Martin-Pêcheur à la peinture à l’huile

Martin-Pêcheur à la peinture à l’huile

Bonjour à tous !

Cette vidéo de démonstration vous permettra de voir mon processus de peinture pour la création de ce coloré petit Martin-Pêcheur, que j’ai eu le grand plaisir de peindre pour le magazine Plaisirs de peindre n°78 ! Je voulais d’ailleurs inclure le scann de la double-page, malheureusement j’étais supposée recevoir le magazine le mois dernier, mais il n’est jamais arrivé. Si jamais il arrive un jour j’éditerai cet article, en attendant la vidéo est là pour vous montrer les étapes de cette peinture à l’huile !

Pour apprendre la technique du pastel sec (pas de solvants, pas de temps de séchage, pas d’odeur… !)

Démo Peinture à l’huile : Martin-Pêcheur

Après avoir peint ma sous-couche en nuances de bruns à l’acrylique, j’ai commencé à travailler le fond, utilisant pour cela du blanc de titane, du bleu Phtalo (Laque d’alizarine bleue) et du Jaune Sahara. J’aime fabriquer des verts végétaux en mélangeant un bleu froid et un jaune chaud, ou un bleu chaud et un jaune froid ! Mais pour ce tableau, je verrai plus tard que le vert recherché était plutôt olive (bleu chaud + jaune chaud).

Je rappelle qu’une couleur chaude tend vers le jaune, l’orange, le rouge; et une couleur froide tend vers le bleu, le vert. Un jaune chaud est un jaune orangé comme le jaune Hansa foncé, un jaune froid est un jaune verdâtre comme le jaune citron. Un bleu chaud tend vers le rouge ou le violet comme le bleu Outremer, un bleu froid tend vers le vert comme le bleu turquoide ou comme le bleu Phtalo.

Plus d’infos sur la température de couleurs dans mon article dédié à la roue chromatique.

Pour peindre le Martin-Pêcheur j’ai utilisé le bleu Phtalo additionné d’une touche de jaune Sahara, comme pour le fond mais en proportions différentes bien sûr. Je repère les plumes, j’essaie de bien coller au modèle puisqu’elles sont organisées de manière bien spécifiques avec le rang des tectrices primaires, le rang des rémiges secondaires et celui des rémiges tertiaires. Il ne faut pas poser des plumes n’importe comment car cela nuirait au réalisme du tableau.

Pour les zones d’orange, attention au choix des couleurs. Si vous prenez un rouge primaire et un jaune primaire vous aurez un très bel orange très vif, mais… Est-il vraiment très naturel ? Dans un environnement extérieur il y a toujours des ombres, des lumières, des reflets qui cassent l’intensité d’une couleur aussi vive soit-elle. C’est pourquoi j’ajoute au mien de quoi le rompre, avec du bleu, du blanc..

Souvent mes premières couches sont plus foncées et je vais vers des couleurs de plus en plus claires, ce qui crée naturellement une impression de profondeur (je pourrai bien sûr toujours renforcer les ombres ensuite).

Mon médium est le liquin, mes pinceaux sont variés :

  • Pinceau plat Daler Rowney Long flat SY21 SH System 3 : 1″
  • Pinceau éventail Daler Rowney Fan System 3 série 46 : 8
  • Pinceau plat Dalbe 130P n°16
  • Pinceau plat Raphael Précision 8930 n°8 et n°4
  • Da Vinci Forte synthetics 363 n°8
  • Georgian Sable Rigger n°3

Matériel utilisé pour peindre ce Martin-Pêcheur à la peinture à l’huile :

**Pinceaux pour acrylique, oups ! Voir quand-même : Daler Rowney System 3 (numéro 8)

    

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
8 Comments
  • Lydia Gamond
    Posted at 22:49h, 24 avril Répondre

    Bonjour,
    Bravo pour votre travail et surtout pour le partage de vos connaissances , tous les artistes ne le font ..
    Je peins aussi des tableaux depuis deux ans , suite à un burn out, cela repose mon esprit, je peints surtout des oiseaux à la peinture acrylique sur modèle photo
    Mes questions seraient surtout au niveau du fond, moi je le fais en dernier puisqu’il m’intéresse moins que mon oiseau pourquoi c’est pas bon ?
    Et pourquoi vous commencez par une sous couche brune pour finir avec un fond vert ? Pourquoi ne pas l’avoir mis vert au départ ? Et en quoi est ce important de mettre une sous couche de couleur, moi au magasin d’art, ils m’ont donné un appret gesso primer blanc …
    Désolée pour toutes ces questions, merci pour vos réponses quand vous aurez du temps disponible .
    Ps :Si vous êtes d’accord et que vous avez le temps j’aimerai vous envoyer des photos de qques tableaux pour que vous me disiez mes principales erreurs
    Merci beaucoup
    Bonne soirée à vous
    Bien cordialement
    Lydia

    • CindyBarillet
      Posted at 15:53h, 28 avril Répondre

      Bonjour Lydia, merci à vous pour vos gentils compliments !
      La peinture est un excellent moyen de décompresser c’est bien vrai.
      Pourquoi votre méthode ne serait-elle pas bonne ? Si cela vous convient de cette façon il n’y a aucune raison d’en changer.
      Je peins toujours mes sous-couches en brun parce que je trouve qu’elles améliorent les couleurs des couches suivantes. Il ne faut pas confondre la sous-couche et l’apprêt. Le gesso sert à apprêter la toile. Si votre toile est déjà blanche, alors elle a déjà été apprêtée et ne nécessite pas de gesso, SAUF si vous voulez avoir une surface très lisse en vous débarrassant du maillage de la toile (il faudra alors le poncer) ou alors si vous voulez créer justement des textures.
      Je ne peux malheureusement pas critiquer tous les tableaux que je reçois, je suis désolée. Mais vous avez un compte Instagram vous pouvez utiliser le #cindybarillet lorsque vous les publiez et je verrai vos tableaux, je regarder ce hashtag régulièrement et je sélectionne des tableaux pour les afficher dans ma newsletter hebdomadaire 🙂
      Bonne peinture,

  • Béatrice
    Posted at 18:15h, 14 avril Répondre

    Magnifique vidéo !! Quel talent ! Merci beaucoup pour ce partage

  • Suzanne MONNOT
    Posted at 18:24h, 10 avril Répondre

    Merci Cindy. Comme d’habitude, c’était très intéressant et formateur.

  • Cécile Legrand
    Posted at 11:33h, 10 avril Répondre

    Superbe!!!!! Bravo à toi, tu es une grande artiste!!!! :)))))

  • eve
    Posted at 17:28h, 09 avril Répondre

    un e grand bravo Cindy comme d’ordinaire
    magnifique ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
    je t’embrasse

  • Sophie D
    Posted at 16:53h, 09 avril Répondre

    Bonjour Je débute à la peinture à l’huile diluable à l’eau. Croyez-vous que votre article puisse également m’être utile pour cette technique? Merci beaucoup. Très bel oiseau.

    • CindyBarillet
      Posted at 16:58h, 09 avril Répondre

      Bonjour Sophie, merci à vous. Je n’ai pas du tout d’expérience dans ce type de peinture, je ne sais pas si elle réagit de la même façon ou pas :/

Post A Comment