Peinture à l’huile : Portrait

Peinture à l’huile : Portrait

Bonjour à tous !

Me revoilà pour cette première vidéo de 2020 avec une démonstration de peinture à l’huile que j’ai réalisée début décembre. En réalité je vais certainement lui apporter une petite retouche avant de la vernir, mais comme c’est le genre de choses que je suis souvent la seule à remarquer je me suis dis que je pouvais déjà la publier ^-^

Cette vidéo de 20 minutes présente la quasi-totalité de la création du tableau, c’est donc une version très accélérée. Ce n’est bien sûr pas un tutoriel à suivre pas à pas, mais une simple démonstration qui pourra peut être vous inspirer et vous donner une idée de ma démarche globale.

Portrait à la peinture à l’huile, à retenir :

Le modèle

  • Mon modèle est une photo trouvée sur le site Unsplash (je ne la publie pas ici puisque je n’en suis pas l’auteur et que je n’ai pas conservé la physionomie de la personne, je me suis concentrée sur son expression et bien sûr le jeu d’ombres et de lumières).
  • J’ai choisi ce modèle pour son expression et l’absence de maquillage qui lui donnait beaucoup de douceur (j’aime peindre les femmes maquillées aussi, c’est différent).
  • J’ai d’abord décidé de lui faire des cheveux roses pour apporter un côté mystérieux au portrait, mais je me suis ravisée en réalisant que le rendu avec la peau ne me plaisait pas – J’ai donc repris un blond plus naturel en gardant des reflets roses plus discrets.

L’esquisse

  • J’ai peint directement mon esquisse à la peinture à l’huile. Cela fera l’objet d’une prochaine vidéo.
  • Mon dessin n’est pas parfait, je le corrigerai à la mise en couleurs (je ne recommande pas de faire cela si vous êtes débutant, assurez-vous de partir avec un dessin correct, c’est plus long mais bien plus facile).

Le matériel

  • J’ai utilisé du Liquin (Winsor & Newton) comme médium dans toutes les étapes de cette peinture. C’est un accélérateur de séchage (le tableau est sec le lendemain de la séance).
  • Ma toile est une toile en lin Dalbe que j’ai acheté en dépannage, ne voulant pas patienter une semaine pour me la faire livrer avec mon fournisseur habituel le Géant des beaux-arts. Bon, première et dernière fois sur ce support, je l’ai trouvé rugueux, hétérogène, et je préfère de loin les Classico en lin Gerstaecker.
  • Attention aux peintures à l’huile Georgian, vérifiez toujours leur composition car je me suis aperçue que beaucoup d’entre elles contiennent du blanc, et que certains tubes ont un intitulé trompeur : Leur jaune de Naples devrait être le pigment PY42 mais il est en réalité composé de PW4 + PY83 + PR9 + PY42 + PW6… Outch ! Pas étonnant que j’obtienne du gris en essayant de mélanger cette peinture dans mes tons chairs…
  • J’ai utilisé pas mal de pinceaux différents, j’y reviendrai très prochainement.

Les couleurs :

  • Pour peindre la peau, j’ai utilisé beaucoup d’ocre jaune dans les premières couches. J’ai ensuite opté pour un mélange d’ombre brûlée + magenta + blanc, je lui ajoutais une quantité variable de bleu (outremer ou phtalo) selon mes besoins. J’ai aussi utilisé du Jaune de Naples.
  • Le blanc utilisé est du blanc de Titane. Certains lui préfèrent le blanc de zinc qui est plus toxique que le précédent (le blanc de Titane est toxique aussi ceci dit) mais moins opaque. On trouve aussi (de plus en plus difficilement) du blanc d’argent encore plus transparent, mais il est fugitif.
  • Le fond a été fait en bleu dans un premier temps mais je trouvais qu’il nuisait au portrait. Il était joli mais prenait trop le pas sur le sujet, je trouvais qu’il n’y avait pas une bonne harmonie entre les deux (c’est subjectif). Je l’ai grisé pour le rendre plus discret et donner plus de présence à la jeune femme.

Mon matériel préféré (les vignettes sont cliquables) :

S’abonner
Notification pour
guest
28 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Moreau

Eh hop une vidéo de plus dans mon dossier « Cindy » ^^.
Oui, l’essence de térébenthine c’est pas agréable, j’utilise de la peinture à l’huile diluable à l’eau.
Concernant le véritable jaune de Naples, PY41, c’est de antimoniate de plomb, toxique, et toutes les marques présentent substitut (chez Sennelier, il est réalisé à partir d’oxyde de Zinc, de dioxyde de Titane et de Jaune monoazoïque.)
Ça fait 3 composants :. effectivement, 5 chez Georgian, c’est beaucoup !

Vivi

Bonjour Cindy,

Merci pour cette vidéo. Je ne connaissais pas le liquin qui peut permettre de travailler différemment avec la peinture à l’huile. Je n’osais pas trop me lancer avec cette méthode car je n’apprécie pas les odeurs des différents médiums que l’on utilise. Cela va me permettre d’essayer.
Et encore excellente année, pleine de nouvelles création.

isabelle

Tous mes meilleurs voeux Cindy, que cette nouvelle année t’apporte beaucoup de joie, de bonheur et surtout la santé…en espérant que ton rhume a disparu…
Merci beaucoup pour tes vidéos…qui sont toujours aussi intéressantes…voire passionnantes…
Ta nouvelle pièce, pour pratiquer ton art, je t’envie vraiment…car c’est génial d’exposer son matériel sans pour cela à chaque fois de le ranger faute de place…
Dans tes vidéos tu parlais de reprendre les pan pastels…ça c’est une excellente idée…car je suis vraiment intéressée pour les avoir utilisés…mais je t’avouerai que j’ai éprouvé quelques difficultés…
Pour ce qui concerne la peinture à l’huile…cela fait quelques années que je pratique l’huile (attention ….je ne suis pas une pro!!!), il faut savoir qu’il existe de la thérébentine sans odeur pour ceux que cela intéresse…
Pour nettoyer les pinceaux à l’huile très facilement, vous avez le savon spécial artiste qui est vraiment idéal…
Félicitation pour le portrait ….cela rend vraiment bien…
Je voulais te dire que ta sensibilité pour les animaux m’a vraiment touchée…notamment pour ton petit chien…
J’attends avec impatience tes prochaines vidéos….
Mille fois merci pour ce partage …

Benassis Danielle

Bonsoir Cindy

Je te souhaite une Bonne Année 2020 ainsi qu’à ta maisonnée Toutou et Dexter compris
Merci pour cette vidéo ainsi que pour les autres passées et à venir
Je regardais cet a-midi les panpastels: tes conseils et démos
Je crois que je vais m’y lancer sérieusement car te regarder donne une forte envie.
J’espère que ton rhume est passé et que la forme est revenue
Une bonne soirée et encore merci
Danielle

nathalie jean

Bonne Année Cindy ,wow cette toile est très jolie. Tu est vraiment une artiste généreuse merci de le partagé avec nous .

Monique

Bonjour Cindy, je te souhaite une très bonne année 2020, et surtout une meilleure santé, et que le rhume disparaisse rapidement,
Merci pour cette vidéo, Quel beau portrait, et surtout à l’huile

Salima Zeroug Bouaouina

Bonjour Cindy, Bonne et heureuse année , 2020 une bonne santé surtout, je viens de rouvrir mon PC après plusieurs jours de préparatifs pour le mariage de ma fille Nora enfin c’est fait, je vais pouvoir reprendre mes activités préférées, j’ai visionné rapidement ta vidéo mais je vais y revenir Je souhaite également à tous les artistes qui te suivent une très bonne et heureuse année 2020. pleine de créativité et de joie. Salima.

Mireille Pelletier

Wow fantastique Cindy, tu commences l’année en grand. Quand il s’agit de portrait je suis toute existé peux importe la technique utilisé. C’est un beau cadeau de début d’année que tu nous fais là. Bonne continuité

Florence ROBERT

Bonjour Cindy et je te souhaite une excellente année 2020 ainsi qu’à ta famille et tes petites boules de poils. J’adore toujours autant tes vidéos et tes précieux conseils, ne change rien.Au plaisir de regarder encore et toujours tes prochaines vidéos. J’ai toujours une préférence pour le pastel mais la peinture à l’huile c’est aussi une approche et une technique que j’aime mais que je n’ai pas utiliser depuis des années en raison de mes problèmes de santé; bisous à toi

eric

Bonsoir Cindy et Bonne Année 2020 , merci pour ton message de sympathie , pour la démo c’est rapide mais cela permet de voir comment tu utilises ta peinture , et réaliser le portrait , qu’elle différence entre un médium et du liquin , car j’ai utilisé du médium , es-ce la bonne méthode.pour diluer la peinture à l’huile.
j’imagine qu’il faut maitriser l’ esquisse avant de commencer un portrait , en tous les cas merci pour tes conseils.

Bon rétablissement , j’aurai d’autres questions à te poser , mais pour la prochaine fois.!

ELDA NATAF

Bonsoir Cindy,
Je te souhaite aussi ainsi qu’à ta famille une très bonne et heureuse année 2020. Soigne bien ton rhume .
Je suis contente que tu nous proposes de travailler la peinture à l’huile . J’ai déjà une question : comment se débarrasse t-on après le travail de l’essence de térébenthine souillée? C’est ce qui m’arrête! Je vais regarder ta vidéo .
Merci encore pour toutes tes propositions.
Bonne soirée!
Elda .

Nanou Touraine

Bonjour Cindy, bonne et heureuse Année 2020 avec tous tes désirs réalisables et surtout une meilleure santé ! N’oublie pas de le dire à ta famille et tes petits animaux ! Je regarderai la vidéo demain et je te dirai ce que j’en pense ! Pourtant je suis très heureuse et presser de voir ta création : Un portraiit et à la peinture en plus, ça, je l’attendais depuis longtemps ! Merci beaucoup de penser à nous en ces moments de fêtes ! Bisous à tous !

Chiron Annie

Bonjour Cindy, tout d’abord,je te souhaite une très bonne année 2020 ! et espère que ce vilain rhume va rapidement te laisser tranquille. Tout comme Maud Leclercq, je suis très curieuse de lire tes réponses, car tout comme elle, je n’ai aucune connaissance en matière de peinture à l’huile, et si le Liquin évite l’essence de térébenthine, j’en serais heureuse car les émanations me rendent malade. Merci d’avance de nous donner ces informations. et Merci pour toutes ces vidéos super intéressantes.
A bientôt sur le site ou you tube ou en newsletter. Merci encore, et bon rétablissement.

LECLERCQ Maud

Bonsoir Cindy, merci pour cette démo superbe de portrait à l’huile, j’adore ce regard très expressif, je n’ai jamais touché à l’huile, c’est la seule technique que je n’ai jamais expérimenté, si je comprends bien tu utilise le liquin (donc pas d’odeur) à la place de l’essence de térébenthine ? comment doit il être dosé ? on s’en sert comme on tremperait son pinceau dans l’eau pour l’aquarelle ou la gouache ? ou faut il verser qq gouttes dans chaque dose de couleur utilisée ? quel avantage par rapport à l’acrylique ? peut on finir un travail en une fois, ou procéder par couches à laisser sécher une journée, çà fait beaucoup de questions….
En attendant soigne toi bien, que ce méchant rhume te quitte au plus vite, ce n’est jamais drôle , bien que pas grave, mais très handicapant e fatiguant….
Une excellente année à toi aussi, avec plein de créations qui nous enchantent, pour ma part, j’ai trouvé non une galerie, mais le salon de thé d’un aquarium, je vis près de la mer, pour exposer mes pastels, aquarelles et autres oeuvres, ainsi que mes galets de mer, décorés de sujets marins.
J’en suis très heureuse, Bon courage pour l’aménagement de ton atelier dédié à l’huile, à bientôt.

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :