Nénuphars au pastel sec

Nénuphars au pastel sec

Bonjour à tous !

Les nénuphars sont très bénéfiques dans les étangs et cours d’eau. Ils sont le refuge de nombreux petits animaux. De plus, ils apportent de l’ombre évitant ainsi que l’eau ne chauffe trop et de ce fait que les algues ne prolifèrent. Leur présence contribue à l’équilibre biologique naturelle. En outre, ils apportent de la couleur quand ils fleurissent. Ils sont si inspirants que Claude Monet en a réalisé plusieurs tableaux.

Les nymphéas sont donc des sujets de prédilection pour la peinture en plein air. Ils permettent de travailler à la fois l’eau et les reflets grâce à leur forme simple. Cependant, peindre d’après nature est aussi un bon moyen de tester du matériel pour se rendre compte de ses qualités ou de ses faiblesses.

Dans cette vidéo vous retrouvez des conseils sur le matériel et sur les choix artistiques pour créer ce petit coin d’eau aux couleurs féeriques !

Formation Tendres Pastels : Suivez un programme progressif pour apprendre le pastel sec

Retrouvez-moi pour plus de 10 semaines de cours de pastels en vidéos pour apprendre les bases de cette technique. Pour les personnes qui n’osent pas se lancer, ou qui ont la sensation d’avoir des lacunes qui les empêchent d’explorer pleinement leur créativité.

Apprenez les techniques indispensables pour être capable de créer depuis chez-vous les tableaux dont vous rêvez !

  • 🎬 15 heures de vidéos sur la théorie et la pratique ludique
  • 🎨 Apprendre les bases et acquérir les techniques indispensables au pastel sec
  • 📆 Formation accessible à vie chez vous pour aller à votre rythme
  • 💪 Pour vous faire plaisir et progresser sereinement 🥰

Matériel utilisé :

Cliquez sur les liens pour accéder au matériel :

🖌 Papier pour pastel Tiziano

🖌 Bâtonnets Rembrandt (coffret 30 demi-bâtonnets)

🖌 Bâtonnets Unison

🖌 Sac Etchr

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter le pastel (avec une démo en bonus).

🎨 Choix du papier et des pastels :

D’habitude c’est le papier pastelmat de type micro-abrasif qui est à l’honneur dans les sorties en plein air. Il est caractérisé par sa capacité d’accroche, de rendre les couleurs plus vives et de permettre la réalisation de détails fins.

Or, le plein air donne l’occasion de créer des tableaux en captant juste l’essence de l’atmosphère du lieu. Pour ce type de peinture, le papier à grain convient puisqu’il permet de flouter facilement, de désaturer les couleurs et de ne pas trop détailler. Le rendu est plus doux avec un côté nostalgique. 

Attention : Le papier à grain ne fera pas forcément gagner du temps car il faut aussi multiplier les couches pour se débarrasser de sa texture.

À savoir que sur papier à grain, les bâtonnets de type Unison c’est-à-dire très tendres auront du mal à accrocher directement sur le papier. C’est donc plus facile de réaliser une sous-couche avec des pastels durs comme les Rembrandt et ensuite d’appliquer les pastels tendres.

Si vous voulez voir des nénuphars réalisés sur pastelmat pour comparer les rendus, cliquez sur le lien : Nénuphars au pastel sec

🎨 Choix des couleurs et du format :

Pour ce tableau stylisé, c’est le bleu qui domine. Néanmoins, l’arrière-plan contraste avec le premier plan. À l’arrière, les couleurs sont chaudes avec des verts tirant sur le jaune donnant un côté ensoleillé alors que le premier plan est dans l’ombre. Les couleurs choisies sont donc le violet et le bleu. Les teintes des nénuphars respectent ce procédé.

Le format 30x40cm utilisé est pratique pour aller peindre en extérieur mais rend la peinture des nénuphars assez délicate avec de gros bâtonnets. Préférez un format plus grand si vous souhaitez avoir un meilleur confort de réalisation et plus de détails.

🎨 Superpositions des couches sur papier à grain

Le papier à grain a la réputation de saturer plus vite que le papier micro-abrasif. Pour éviter cette saturation précoce, il est déconseillé de mélanger les types de pastel entre eux. Si vous utilisez des PanPastel, puis des bâtonnets, puis des crayons et que vous multipliez les couches, vous avez un gros risque de saturation. 

Au contraire, si vous conservez la même marque de pastel tout au long du tableau ou si les pastels durs sont employés avant les pastels tendres, vous pourrez travailler sur plusieurs couches confortablement. 

Rappelez-vous juste que les détails sont plus difficiles à créer avec les bâtonnets tendres et encore plus sur ce papier.

nenuphars-pastel-sec

Vidéo par Cindy Barillet – Article par Emmanuelle Rollier

S’abonner
Notification pour
guest

10 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gelineau

Cc Cindy,
J’espère que tu vas bien ainsi que Thomas…
Merci beaucoup pour tes réalisations qui sont toujours passionnantes…
Après tes cours de pastel, je n’ai pas pu avancer du tt dans cette technique…mais ça viendra…
Néanmoins, grâce à tes cours , je peux revenir sur ceux ci…et ça c’est essentiel…
Ce matin, au cours de ma ballade…j’ai pensé à toi…car j’ai vu des nénuphars et aussitôt j’ai pensé à ton œuvre magnifique…
Continue à nous émerveiller…tu apportes tellement de bonheur…
Bonnes vacances Cindy et Thomas…si vous partez…
A bientôt pour de nouvelles toiles…

Jean-François Rotaga

Bonjour cindy
Tout d’abord merci pour cette belle démo.
J’ai particulièrement apprécié tes commentaires sur la texture du papier et la couverture des pastels sur les alvéoles.Il y a la même chose sur les papiers canson mi-teinte qui ont en fait deux faces, une fine et une avec les alvéoles. J’ai essayé les deux cotés et je n’aime pas du tout la face alvéolée. Mes premiers tableaux ont étés réalisés sur canson 650×500 et depuis je fais plus petit sur pastelmat mais j’ai du mal a faire des fondus sans être obligé d’empater ou alors en frottant, pour les grandes surfaces , avec un chiffon ou du sopalin.
Ce week end j’ai visité les jardins de monet a Giverny, magnifique ,et j’ai vu beaucoup de nénuphars et de fleurs très inspirants. Je te joint une photo de nénuphars.
Merci encore pour ta gentillesse.

Jardin de Monet à giverny.jpg
LECLERCQ Maud

Merci Cindy pour ce magnifique pastel, j’adore les tons, personnellement je travaille chez moi en petit format, car j’utilise principalement les crayons, pour les poils des animaux, les bâtons sont réservés pour les fonds ….. mais j’ai bien l’intention d’essayer les paysages un peu impressionnistes uniquement avec les bâtons, et j’adore le pastel card, je trouve qu’il sature moins vite que le pastel mat, que je réserve souvent aux crayons de couleurs, qui se fondent bien mieux sur ce papier que sur un papier à grains ou plus lisse d’ailleurs.

Monique

Bonjour Cindy. J’aime beaucoup la façon dont tu as réalisé ce tableau, tes explications toujours très claires, les petits imprévus que tu sais si bien contourner.
Tu me donnes vraiment envie de m’essayer à l’extérieur.
A propos… Tu t’entraînes à la main droite aussi ?? Tu vas aller à toute allure !!!
Encore merci pour ta générosité.
Bisous

andrée

merci cindy comme d habitude ta video est un regal je n en rate aucune

eve alice

merci Cindy pour cette démo , simple et éducative
j’ai adoré aussi sherlok qui se ballade tranquillement, il est adorable ton amour de chien le mien irait en exploration ,et pour le retrouver cela ne serait pas super coll pour nous,je t’embrasse

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :