hippo-insta

Tout sur le liquide de masquage

Bonjour à tous ! Voici le tutoriel sur l’utilisation du liquide de masquage tant attendu 🙂

Vous retrouverez sous la vidéo tous les points importants par écrit.

Bien utiliser le Drawing gum

-J’utilise le drawing gum de chez Pébéo (Cliquez ici pour voir le produit sur le Géant des beaux arts).

-Choisir un pinceau synthétique auquel vous ne tenez pas beaucoup et le conserver uniquement à l’usage du drawing gum, car celui-ci l’endommagera inévitablement.

-Avant utilisation, enrobez le pinceau de savon pour faire une petite barrière protectrice contre le liquide de masquage.

Agitez le flacon pour que le liquide soit homogène.

-Versez un peu de liquide dans un récipient.

-Trempez votre pinceau dans le récipient et appliquez le liquide de masquage sur papier sec là où vous souhaitez faire des réserves.

-Si vous souhaitez masquer une grande zone, vous pouvez vous contenter de faire les contours, l’eau et la peinture ne passeront pas la bordure masquée.

-Pour les zones très fines (détails) utilisez une plume (pas de préparation particulière nécessaire, inutile de la savonner et comme elle n’est pas savonnée vous pouvez la tremper directement dans le flacon de drawing gum). Si vous avez beaucoup de mal à tracer vos traits à la plume, ajoutez quelques gouttes d’eau au liquide de masquage dans un petit récipient séparé. L’eau fluidifie le liquide sans lui faire perdre ses propriétés.

-Attendez que la gomme à masquer (drawing gum) appliquée soit parfaitement sèche avant de commencer à peindre.

Attendez que le papier soit parfaitement sec avant de retirer le drawing gum en le faisant rouler sous vos doigts. Un drawing gum de bonne qualité se retire sans problème. Vous pouvez aussi utilisez une gomme ou un morceau de caoutchouc.

Matériel utilisé pour ce tableau (Cliquez sur les vignettes pour commander en ligne)

 aqua pinceauxdrawing-gum

21 Commentaires sur : Tout sur le liquide de masquage
  1. Répondre

    J’adore ta vidéo et tes explications qui sont très clair. Je connais ce produit pour m’en servir déjà mais c’est toujours intéréssant de voir ton coup de pinceaux et la façon dont tu travailles.
    Pour la plume que tu utilises, peux tu nous dire c’est quel numéro, est ce que c’est une plumes avec petit réservoir comme pour la calligraphie??
    J’aimerais beaucoup avoir plus de cours complet dans ce genre.
    Merci

    • colette
    • 6 juillet 2017
    Répondre

    Merci pour les conseiks.
    J utilise ce produit pour mes aquerelles.
    Ce produit n est pas toujours de bonne qualité.
    Se détériore très vite,.mais c est efficace.

    • Karole
    • 7 juillet 2017
    Répondre

    Superbe cette vidéo et très enrichissante !! Merci

    • Bernard
    • 7 juillet 2017
    Répondre

    Merci pour ta vidéo, Cindy. Toujours aussi agréable et précise. Elle amène deux questions de ma part: as-tu rencontré des problèmes avec le grain fin de chez clairefontaine ? Je n’arrive que très difficilement à enlever et encore pas d’une façon propre le drawing gum de Pebeo. Cela vient-il du produit ? Il me donne l’impression de rentrer dans les fibres du papier. Enfin, pourrais-tu nous donner la référence de la plume utilisée ?

      • CindyBarillet
      • 7 juillet 2017
      Répondre

      Salut Bernard, merci pour ton message et tes gentils compliments !
      Je n’ai pas encore testé le papier à grain fin, je ferai une vidéo lors de mon premier essai et en le sachant j’utiliserai le drawing gum dessus. Par contre j’ai connu exactement le même problème que toi et sur tous les papiers avec un flacon de liquide de chez Sennelier. J’ai essayé de les contacter pour savoir si le flacon était vieux ou autre (d’habitude je commande tout en ligne mais là pour me dépanner je me suis servi dans un magasin que je connais peu et c’était le dernier flacon, depuis combien de temps était-il là je ne sais pas). Ils n’ont pas su me dire si ça venait du papier, du flacon, de ma façon de faire.. Donc bon. Moi je pense que je suis mal tombée mais dans le doute je n’ai pas envie de retenter l’expérience.
      Pour la plume je ne l’ai plus retrouvée car elle est très vieille mais c’est exactement ce type de plumes : http://action.metaffiliation.com/trk.php?mclic=P422AB563AB3131&redir=https%3A%2F%2Fwww.geant-beaux-arts.fr%2Fporte-plume-calligraphie-bic-1.html

    • Bernadette
    • 7 juillet 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Merci infiniment pour cette vidéo sur le drawing gum qui m’intéresse beaucoup ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de l’utiliser donc tes conseils préalables me sont très précieux.
    Tout comme Bernard, j’aimerai bien savoir quelle plume tu utilises pour l’application des contours ou des zones très fines.
    Merci encore pour tes bons conseils et ta gentillesse.
    Très belle journée à toi

    • Marceline
    • 7 juillet 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Merci pour ce plaisir de te voir œuvrer que tu nous offres si gentiment.
    Pour le DG, j’utilise le même et pas de soucis dans son utilisation. Je le travaille à la plume ou au pic apéritif.
    J’ai apprécié tes explications et ton astuce « paille » que je ne connaissais pas.
    Tes « hypos » sont magnifiques et c’est un régal de te visionner en pleine action.
    A bientôt pour les pinceaux réservoirs 😉

    • Marine
    • 7 juillet 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    C’est toujours un plaisir de regarder tes vidéos, ton tableau est magnifique !
    J’ai juste une petite question, lorsque j’utilise ce produit sur mes sujets j’ai toujours ce petit soucis, lorsque je l’enlève des peluches de feuilles s’enlèvent en même temps, alors que tout est parfaitement sec comme tu nous l’a conseillée. Celui que j’utilise est de la marque Pébéo en flacon plastique. Peut être qu’en le mélangeant avec un peu d’eau sa ferait l’affaire ! je testerais sur mon prochain tableau =).
    Encore merci pour cette vidéo ! Et à bientôt !

    • Répondre

      Bonjour Marine, et Cindy 🙂

      Bonne vidéo sur le drawing gum. Je ne connaissais pas la technique du savon pour protéger le pinceau, mais je préfère utiliser un shaper qui permet de fonctionner comme pinceau sans le risque de l’abimer.

      @Marine, ton problème ne vient peut-être pas du liquide de masquage. Personnellement, j’ai testé plusieurs marques, et je trouve que le drawing gum Pébéo est un des moins intrusifs et le plus facile à retirer. Le problème provient peut-être du papier ? Certains papiers aquarelles résistent mal par exemple à l’eau, aux corrections ou justement au drawing gum (plus particulièrement ceux avec un grain satiné par expérience). Le mieux serait sans doute d’essayer avec un autre type de papier (grain voire même marque) 🙂

      Pauline

        • Marine
        • 17 juillet 2017
        Répondre

        Bonjour Pauline,
        Merci pour ta réponse, je testerais sur un autre papier pour voir le changement. En ce moment j’utilise du papier moulin du coq à grain fin 325g/m2. On verra la prochaine fois les résultats ! =)
        Merci beaucoup !

        • Répondre

          Je n’ai pas utilisé de drawing gum avec cette marque pour l’instant. Par expérience (je l’utilise pour travailler en brouillon), il absorbe l’eau très rapidement et pour un travail prolongé dans le mouillé sur mouillé, je le trouve pas terrible. Peut-être que justement sa grosse capacité d’absorption a un impact avec l’utilisation du drawing gum. Simple hypothèse.
          De ce que j’ai lu ailleurs, la même marque mais en grain torchon semblerait de meilleure qualité.

    • Marieodile
    • 8 juillet 2017
    Répondre

    Merci Cindy pour cette magnifique vidéo. J’avais arrêté d’utiliser le DW le trouvant peu sûr et trop compliqué, sans doute était il de mauvaise qualité ou périmé . Maintenant, grâce à ta démonstration et tes explications très claires je vais de nouveau essayer. Merci encore, c’est toujours un réel plaisir et enrichissant de te voir travailler. J’attends moi aussi avec impatience la vidéo sur les pinceaux réservoir

    • michele
    • 8 juillet 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy
    JE NE FAIS QUE du pastel , pour l’instant j’essaie d’utiliser du panpastel
    Mais je suis très heureuse de ce tutoriel je sais maintenant ce que c’est le drawing gum
    je garde ton explication judicieuse et bien amenée de coté
    toujours très agréable à voir tes tutoriels
    dès que j’aurai fais les montagnes je me lancerai dans l aquarelle A BIENTOT

    • Micheline
    • 8 juillet 2017
    Répondre

    Bonjour Cindy,
    Superbe ton aquarelle, j’aime vraiment beaucoup l’association de l’orchidée et des petits hippocampes et tes couleurs sont très jolies.
    Merci pour ce tutoriel, comme les autres « tutos », c’est toujours agréable et instructif.

    • Michel FAGNOUL
    • 12 juillet 2017
    Répondre

    Joli sujet ne manquant pas de poésie.
    Bon contenu didactique, … mais c’est une habitude (à applaudir) !

    • danielle
    • 16 juillet 2017
    Répondre

    tes hippocampes sont jolis et dirai même qu’ils sont réels.
    merci pour cette vidéo et justement j’allais te demander comment se servir de ces réservoirs d’eau. Avec plaisir et comme d’hab on ne voit pas le temps passer en regardant tes tutos.
    avec impatience j’attends le tuto sur ces réservoirs.
    encore un grand merci pour toutes ces découvertes enrichissantes.
    a bientôt, danielle

  2. Répondre

    Bonjour
    J aimerais savoir si nous pouvons utiliser drawing gum Sur toile lin avec acrylique ?
    Ou une idée de produits pour même résultat ?
    Existe t il produit pour mettre en relief les yeux par exemple, Mon idée un produit brillant ??
    C est peut être idiot…
    Je suis autodidacte , j expose, Je vends et je m éclate alors s il existe des produits que je ne connais pas, Je suis demandeuse.
    Un grand Merci Cindy
    Même si j utilise l acrylique je trouve mon compte dans vos vidéos .
    D ailleurs depuis que je vous connais, on m a fait remarquer d une certaine évolution positive alors parfait.
    Merci Cindy
    Et à ceux qui me lisent et pourront m offrir leurs expériences .

    • karine
    • 19 juillet 2017
    Répondre

    Bonsoir Cindy très belle vidéo très beau modèle, pour la gomme à masquer ça aide car je ne l’ utilisais pas forcément bien surtout pour les petits détailles si bien que lorsque je l’ enlevais et bien c’ était pas joli pas fini. Moi j’ utilise le liquide de masquage sennelier qu’ en penses tu ?
    Sinon j’ ai hâte de voir ta vidéo sur les pinceaux à réservoir car j’ en ai acheté j’ ai fais des testx pas c’ est pas évident donc à très vite la vidéo !!
    A bientôt.

    • Répondre

      Coucou Karine,
      J’ai aussi testé le drawing gum Sennelier. J’avais pris celui avec applicateur. Franchement pas terrible. L’applicateur se bouchait régulièrement. J’ai réussi à le déboucher avec une aiguille à 2 reprises puis après impossible, il est beaucoup trop fin. Ensuite, une fois sec, je trouve le liquide de masquage plus difficile à enlever que le Pébéo. Il est plus « gluant ». Je pense que pour gérer des détails ça passe mais pas le mieux pour des surfaces plus importante.

Ecrire un commentaire