Liquin d’empâtement Impasto et Oleopasto

Liquin d’empâtement Impasto et Oleopasto

Bonjour à tous !

La peinture à l’huile rappelle les chefs-d’œuvre les plus connus du monde de l’art. C’est une peinture qui est souvent qualifiée de noble et d’historique. En outre, elle est reconnaissable à sa siccativation (séchage) extrêmement lente. Néanmoins, ce qui pourrait s’apparenter à un défaut est en réalité une vraie qualité qui lui confère une texture très malléable à laquelle il est possible de rajouter différents médiums. Ceux-ci vont permettre à l’artiste de varier les effets en jouant sur divers paramètres comme la consistance, la souplesse, le séchage etc…

Les liquins Impasto et Oleopasto de la marque Winsor & Newton font donc partie des médiums qui épaississent la peinture tout accélérant le séchage. Ainsi, l’artiste arrive à superposer facilement des couches pour donner du relief à son tableau.

Grâce à des tests comparatifs et à la réalisation d’une jolie peinture de lupins surplombant un lac de montagne, vous découvrirez les différences et les points communs de ces deux médiums sans oublier nos précieux conseils pour vous faciliter leur utilisation.

Matériel utilisé :

Lien pour accéder à la photo de référence :

🏞  Lupins devant lac de montagne

Couleurs employées à titre indicatif :

🎨  Blanc de Titane

🎨  Bleu océan (= bleu phtalo)

🎨 Jaune indien orangé

🎨 Outremer

🎨  Rose permanent

🎨  Terre de sienne brûlée

🎨  Vert de vessie

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter à l’aquarelle (avec une démo en bonus).

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter le pastel (avec une démo en bonus).

Présentation et conseils d’utilisation :

Les liquins Impasto et Oleopasto de la marque Winsor et Newton sont différents du liquin Original de la même marque. Pour rappel, ce liquin a pour seul but de fluidifier la peinture, de la rendre brillante et d’accélérer considérablement son temps de séchage. Au contraire, les deux liquins que nous vous proposons à l’essai ne vont pas seulement réduire le temps de séchage mais épaissir la texture de la peinture. Cependant, il est important de connaître l’ordre de superposition des couches.

La règle de base de la peinture à l’huile est « gras sur maigre »Ainsi, les couches de peinture les plus fines doivent être posées en premier et celles les plus épaisses en dernier pour faciliter la siccativation et donc une bonne conservation du tableau dans le temps.

Winsor & Newton a eu la gentillesse de nous répondre au sujet de l’ordre d’utilisation de nos différents liquins ainsi que pour la proportion de produit à ajouter à la peinture. Voici leur message traduit :

 

« Afin de garder le film de peinture flexible, il est important de respecter la règle du gras sur maigre. Oleopasto est le plus gras suivi du liquin Original et ensuite du liquin Impasto. Si vous n’utilisez qu’un seul médium, augmentez simplement sa proportion à chaque nouvelle couche. Il n’est pas nécessaire d’attendre le durcissement de chaque couche même s’il est plus facile d’appliquer une nouvelle couche sur une peinture sèche au toucher. Le meilleur mélange reste le 50/50 bien que l’on puisse incorporer jusqu’à 70% de liquin à la peinture sans compromettre son intégrité. »

Comparaison :

Impasto

Quantité idéale à ajouter à la peinture :

50% de liquin (jusqu’à 70% )

Composition par rapport au Liquin original :

Plus maigre

Temps de séchage :

Minimum 24h

Finition :

Rendu Brillant

Oleopasto 

Quantité idéale à ajouter à la peinture :

50% de liquin (jusqu’à 70%)

Composition par rapport au Liquin original : 

Plus gras

Temps de séchage :

Minimum 24h

Finition :

Rendu mat

Il n’y a pas de différences notables dans la manière de les utiliser, mais il est important de souligner que si l’on peut superposer sans risques l’Oleopasto sur le Liquin original, il vaut mieux éviter d’en faire de même avec l’Impasto (qui est plus maigre que l’original).

Veillez à ne pas mettre une grande quantité de liquin sur la palette car il sèche rapidement.

Mise en situation du liquin Oleopasto

Tout l’arrière-plan (ciel, montagnes, lac) est réalisé au liquin Original ainsi que l’herbe du premier plan. Ensuite le liquin Oleopasto est appliqué sur peinture fraîche (choix opéré pour réaliser ce tableau en une seule séance). 

La difficulté principale fut d’avoir de beaux effets de texture en utilisant le pinceau et non le couteau. Le médium se révèle un peu collant, étaler la peinture n’est pas toujours simple. Pour avoir plus de matière, il est possible de jouer avec la taille du pinceau.

Les blancs des montagnes et des reflets de l’eau ont été ajoutés en dernier avec le liquin Oleopasto et toujours sur peinture fraîche. Les blancs n’étaient pas extrêmement blancs. Il est donc important d’attendre que la sous-couche soit sèche pour obtenir des blancs purs, couvrants et lumineux.

Vidéo par Cindy Barillet – Article par Emmanuelle Rollier

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Claudie

Bonjour Cindy,
Jusqu’à présent j’utilisais comme médium 2/3 térébenthine et 1/3 huile de lin tes explications me donnent envie d’essayer ne serais-ce que pour bien mélanger ma peinture !
Il faut donc que j’utilise du liquin original comme base ou alors de l’impasto et ensuite pour faire la couche plus grasse il me faut du liquin oléopasto qui donne plus d’empâtement mais est mat !
J’espère avoir bien compris ! Si tu peux me confirmer cela me rassurerai pour mes tableaux à venir.
En tous cas ton tableau est très joli, merci pour ces explications.

Richard

Merci Cindy pour cette démonstration. Je peins à l’huile en utilisant le liquin original. J’ai du liquin impasto mais je l’ai peu utilisé jusqu’à présent. Tes explications me font mieux comprendre comment l’utiliser dans le respect des proportions huile et medium.
Toujours très intéressant et instructif tes vidéos!

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :