Démo aquarelles White nights

Démo aquarelles White nights

Bonjour à tous !

J’ai le plaisir de vous présenter la seconde vidéo de mon test dédié aux peintures White nights 🙂 Si vous aviez loupé la première partie (dédiée aux couleurs de la palette que je me suis procurée) vous pouvez la visionner ici : Test aquarelles white nights

Dans cette seconde partie, nous allons voir la création d’un petit paysage avec ces fameuses aquarelles qui ont l’avantage de présenter un très bon rapport qualité / prix avec des couleurs plus vives que la moyenne (mais aussi plus opaques).

Photo de modèle :

Vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir

Couleurs employées pour peindre ce paysage :

Le ciel est un mélange de bleu cobalt et d’ocre rouge. Cela nous permet de bénéficier de la granulation du cobalt.

J’ai créé tout un camaïeu de verts pour la végétation. Voici quelques unes de mes combinaisons :

  • Emeraude + ocre jaune + ocre rouge
  • Emeraude + ocre rouge
  • Vert (pg8)
  • Vert (pg8) + outremer
  • Vert jaune + jaune cadmium + ocre rouge

Le gris du sentier est une combinaison d’émeraude + carmin.

Le gris des murs sont des combinaisons de cobalt + ocre rouge + ocre jaune, avec des touches d’outremer.

Les toits sont un mélange d’indigo avec une pointe d’ocre jaune.

Remarques à retenir :

  • La gestion des valeurs est importante quand on peint. Je compare sans cesse mes valeurs les unes aux autres en me posant des questions comme “le toit est-il plus clair ou plus foncé que le ciel ?” “Le mur est-il plus clair ou plus foncé que le toit ?”. En cas de doute (certaines fois les jeux de lumière peuvent être trompeurs !) Je passe ma photo en noir et blanc et je sais tout de suite quelle est la valeur la plus claire.
  • J’identifie les éléments qui me plaisent : Les ombres de la haie, la végétation, les maisons, le sentier. Le reste disparaît (la petite barrière que l’on aperçoit dans le fond avec un bout de maison n’apportait rien selon moi).
  • Je fais mes mélanges sur ma palette la plupart du temps mais il m’arrive aussi de les faire sur le papier, en apportant une touche pure sur une surface colorée humide.
  • Je rajoute des touches personnelles : Lignes, taches, projections.
  • J’emploie de la gouache pour les touches de blanc.

Vous débutez l’aquarelle ? Je vous propose un cours pour découvrir les techniques de base et de bonnes astuces pour vous faciliter les choses ! Suivez-moi dans la création d’un tableau complet qui vous assurera de bien comprendre les fondamentaux de cette peinture.

Cliquez ici pour voir le cours

À propos des White nights :

  • Ces peintures nécessitent plus d’eau que les aquarelles occidentales. En habituée de ces dernières je me suis faite avoir plusieurs fois à obtenir des gris bien plus foncés que ce que j’avais anticipé.
  • Une fois qu’on a pris le coup de main, on peut obtenir des résultats aux contrastes très profonds et aux couleurs riches !
  • Les godets et tubes peuvent être achetés séparément.

 

Matériel utilisé dans cette vidéo :

La palette White Nights :

Autre matériel :

 

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
4 Comments
  • Laure
    Posted at 11:58h, 03 juillet Répondre

    Vous êtes incroyable d’énergie et de ténacité, Ça fait du bien ! Merci Cindy pour cette si longue vidéo

    • CindyBarillet
      Posted at 17:26h, 03 juillet Répondre

      Haha on fait ce qu’on peut ! Merci Laure !

  • Yveline
    Posted at 07:55h, 03 juillet Répondre

    Bonjour. J.utilise depuis un certain temps ces aquarelles et je sais qu’il existe une qualite dite super fine que je n’ai jamais utilisée et que j’avais vu chez Boesner. Elle etait commercialisée sous le nom Léon Trostoi’.
    Merci pour tout tes conseils et bonne journée.

    • CindyBarillet
      Posted at 17:26h, 03 juillet Répondre

      Bonjour Yveline, merci pour cette info ! Je n’ai pas réussi à retrouver cette gamme sur internet, c’est bizarre qu’elle ne soit référencée nulle part ! Peut être qu’elle n’existe plus ?

Post A Comment