Peindre avec une palette en verre

Peindre avec une palette en verre

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous parle de l’usage de la palette en verre pour peinture à l’huile ou acrylique. J’ai cette palette depuis quelques temps et je l’utilise pour toutes mes peintures à l’huile.

Elle est plus coûteuse que les palettes en bois ou les palettes jetables, mais c’est un investissement que l’on ne regrette pas selon moi. Je n’en parle pas du tout dans la vidéo, pourtant j’aurais dû : le fait de travailler sa peinture sur du verre est très agréable 😃

C’est loin d’être son seul avantage ! Je vous explique tout ça dans la vidéo (contenu par écrit juste dessous pour ceux qui préfèrent lire).

La palette en verre pour peinture à l’huile

Quels sont ses avantages ?

De nombreux assortiments de démarrage de peinture à l’huile sont constitués d’une boite faisant office de chevalet de table, de peintures, de pinceaux et d’une palette en bois. Cette dernière permet de se lancer rapidement. Si l’on souhaite l’acheter séparément elle est très économique et se trouve très facilement dans le commerce.

Cependant, son inconvénient majeur pour moi réside dans sa coloration irrémédiable : Le bois se marque à chaque nouvel apport de couleur. Ce n’est pas grave si l’on pose toujours les mêmes couleurs aux mêmes endroits en bordure de palette, et que l’on nettoie l’espace de mélange après chaque séance et avec soin. C’est beaucoup plus gênant si comme moi, on manque d’organisation et on fait ses mélanges n’importe où sans réfléchir. On se retrouve alors avec une palette multicolore qui complexifie notre vision.

Une solution alternative consiste à utiliser la surface plate de sa palette en bois, mais de la recouvrir d’une feuille de papier aluminium. On fera alors nos mélanges sur l’alu, lorsque la feuille est pleine on peut la retourner pour utiliser le verso, et on la change lorsque tout est utilisé. Cette solution est économique mais peu confortable car l’aluminium est une surface brillante, bruyante, mouvante, et elle se perce facilement. On trouve aussi des palettes jetables plus résistantes et agréables directement dans le commerce comme celle-ci.

Le verre, lui, combine tous les avantages sans les inconvénients de ces deux types de palette.

Ma palette en verre

Il est rare de croiser une palette en verre dans un magasin de beaux-arts dans ma région. J’ai commandé ma palette, de la marque New wave, chez Jackson’s art supplies – Mais entre-temps, j’ai vu qu’elle s’était référencée chez le Géant des beaux-arts (et elle y est nettement moins chère au moment où j’écris cet article).

Ma palette est le modèle gris de 31x41cm (elle est un peu grande pour moi finalement, le modèle en dessous m’aurait suffit). Les coins sont protégés pour ne pas être blessants, les bords sont limés, le verre est très résistant (je suis très maladroite, j’ai fait tomber ma palette à de nombreuses reprises – elle ne s’est jamais brisée.).

Des rayures apparaissent avec le temps, je ne sais pas si elles proviennent de ses chutes ou du nettoyage. Cela ne me gêne pas du tout mais c’est à savoir pour les personnes plus exigeantes.

Fabriquer sa palette en verre

On trouve sur internet des tutoriels permettant de confectionner soi-même sa palette avec de la récup’. Le plus souvent on vous proposera d’utiliser une vitre pour sous-verre destinée à l’encadrement de dessins. Je ne peux que déconseiller cela car la résistance du sous-verre n’a rien de comparable avec celle de la palette : Si vous le faites tomber il se cassera. Si vous êtes chanceux il se brisera simplement en gros morceaux, mais il est loin d’être impossible de le voir exploser en débris minuscules qui seront dangereux pour vous et les autres membres de la famille.

En revanche il y a des choses intéressantes à bricoler avec du verre résistant tel que celui d’une ancienne fenêtre ou d’une planche à découper.

Pourquoi une palette grise ?

Cette palette existe aussi en version transparente et blanche. J’ai choisi la grise parce que cela me permet d’avoir une valeur moyenne qui me permet de juger de celle de mes mélanges beaucoup plus facilement.

Sur du blanc, tous les mélanges ont tendance à apparaître plus foncés par contraste. Ce n’est pas le cas du gris 🙂

Nettoyage de la palette en verre

J’ai commandé chez Jackson’s un “glass scraper” (gratte-vitre, grattoir à vitre) qui me permet de râcler le verre efficacement. Ce genre d’objets se trouve certainement chez nous en magasin de bricolage.

Le rasoir retire la peinture à l’huile fraîche sans aucun effort. Si celle-ci a séché, il suffit d’insister un peu plus pour la décoller (plusieurs passages sont nécessaires) et retrouver la surface propre de la palette dessous.

Commander sa palette en verre

6 Comments
  • Noël
    Posted at 20:32h, 27 mai Répondre

    Bonjour Cindy.
    Pour ma part, s’était le conseil de mon professeur de peinture à l’huile, j’utilise du papier sulfurisé pour la cuisine, que je jette après, ce qui ne pollue pas.
    Pour l’acrylique, j’utilise la palette en bois de mon coffret à peinture.
    Cette palette en verre est une très bonne idée. Je risque d’investir.
    Merci pour tes conseils, Cindy, et profite bien de tes vacances.
    J’aurais une question à te poser. Comment puis je faire pour que se soit en privé???
    Merci à toi et à bientôt en ligne.

    • CindyBarillet
      Posted at 12:20h, 17 juin Répondre

      Bonjour Noël, bien vu le papier sulfurisé ! Et je suis ravie de savoir que tu vas t’offrir cette super palette
      Tu peux me poser ta question via le formulaire de contact du site (le lien est dans le menu principal en haut de page).

  • Jean-Jacques MEYER
    Posted at 20:12h, 27 mai Répondre

    J’ai opté depuis quelque temps pour la même palette que la vôtre, mas le format en-dessous (23×30 cm pour 29,95 €) et j’en suis très content. Je ne peins qu’en acrylique et elle est très facile à nettoyer : avec la peinture sèche, un coup d’éponge sous l’eau chaude (pas brûlante) et la peinture se pèle en se détachant aisément ; En deux ou trois minutes la palette est comme neuve.
    J’ai préféré grise, car en photo on sait déjà depuis longtemps que visualiser des photos sur fond gris neutre permet d’apprécier les couleurs et les valeurs de façon beaucoup plus fiable que sur un fond blanc. Mais là, problème : malgré leurs dires, à la première utilisation la peinture grise du dessous s’est détachée sous l’eau chaude. La prochaine que je commanderai ne sera pas grise, mais c’est moi qui la peindrai en gris en dessous. Puis deux couches de vernis liquide Liquitex, pour la protéger.
    Ce que j’apprécie aussi, c’est l’absence d’évidement pour mettre le pouce, comme c’est le cas des autres palettes. Je ne m’en sers pas et j’ai vu trop de fois de la peinture s’en échapper. Avec cette palette, la surface utile est donc très satisfaisante.
    Les grattoirs sont des grattoirs à vitre, pour plaque de cuisson vitrocéramique, anti-corrosion et anti-abrasion, pour un nettoyage sans rayures en l’inclinant, pourvu que l’on y mette le prix (10 €, ce n’est pas la mer à boire 🙂 ). Combiné professionnel grattoir à verre, grattoir à vignette et grattoir à carrelage. Quatre lames en acier durci, intégrées dans la poignée.

    • CindyBarillet
      Posted at 12:18h, 17 juin Répondre

      Bonjour Jean-Jacques, merci pour ce partage d’expérience ! Quel dommage qu’ils n’aient pas utilisé une peinture plus résistante, ça aurait été parfait. J’espère qu’avec le vernis cela tiendra pour ta prochaine palette !

  • Céline
    Posted at 19:51h, 27 mai Répondre

    Salut Cindy,
    Joli micro…
    Sinon pour ma part je pratique entre autre l’acrylique et je me sers comme palette d’un de ces petits dessous de plat de cuisine (20/30cm) en verre (que j’avais eu en cadeau lors d’une commande) très résistant à la chaleur. Ils sont en verre trempé (comme les portes des magasins) donc super résistants, d’épaisseur 6 mm c’est déjà bien (pour le poids), les bords sont chanfreinées les coins arrondis pas de risque de blessures. Et s’il venait à casser lors d’une chute (il faut pour cela qu’il tombe sur un angle), il se brise en millier de morceaux, ceux-ci ne coupent pas et ne font pas de petites pailles qui font si mal sous la peau, c’est fait pour. On l’appelle aussi parfois verre “sécurit”.
    Il est vrai que les verres d’encadrement sont super dangereux, ils ne sont pas trempés, et de plus ne font souvent que 2 mm d’épaisseur et se brisent comme un rien en lames qui sont très coupantes….à fuir.
    Bonnes vacances à toi et à Thomas
    A bientôt
    Céline

    • CindyBarillet
      Posted at 12:17h, 17 juin Répondre

      Bonjour Céline, waouh c’est super ingénieux ! Je ne connaissais pas ces dessous de plat, mais quelle bonne idée de palette bravo !

Post A Comment

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :