabelle

Cela me rappelle quand je m’allongeais pour admirer les des nuages qui laissaient apparaître des formes ressemblant à des animaux etc…
Toujours aussi inspirant…
Tu as raison quand tu nous conseilles de se focaliser plus sur une spécificité…pour pouvoir progresser…
Merci beaucoup pour ce partage…

Christine 31

Avoir la tête dans les nuages c’est toujours agréable mais avoir les yeux rivés sur l’écran pour te voir élaborer ton pastel c’est encore mieux! J’ai beaucoup aimé cet instant de détente en ta compagnie. Merci pour ce bol d’art

Monique

merci beaucoup Cindy !!! très instructif, comme d’habitude. Bises