[Aquarelle] Utiliser le pinceau rond

[Aquarelle] Utiliser le pinceau rond

Avec un pinceau rond, on peut faire un tableau entier ! C’est certainement le plus polyvalent et le plus apprécié des pinceaux pour l’aquarelle. C’est aussi celui qui a la forme la plus familière lorsque l’on pense à un pinceau, même pour ceux qui n’ont jamais peint.

Aujourd’hui, nous allons regarder de plus près ce pinceau idéal pour débuter. Nous allons voir quelles sont ses caractéristiques et les effets que l’on peut créer grâce à lui, et je vous présente aussi mon nouveau pinceau rond préféré : Le Casanéo de Da Vinci !


Vous débutez l’aquarelle ? Je vous propose un cours pour découvrir les techniques de base et de bonnes astuces pour vous faciliter les choses ! Suivez-moi dans la création d’un tableau complet qui vous assurera de bien comprendre les fondamentaux de cette peinture.

Cliquez ici pour voir le cours

Le pinceau rond pour l’aquarelle

Note : Je ne vous présente que des pinceaux synthétiques dans cette vidéo, car je n’utilise pas de pinceaux en poils naturels. Le modèle de fabrication des pinceaux en poils d’animaux est très similaire à celui du marché de la fourrure, et il n’est pas en accord avec mes principes.

  •  Le pinceau rond est caractérisé par une touffe disposée de façon cylindrique.
  • Lorsqu’il est humide, les poils se resserrent et forment une pointe qui sera plus ou moins fine selon les marques de pinceau.
  • Lorsque vous avez terminé de peindre, rincez bien votre pinceau et prenez le temps de reformer sa petite pointe pour qu’il garde sa forme au fil du temps. Ne le laissez pas sécher la tête en haut, laissez-le à l’horizontale tant qu’il est humide.

🔹 Mes pinceaux ronds : 

  • Le pinceau rond peut avoir un ventre plus ou moins dodu selon les marques. Parmi ceux que je vous présente, le Casanéo 5598 a le ventre le plus large, c’est celui qui retient le plus d’eau. C’est avantageux parce qu’il n’y a pas besoin de le tremper dans la peinture constamment et qu’il permet une plus large variété de traits de peinture, car il a en plus une pointe très fine !
  • Le pinceau à réservoir d’eau a les poils plus raides, ils s’écartent moins à la pression et créent un trait moins libre. C’est tout à fait suffisant pour peindre sur des carnets de croquis, mais si vous peignez à l’atelier, la fluidité du pinceau traditionnel est très appréciable !
  • Le pinceau rond Raphaël Précision retient beaucoup moins d’eau. Ce n’est pas choquant pour un pinceau créé pour le travail des détails, par contre la pointe est moins fine et c’est déjà plus gênant. J’ai aussi remarqué une distribution beaucoup moins régulière des pigments lors de l’application sur le papier, mais il faut dire que le mien est en fin de vie, il était temps de lui trouver un remplaçant !

🔹 Le cas particulier du pinceau rond à lavis :

  • Ce pinceau est caractérisé par un ventre très large. Cela lui permet d’absorber beaucoup plus de liquide que les pinceaux ronds classiques.
  • Son prix est plus élevé que les pinceaux normaux.
  • La numérotation du pinceau à lavis n’a rien à voir avec les pinceaux ronds classique : Le n°4 en pinceau à lavis est énorme comparé au petit n°4 en pinceau rond.

  • Grâce au pinceau à lavis, vous réduisez considérablement les aller-retours entre le papier, l’eau et la peinture. Il tient très longtemps !
  • Mes pinceaux à lavis :
    • Raphaël Softaqua a le ventre le plus rond et retient beaucoup plus d’eau, mais sa pointe est bien moins fine. Je le trouve moins agréable à utiliser.
    • Da Vinci Casanéo est plus fin, il permet des lignes super fines mais aussi de couvrir de larges surfaces. C’est clairement mon préféré.

🔹 Utilisation du pinceau rond pour aquarelle :

  • La pression exercée détermine la largeur du trait. Plus elle est légère, plus la ligne est fine.
  • Pour une ligne la plus fine possible, peignez avec la pointe du pinceau.
  • Pour un trait large, appuyez tout le côté du pinceau.
  • Pour un trait encore plus large, collez deux traits l’un à l’autre tant que la peinture est humide : Ils vont fusionner pour ne former qu’un seul trait.
    • Selon les pinceaux c’est plus ou moins facile, car certains distribuent mal les pigments et laissent facilement des marques dans la peinture.
    • Si votre premier trait a eu le temps de sécher, il n’y aura pas de fusion (voir image ci-contre)
  • Variez la pression sur un même trait pour créer des effets calligraphiques, ou des feuilles allongées !
  • Tapotez la pointe pour créer des marques plus ou moins rondes, et plus ou moins larges selon la pression.
  • Sur un pinceau auquel vous ne tenez pas trop, écartez délicatement les poils pour obtenir un effet éventail et créer de la texture.  À éviter sur les pinceaux délicats de bonne qualité qui ont besoin d’être chouchoutés pour conserver leur jolie forme.

Le matériel recommandé dans cette vidéo :

Pinceaux ronds Casanéo de Da Vinci, n° 4, 6, 8 et 10 (je vous recommande le n°8 pour sa polyvalence et le n°4 si vous aimez peindre de petits détails). Cliquez ici pour les commander en ligne

Pinceaux à lavis Casanéo série 498 n°4. Cliquez ici pour le commander en ligne

http://action.metaffiliation.com/trk.php?mclic=P422AB563AB3131&redir=https%3A%2F%2Fwww.geant-beaux-arts.fr%2Fpinceau-a-reservoir-d-eau-pentel.html

Pinceaux à réservoir d’eau Pentel. Cliquez ici pour les commander en ligne.

Peinture aquarelle Schmincke Horadam Magenta Cliquez ici pour en commander en ligne

Papier mixte pour aquarelle, économique, utilisé pour mes essais et chartes de couleurs. Cliquez ici pour en commander en ligne.

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
12 Comments
  • MASéré
    Posted at 11:59h, 05 juin Répondre

    Bonjour Cindy, j’ai pris un morceau de votre photo “le pinceau rond” pour illustrer le titre de mon blog, je l’enleverai si vous me le demandé, et merci pour tous vos conseils ! Marie Annick

    • CindyBarillet
      Posted at 12:05h, 05 juin Répondre

      Bonjour Marie Annick,
      Merci pour l’intérêt que vous portez à ma photographie. Cependant je ne pense pas qu’il soit très judicieux d’utiliser la photo d’une autre artiste pour représenter l’identité de votre propre blog. Je vous encourage à faire vous même une photo de votre matériel afin de garder votre site à votre image 🙂

  • Leo
    Posted at 12:10h, 28 avril Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    J’ai une question concernant les pinceaux et leur séchage: comment éviter que les poils s’effilochent (je n’ai pas le terme exact). Autrement dit, après une ou plusieurs utilisations, mes pinceaux ressemblent à ça: https://www.warpdesign.fr/tests/pinceau.jpg
    Ce qui fait que les poils extérieurs produisent des traces sur mes peintures.
    Je suis totalement débutant et j’ai probablement mal/pas fait ce qu’il fallait, la question est quoi ? 🙂

    • CindyBarillet
      Posted at 17:40h, 28 avril Répondre

      Bonjour Leo, comme dit dans la vidéo, si tu prends le temps de reformer sa pointe lorsque tu le sèches, cela te permettra de rallonger sa durée de vie. Par contre il faut savoir que certains pinceaux bas de gamme s’ébourifferont quand-même, c’est juste qu’ils sont de mauvaise qualité. N’hésite pas à tester le Casanéo, tu n’auras pas de souci avec lui !

      • Leo
        Posted at 19:14h, 28 avril Répondre

        Merci!
        Je vais tester tout ça 🙂

  • ïan
    Posted at 19:57h, 11 avril Répondre

    Merveilleuses vidéos sur l’aquarelle ! J’ai commencé le pastel sec grâce à ton cours (j’avais acheté le livre numérique) et maintenant je me débrouille bien ! Bravo pour ces vidéos pédagogiques, j’espère qu’un jour tu seras embauchée dans une école des Beaux-Arts !

    • CindyBarillet
      Posted at 12:12h, 13 avril Répondre

      Merci à toi ! Je ne suis pas sûre d’en avoir très envie ceci dit

      • ïan
        Posted at 12:14h, 13 avril Répondre

        Effectivement, mieux vaut continuer à être peintre !

  • karine
    Posted at 19:16h, 02 avril Répondre

    Bonsoir Cindy merci pour cette vidéo. J’ ai commencé l’ aquarelle avec les pinceaux JAXHAIR mais ensuite j’ ai essayé les pinceaux à réservoir d’ au et je ne m’en passe plus !! Mais avec cette vidéo j’ ai bien envie d’ investir dans les pinceaux Casanéo ils ont l’ air top!!
    J’ ai le même avis que toi pour le pinceau à lavis Raphaël pour le prix je ne le trouve pas bien, je ne suis pas à l’ aise avec , je ne m’ en suis pas servie beaucoup et il n’ est pas aussi pointue qu’ avant il prends la forme du papier et après je ne peux plus rien faire dommage . Sinon quels numéros de pinceaux me conseillerais tu d’ avoir en priorité dans la marque Casanéo ? Merci A bientôt.

    • CindyBarillet
      Posted at 13:12h, 03 avril Répondre

      Bonjour Karine, oui les Casanéo sont vraiment super ! J’ai noté mes recommandation en fin d’article, le 8 pour l’usage normal (j’utilise aussi beaucoup le 6 ceci dit), le 4 pour les détails 🙂

  • Maud LECLERCQ
    Posted at 19:29h, 29 mars Répondre

    Merci beaucoup Cindy pour cette démo toujours très pointue, sans jeu de mots…. j’ai encore un ou deux pinceaux à lavis en petit gris, mais ils datent vraiment, à l’époque on ne réalisait pas que ces poils provenaient d’animaux, et encore moins de la souffrance liée à ce commerce, d’autant que les poils synthétiques n’étaient pas très courants, ni de très bonne qualité, je suis contente de voir qu’il existe des pinceaux aquarelles qui restent pointus, car en effet les pinceaux relativement bons marché deviennent vite ébouriffés après qq utilisations
    J’aime peindre avec précision, et je vais bientôt commander la gamme Casanéo, sans devoir me poser de questions, encore merci pour ton grand professionnalisme, à l’occasion, j’aimerais que tu fasses la mm démo pour les pinceaux acryliques, ce serait vraiment sympa, merci beaucoup.

    .

  • Francyne Ricard
    Posted at 13:49h, 29 mars Répondre

    Bonjour Cindy,
    Joaillier bien aimé ton tutoriel sur les pinceaux ronds. Tu enseignes très bien et j’ai appris comment mieux m’en servir étant débutante. Merci de partager tes connaissances, c’est très apprécié

Post A Comment