J’ai quitté les réseaux sociaux.

j'ai quitté les réseaux sociaux

J’ai quitté les réseaux sociaux.

Malgré une activité dépendant à 100% de ma visibilité sur internet, j’ai décidé d’arrêter les réseaux sociaux. Je les entretenais pourtant depuis 2010, année de la création de ma page Facebook. 

Dans cette vidéo, je vous explique en détails ce qui m’a poussée à prendre cette décision difficile.

J'ai arrêté les réseaux sociaux

De tous les réseaux auxquels j’ai participé, Instagram est celui qui m’a demandé le plus de temps et d’énergie. C’est probablement celui qui m’a conduite à tout arrêter dans un rejet général et irréversible.

Au départ pourtant, j’étais très fan. J’y publiais tous les jours ou presque, je bénéficiais d’une visibilité appréciable via les hashtags et je me sentais « existante » sur cette plateforme basée sur le visuel. 

Plus le temps est passé, plus cette visibilité a diminué. Ce n’était pas très « grave », même si ça m’embêtait un peu. 

Mais quand j’ai eu quelques déconvenues avec plusieurs fabricants, j’ai eu l’impression d’être utilisée. Et là, chaque petit défaut de la plateforme a commencé à prendre une toute autre ampleur. J’ai ressenti de l’injustice face à ces entreprises qui bénéficient des communautés des créateurs sans contrepartie. Ces mêmes entreprises qui m’ont contactée pour me proposer d’animer un direct pour elles ou de présenter leur nouvelle palette d’aquarelle sans avoir jamais repartagé la moindre de mes publications. 

Je n’arrivais plus à apprécier les échanges simples avec ma communauté comme avant. J’avais l’impression de rajouter plus de visuels au milieu d’un océan de visuels. Je ne voyais plus l’intérêt de mes participations, ni pour moi ni pour mes abonnés. 

Pourquoi j'en parle

L'importance d'une vidéo

Et puis j’ai écouté une vidéo. Celle de The Butterfly and Toadstool, qui est apparu sur mon accueil YouTube sans raison apparente. Elle y raconte comment le fait d’avoir commencé un compte personnel sur Instagram, qu’elle a ensuite voulu faire évoluer en compte professionnel, a tué sa visibilité. 

Comment des professionnels du textile ont refusé ses illustrations en évoquant le seul fait que sa communauté instagram n’était pas suffisante pour eux. 

Et comment elle a décidé d’arrêter de se faire du mal.

J’ai réalisé que moi aussi, je me faisais du mal. Instagram n’était plus agréable depuis plusieurs mois, voire plusieurs années pour moi. Et je me sentais complètement enchaînée à ce réseau, complètement persuadée que j’en avais absolument besoin pour mon activité, de ne pas pouvoir faire sans. 

Pourtant, j’ai arrêté de mettre à jour ma page Facebook régulièrement depuis des années, et je survis parfaitement. 

En regardant de plus près il m’est apparu clair qu’Instagram ne m’apportait rien aujourd’hui. Et il n’y a aucune raison pour que ça change, car je suis incapable d’y accorder plus d’efforts que tout ce que j’ai fait jusqu’à présent. Les décisions de Meta pour faire évoluer le réseau vont de mal en pis, et ne laissent présager absolument aucun espoir d’amélioration.

Alors je pense que je n’ai rien à perdre à m’en débarrasser. 

Un sujet difficile à aborder

J’ai visionné plusieurs autres vidéos similaires à celle-ci. Curieusement, côté français ce sujet est très peu abordé. Moi-même, j’ai eu beaucoup de mal à me décider à en parler, parce que je me suis dit que personne ne comprendrait et que je passerais pour une folle avec mes histoires de publications quotidiennes. Ou que les gens se diraient juste que j’essaie d’attirer l’attention sur moi.

Mais, peut-être que c’est à cause de ce genre de pensées que ce sujet est si peu abordé, et que les créateurs préfèrent arrêter discrètement, sans expliquer leurs raisons. Alors j’espère que cette vidéo et cet article pourront aider ceux qui pourraient passer par ces questionnements. 

Merci et désolée

Je m’excuse pour toutes les personnes qui me suivaient sur ces réseaux. J’ai honte en pensant à celles qui ont rejoint Instagram spécifiquement parce que j’en avais parlé et qu’elles avaient envie de m’y suivre. Je suis vraiment, sincèrement désolée. 

Mais comme nous devrions tous le faire, j’essaie de trouver le mode de vie qui me convient le mieux. Aujourd’hui j’ai besoin de me libérer de ce qui me pèse trop. 

Mes blogs sont désormais mes canaux de communication principaux, ainsi que ma chaîne YouTube et ma newsletter. Si vous voulez recevoir mes emails, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Merci pour vos retours

Ma vidéo a généré une quantité très impressionnante de commentaires sur YouTube. Je pense que c’est représentatif d’une prise de conscience de plus en plus répandue parmi les utilisateurs tout comme les créateurs de contenu. 

J’aurais aimé pouvoir répondre à tous les commentaire et à tous les emails que j’ai reçus, mais pendant 48h ils sont arrivés au rythme de quasiment un par minute. J’avoue que je ne sais pas comment gérer ça, mes vidéos habituelles ne génèrent pas du tout ce type de retours.

Je remercie en tout cas toutes les personnes qui ont partagé leur avis, leurs expériences ou tout simplement leur bienveillance. 

Beaucoup de personnes ont souligné le fait qu’elles n’avaient pas du tout conscience de l’importance de leurs réactions pour les créateurs de contenu. Cliquer sur un pouce en l’air, laisser un commentaire leur paraissait inutile. Je suis contente que l’une des conséquences inattendues de cette vidéo soit d’avoir pu mettre en avant l’importance majeure de ces petits gestes pour nous. Sans ces réactions, notre travail n’a aucune chance de survivre sur internet. 

Merci à tous !

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :