Cocker aux pastels secs

cocker pastels secs

Cocker aux pastels secs

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous présente le portrait de Carlos, petit cocker australien dont le portrait m’a été commandé par Annie pour l’offrir à l’un de ses amis du bout du monde. Je suis toujours très heureuse lorsque mes portraits voyagent 🙂 Je n’ai jamais été en Australie, mais il y a une part de moi quand-même là bas hihi !

Si vous aimez le portrait de Carlos, vous aimerez sans doute celui de Kendra ! Un autre cocker aux pastels (tout noir)

Si vous pratiquez le pastel sec et que le portrait animalier est un domaine qui vous intéresse, vous allez trouver votre bonheur dans le livre numérique que j’ai écrit sur ce thème !

Pas à pas, je vous dévoile tous les secrets que j’utilise au quotidien dans mes portraits sur commande pour donner vie à mes animaux.

Voici les étapes de ce portrait miniature (18*24cm) :

On commence par l’esquisse sur Pastelmat anthracite :

esquisse pastel chien

Je commence en haut à droite avec son oeil (un vrai regard de cocker c’est bien le cas de le dire !)

cocker pastel sec

J’utilise beaucoup d’ocres et de bruns pour sa robe. J’aime les contrastes du dessin car le côté gauche est dans l’ombre, le côté droit est plus illuminé. Ca donne toujours des résultats très sympas 🙂

dessin cocker

Carlos a des sortes de “favoris” très visibles de chaque côté des joues LoL. Et de belles oreilles bouclées que je vais détailler en prenant tout mon temps.

dessiner pastels

C’est terminé !

portrait cocker

Le matériel utilisé pour réaliser ce portrait :

bloc pastelmat rembrandt      sennelier   pitt      fixatifestompe

 

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
5 Comments
  • Mashome
    Posted at 19:56h, 08 juin Répondre

    Bjr, très joli cette démo ….puis je savoir si le dessin est calqué?
    Un peu trop net et ultra juste dans le tracet ?
    Bcp ne savent pas aborder le dessin et c est primordial pour un pastel hyperéaliste?
    Si c est le cas je trouve dommageable de faire croire aux spectateurs lambdas que ce dessin est réalisé sans artifice!
    Perso je ne fais plus d’ expos écoeuré par ces pratiques manquant de franchise ???
    Pour moi ça n est pas être artiste tout au plus bon coloriste! Et cela fait du tort aux personnes qui travaillent leurs dessuns dans les règles de l ‘art!
    Si j’ai tort je n’ai plus qu’ à me jeter du haut d’une falaise !

    • CindyBarillet
      Posted at 11:19h, 11 juin Répondre

      Bonjour Mashome,
      Je n’ai jamais utilisé de calque, pour aucun tableau. J’utilise des points de repère horizontaux et verticaux, ce qui explique les petits points de crayon que l’on peut apercevoir par endroits (j’imagine des lignes verticales et horizontales pour aligner les différents éléments).
      Je sais reproduire un sujet parce que j’ai plusieurs centaines de portraits à mon actif et que j’accorde beaucoup de temps aux esquisses lorsqu’il s’agit de commandes. Pour autant mes tableaux ne sont absolument pas hyperréalistes, on voit toujours sans problème qu’il s’agit d’une peinture et non d’une photo.
      En aucun cas je ne me permettrais d’émettre un jugement sur les personnes qui décident d’utiliser un calque ou un projecteur, chacun est libre de peindre comme il le souhaite puisque à la fin on ne regarde que le résultat.
      Bonne peinture.

  • Pingback:Le Cocker Anglais Spaniel - caractère, origine, prix, éducation et conseils
    Posted at 19:24h, 25 septembre Répondre

    […] Portrait de Cocker Spaniel Anglais […]

  • Reybert
    Posted at 21:03h, 08 août Répondre

    YES !! Well done Cindy et comme d’habitude, cela parait « easy » quand tu nous fais une démo et ton pas-à-pas en est un bon exemple. Le PB de nous tous c’est souvent de trouver les bonnes couleurs de base ou de fond et de continuer ensuite avec les bonnes superpositions et estompage. Pas facile car avec les Pastels secs on va du foncé vers le clair alors qu’avec les Crayons Pastel (encore plus avec les Pitt…) c’est plutôt l’inverse mais ss doute je n’ai pas la bonne technique 😉

    • CindyBarillet
      Posted at 12:33h, 13 août Répondre

      Oui je comprends, d’ailleurs je suis en train d’écrire mon prochain livre sur le pastel et j’ai fais la part belle au choix des couleurs.. J’essaie de décortiquer tout ça car c’est vrai que ce n’est pas évident 🙂

Post A Comment