Carnet de voyage : Sardaigne

Carnet de voyage : Sardaigne

Hello ! Toutes les bonnes choses ayant une fin paraît-il, je suis de retour dans ma douce France, le pays de mon enfance et de mon adulescence.

Aujourd’hui, je vous parle de mon séjour en Sardaigne à travers mon carnet de croquis !

J’espère que cette vidéo permettra aux personnes qui ne sont jamais allées en Sardaigne de découvrir une île qui vaut vraiment la peine de s’y intéresser, où la nature est superbe, et où on peut manger des ravioli tous les jours 🙂

En plus de mes créations j’ai glissé dans la vidéo des images tournées sur place par Thominou et je vous aussi donne mon retour sur le matériel emporté avec moi. Si vous n’êtes intéressé que par les croquis ou que vous souhaitez prendre le temps de déchiffrer mes pattes de mouches, vous pouvez regarder les scans que j’ai publié juste sous la vidéo.

Je vous précise aussi quelques points techniques qui me paraissent intéressants, et des petites infos utiles pour un séjour en Sardaigne.

Sketchbook Tour Sardaigne

Si vous l’aviez loupée, n’hésitez pas à consulter : Matériel de carnet de voyage pour la Sardaigne

Mon avis sur le carnet de voyage Hahnemuhle :

Avec ses 400g/m² ce carnet permet d’utiliser beaucoup d’eau sans jamais gondoler. C’est une très bonne chose car la Sardaigne en été est une île très, très chaude. Bien souvent mon travail dans l’humide a été avorté parce que malgré mes efforts pour apporter beaucoup d’eau à mon papier, ce n’était pas suffisant  pour que l’humidité reste assez longtemps pour flouter mes touches de peinture, sous l’effet de la chaleur.

Lorsque j’arrivais à être assez rapide pour avoir des floutés, j’ai obtenu de très jolis effets. Je vois la différence avec le papier en coton qui a tout de même ma préférence, mais j’apprécie beaucoup le rendu. Je pense que c’est un fabuleux papier en cellulose, parfait pour une destination moins torride !

Le petit nombre de feuilles (15 feuilles utilisables des deux côtés soit 30 pages) a été très apprécié car nous avons beaucoup bougé et je n’ai pas pu peindre autant que ce que j’aurais souhaité. D’ailleurs je n’ai fait qu’un pastel et j’ai totalement zappé mes cartes postales peintes à la main :-(. Sur mes 10 jours de vacances, j’ai fait entre 2 et 3 pages par jour.

La spirale ne m’a pas beaucoup gênée finalement, elle est super solide et ne s’est pas du tout abîmée. C’est sûr que pour les panoramas sur deux pages la reliure classique est plus heureuse, mais ce n’est pas très grave !

Le stylo plume glisse super bien sur ce papier et ce n’est pas toujours le cas avec le papier pour aquarelle, souvent ils sont texturés et la plume accroche ce qui n’est pas très agréable.

Mon avis sur mes palettes :

Je suis fière de moi ! J’ai fait des choix de couleurs d’aquarelles qui me correspondaient super bien. J’ai adoré mes turquoises, mon or de quinacridone si utile pour des végétations lumineuses, mon Buff titanium pour le sable et les falaises, mon Indanthrone pour foncer la mer ou les arbres… J’ai eu beaucoup de plaisir à peindre avec ces couleurs. Les seules qui m’ont manqué sont un ocre jaune et un violet.

J’ai eu plus de mal à utiliser mes gouaches. Je pense que c’est dû au fait que la mer m’inspire bien plus à l’aquarelle, certainement de par sa transparence. J’ai tout de même aimé les quelques croquis que j’ai fait à la gouache.

La mauvaise surprise : J’ai fait une palette avec mes gouaches Schmincke en les laissant sécher dans les godets. J’ai ajouté une seule couleur Winsor & Newton pour tester, et elle s’est totalement craquelée en séchant : Des petits morceaux partout dans ma palette, alors que les Schmincke sèchent super bien en un seul bloc comme de l’aquarelle. Du coup, je ne suis plus très sûre de vouloir tester d’autres gouaches W&N !

Mon avis sur mes crayons et feutres :

J’ai fait la plupart de mes esquisses aux crayons aquarelle ou au graphite aquarelle. Les premiers sont beaucoup plus discrets, le graphite lui laisse une trace plus visible qui fait partie du croquis.

J’ai utilisé mes feutres principalement pour mes lettrages et je les ai trouvés très agréables. Note : Ne jamais utiliser de feutres dans un avion ! Les variations de pression les font baver (et c’est aussi vrai pour les Posca).

(Oui, il manque un « P » !)

Ce que j’ai emporté sans l’utiliser :

  • Ma pince à dessin : Malgré le vent, mon papier était si épais que les pages ne bougeaient pas.
  • Mon stick de colle : Il faisait si chaud qu’il s’est carrément déshydraté, il était inutilisable !

Peindre en Sardaigne

La Sardaigne est une île qui m’a beaucoup, beaucoup inspirée. Ses paysages sont très variés d’un endroit à l’autre, les montagnes ne se ressemblent pas. Les plages sont paradisiaques avec beaucoup de types de sable différents : Blanc immaculé, doré, rose, parfois très fin et parfois plus épais, constitué de grains de quartz..  L’eau est si translucide que les rochers sous-marins se voient par transparence et apportent différentes notes de couleurs. Les turquoises que l’on voit dans l’eau sont un régal pour les yeux !

Je suis contente d’avoir pu faire quelques croquis plus urbains, ce n’était pas évident car nous aimons tellement les plages que nous avons visité très peu de villes.

Le principal inconvénient a été la chaleur, j’y suis habituée mais j’ai rarement eu si chaud qu’en Sardaigne. La chaleur fait sécher le papier très vite. Elle rend le croquis impossible à terminer selon l’endroit où l’on se trouve : J’aurais adoré peindre dans les terres la campagne sarde, mais c’était juste impossible.

Souvent je profitais de mon temps sur la plage pour terminer mes croquis, rédiger mes récits et faire mes lettrages. Certains font des mots croisés, moi je m’occupe de mon carnet !

Je ne m’impose pas du tout de tout faire sur place. Parfois je ne peux faire que l’esquisse, c’est comme ça ! Je fais la mise en couleurs plus tard quand j’ai le temps. Pourquoi s’imposer des règles strictes ? Il faut aussi prendre le temps de savourer ses vacances !

Mon carnet vit, du début à la fin de mon séjour. Cela ne me dérange pas du tout de revenir 5 pages en arrière pour ajouter une note, un détail, un lettrage. Cela reste représentatif de mes vacances.

L’attitude des Sardes vis à vis du carnet était très respectueuse. C’est drôle de voir les différences de comportement des personnes selon les destinations ! Les endroits où les gens ont été les plus enthousiastes avec mon carnet de croquis, à le feuilleter, appeler leurs amis pour leur montrer, sont à Corfou et au Costa Rica. La destination où il a suscité le moins de réactions était la Martinique. En Sardaigne, les italiens s’y sont intéressés mais toujours avec une grande politesse, me demandant la permission de regarder ce que je faisais et faisant très peu de commentaires sur son contenu.

Séjourner en Sardaigne

Vive les B&B ! Ces tous petits hôtels familiaux sont extraordinaires pour profiter de la culture sarde à 200%. Tous les matins votre hôte vous prépare votre petit déjeuner et discute avec vous des choses à faire et à voir dans la région. Soyez curieux, posez-lui plein de questions, les Sardes adorent leur île et se font une joie de vous renseigner !

Ne vous contentez pas d’un guide touristique, ce n’est clairement pas suffisant. C’est vrai pour toutes les destinations ! Les guides ne vous emmène que vers les sites touristiques. Bien souvent, ce sont les parties les moins authentiques. Je ne dis pas qu’il ne faut pas en faire certaines (nous avons beaucoup aimé Tharros et la Grotte de Neptune) mais rien ne vaut les conseils avisés des locaux ! Grâce à Marco, Tiziana, Mario, et d’autres, nous avons découvert des plages superbes bien moins fréquentées, fait des promenades super agréables sans aucun touriste, et apprécié une Sardaigne plus sauvage et plus réelle.

La Sardaigne fait 3 fois la taille de la Corse. On ne peut pas passer des vacances relaxantes et tout visiter en une semaine, c’est simplement impossible ! Nous avions trois points de chute pour 10 jours et nous avons vu des paysages à couper le souffle, mais nous avons trouvé que c’était trop éprouvant. Nos logements étaient trop éloignés les uns des autres, nous avons fait trop de route durant nos vacances. Il vaut mieux cibler le nord ou cibler le sud pour bien profiter.

La gastronomie en Sardaigne est tournée vers les produits de la mer (poissons et fruits de mer) et ceux de la terre (charcuterie, cochon rôti). Une grande place est laissée aux Pasta, qui sont divines ! Et les ravioli sont à tomber à la renverse.

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à goûter à un cheesecake maison à base de ricotta, ils sont délicieux (bon, c’est un de mes gâteaux préférés)

La Sardaigne produit aussi d’excellents vins, à accompagner de fromages et charcuteries.

Le fromage phare est le Pecorino ! On en trouve à différents stades de maturités, avec ou sans épices. Il est vraiment très bon.


Beaucoup de Sardes parlent français, car c’est souvent la seconde langue qu’ils choisissent après l’anglais. Mais à certains endroits, ils ne parlent ni anglais ni français!Bon à savoir : L’eau n’a pas du tout la même température selon les endroits ! Lorsque nous y étions elle était bien plus chaude au nord-est qu’au sud-ouest (au moins 5 degrés d’écart !).Cette page me rappelle un point très important : Nous sommes passés par Inter rent (= Gold cars) pour notre voiture de location et nous avons amèrement regretté ! Cette compagnie utilise des prix d’appel pour attirer les gens. Derrière, ils nous obligent à prendre une assurance plus chère que la voiture en prétextant une règle qu’ils sont les seuls à appliquer. Si jamais vous réussissez à déjouer leur système et à ne pas payer l’assurance, soyez sûr qu’ils ne vous louperont pas quand vous ramènerez la voiture et qu’ils procéderont à l’état des lieux. Surtout, surtout renseignez-vous bien sur votre loueur, tapez son nom dans Google pour vérifier les avis.  De notre côté, c’est la deuxième fois que nous sommes embêtés avec une compagnie low-cost (la première était un petit loueur local) et désormais nous ne passerons plus que par les grands noms. On paye plus cher mais on est tranquille.

Vous débutez l’aquarelle ? Je vous propose un cours pour découvrir les techniques de base et de bonnes astuces pour vous faciliter les choses ! Suivez-moi dans la création d’un tableau complet qui vous assurera de bien comprendre les fondamentaux de cette peinture.

Cliquez ici pour voir le cours

S’abonner
Notification pour
guest
38 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre Fouilloux

Salut je suis Pierre je suis tes videos depuis peu .c est surtout l’aquarelle qui minteresse j’ai regardé celle du carnet de sardaigne tres interessante surtout sur les difficultés des conditions de dessin. Je suis ornithologue amateur et je vais tedeceboir mais l aigle royal n n’en est pas . Laigle royal ne peut pas pecher il n’est pas,armé pour ça. Je pencherais plutôt pour un Busard des roseaux vivant dans les zones marécageuses en arriere des plages,ou un milan royal charognard de poissons qui guettait un e eventuelle trouvaille. Mais bravo a ton ami qui a eu un bon reflexe. Cordialement

Monique

Bonjour Cindy
Merci pour ce voyage en Sardaigne j’avais l’impression d’être en vacances super carnet de voyage avec tous tes petits croquis qui te laisseront de beaux souvenirs Peut être irai-je un jour, cela me tente. J’aime aussi beaucoup la nature et mon époux aussi, et les coins tranquilles, c’est beaucoup plus agréable que dans un bain de foule
Merci encore j’ai passé un bon moment

Isabelle

Coucou Cindy,
Merci merci beaucoup pour ce beau carnet de voyage…il est superbe !!!
Sais tu que je m’attendais avec impatience !!!
Merci de nous faire partager ces moments de bonheur….
Quel plaisir…sans compter les astuces, les conseils…
Mille fois merci

Roger Fincoeur

Merci pour ces belles couleurs le soleil la mer ,et tes commentaires toujours très utiles .
Amitiés roger

LIMBOUR

Magnifique voyage grâce à toi, j’ai l’impression d’avoir visité, merci pour toutes tes explications très claires, merci pour le voyage, belle journée à toi à très vite, Ghislaine

martijn/morlec

Merci Cindy pour ce moment d’évasion ,ces jolis croquis , aquarelles couleurs magnifiques
et ces judicieux conseils sur la Sardaigne qui nous donnent envie d’y aller
et je ne parle pas des pasta della mama !

Sonja

Bonjour Cindy,
Quel superbe carnet ! C’est vrai qu’il n’est pas parfait mais cela lui donne vie et un charme fou. Outre tes oeuvres toujours très sympa, les annotations et les commentaires sur le matériel utilisé qui est particulièrement intéressant, j’apprécie les correspondances que tu y lies. Avoir l’occasion de comparer ton dessin et une photo ou une vidéo du lieu, c’est génial !
Dommage pour toi que les vacances sont passées mais nous, nous en profitons un max (lol). Un tout grand merci à toi pour ce nouveau partage. J’adore !

verges nadine

bonjour cindy
quel beau voyage! tes explications sont top et ton carnet magnifique!
on s’y croirait!
A bientôt!

Francyne Ricard

Bonjour Cindy
ton carnet de voyage est très interessant et tes aquarelles très belles.
Je suis allée en Sardaigne alors ça m’a rappelé des souvenirs. Merci de partager ça avec nous.

Simon Sabine

Merveilleux comme à chaque fois ! J’ai adoré et appris aussi. Perso je ne peux pas m’exposer au soleil du tout et je n’aurais jamais ce type de paysage sous les yeux en vrai donc j’en profite pour te demander l’autorisation de dessiner à partir des vues réelles que tu as insérées dans ta vidéo. La mer turquoise me fait envie et en ce moment je travaille sur ma capacité à saisir l’essentiel d’une vue sans me perdre dans les détails comme dans ton dernier dessin avec toutes les maisons. Bien sûr je citerais mes sources.
PS : tes lettrages se sont beaucoup améliorés je trouve. Les titres sont très beaux.
Merci pour cette belle vidéo.
Sab

Andrée Piaugeard

Bonjour Cindy, hé bien, j’ai été en Sardaigne sans y avoir mis les pieds grâce à toi, j’ai trouvé que tes croquis sont superbes et tes explications étaient parfaites ! le dessin sur la cathédrale est vraiment beau et le pastel aussi; Merci pour cette vidéo qui m’a fait rêver ! Tu as du avoir très chaud mais tu n’es pas bronzée ! A bientôt pour une nouvelle vidéo! Bises à tous !

Mireille Pelletier

Merci, vous avez fais un beau voyage. IL y a beaucoup de beaux endroits a visiter en France. J’en n’ais fais plusieurs mais tes croquis me donne le goût d’en faire d’autres. Ma fille, mon gendre et mon petit fils sont allées a Paris du 23 juin au 1 juillet. Avec 30 a 40 de température, mais malgré la chaleur ils ont beaucoup aimés leur voyage. Et depuis qu’ils sont revenus au Canada c’est nous qui avons des 30 et plus comme température. Je m’ennuie des courriels que tu nous envoyais sur le pastel sec. J’espères que tu vas en faire encore.

Salima Zeroug Bouaouina

en plus de tes croquis, j’adore t’entendre parler, ta voix m’est devenu si familière, je ne me manifeste pas beaucoup, mais je suis bien présente je te suis tout le temps, j’ai plusieurs activités la peinture et entre autres le patchwork, mon club va exposer au Palais des Rais » Centre des Arts et de la Culture  » à Alger du 19 au 29 Septembre 2019, je vous montrerai des images de cette expos si tu le permets vu que ce n’est pas de la peinture mais haut en couleurs.encore merci Cindy pour le bonheur que tu nous procure. bisous. Salima.

MICHELE TAMINIAUX

bonjour Cindy
tres beau carnet de voyage comme d’habitude. Je voudrais savoir qu’est ce que tu prends comme crayon graphite aquarellable
merci

erico

Bonjour Cindy , merci pour cette belle aventure en Sardaigne que tu nous partages , j’aime bien ta couverture de présentation du carnet de Voyage , mais aussi les couleurs que tu as utilisées pour tes croquis ses vraiment génial !

Merci

tionnels

Bonjour Cindy! Merci mille fois pour la présentation de ton carnet de voyage en Sardaigne et toutes tes explications concernant les techniques que tu as utilisées; je le trouve très beau et il donne franchement envie d’y aller passer les vacances. Les paysages sont sensationnels! Merci aussi d’avoir partagé avec nous tes sentiments lors de ce magnifique séjour.

Antoinette DUPONT RENOUVEL

Merci pour ce superbe carnet de voyage qui nous donne vraiment envie d’aller visiter la Sardaigne. Ton carnet est génial.

EVELYNE

Bonjour Cindy, Ton commentaire et explication sur le village de castelsardo, m’a fait bien rigoler. Tous tes croquis sont bien mais j’ai préféré le dernier et avec le commentaire. Bisous.

Sr Maryse

Merci Cindy!
Vraiment, tout ce que tu fais et réalise dans ton cahier de croquis, c’est super!!! c’est plein de couleurs et de beautés!
Continue de faire de beaux voyages comme celui-ci! et ensuite, tu nous partages le TOUT; gratuitement!!!
Merci et merci encore!

eve

bonjour Cindy
as tu dansé le sirtaki danse folklorique de ce pays
pour ma part je ne connais rien de la France ou d’ailleurs jamais de vacances
merci pour ces croquis

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :