Enfant et chiens au pastel sec

Enfant et chiens au pastel sec

Bonjour à tous !

J’espère que vous avez passé un très joyeux Noël.

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter le beau projet de Josée, sur lequel j’ai réalisé en fin d’année. C’est un tableau de belle taille (50*70cm) qui présente son petit fils entouré de ses fidèles compagnons, avec un joli paysage naturel en arrière-plan. Ca fait beaucoup de choses à gérer, je ne recommanderais pas forcément une composition aussi complexe pour débuter le pastel sec.

Dur dur de photographier trois sujets en même temps dont deux toutous ! Mais grâce à la magie du dessin, on prend un sujet bien sur une photo, et l’autre d’une autre photo, on réunit tout le monde, et on a l’image idéale 🙂

Si le portrait aux pastels est un domaine qui vous intéresse, je pense que vous allez adorer mon livre numérique entièrement dédié à ce thème !

Cliquez ici pour découvrir mon livre numérique

Je commence comme pour tous mes tableaux au pastel : Une esquisse au crayon-pastel. Je m’assure que le cadrage soit bon par la même occasion : Il faut que l’on puisse profiter pleinement des sujets et avoir un bon aperçu du paysage derrière.

Un long travail m’attend pour la mise en couleurs. Je commence par une sous-couche aux PanPastel. Je place mes teintes et mes valeurs principales, ce qui me facilitera grandement la suite. A ce stade on peut remarquer que les traits sont grossiers, je ne cherche pas la finesse mais purement la couleur et le contraste.

Je passe au travail avec les pastels secs Unison que j’apprécie énormément pour leurs teintes riches et leur lumière. Mais regardez bien l’aspect du tableau : Je n’ai utilisé que des verts et des bruns pour l’arrière-plan, ce qui a eu pour effet de donner à l’ensemble de l’atmosphère une teinte verdoyante. Personnellement, je préfère les tons plus chauds. Je vais donc ajouter des rouges et des roses dans mon feuillage.

portraits au pastel

Je travaille encore aux bâtonnets Rembrandt et Unison, et je joue du crayon-pastel pour affiner et détailler mes sujets. Ne trouvez-vous pas qu’avec du contraste plus marqué, tout prend vie ? A noter, les petits coups de crayons verticaux sur le sol (estompés au doigt) pour simuler quelques brins de végétation sèche parmi les feuilles mortes. La partie supérieure gauche, illuminée, peut évoquer un sentier à travers les arbres et apporte (selon moi) un petit point d’équilibre par rapport aux sujets positionnés sur la droite.

J’espère que ce tableau vous aura inspiré ! A très vite pour un nouveau portrait,

Le matériel utilisé pour ce tableau aux pastels secs :

 pitt    rembrandt  fixatifbloc pastelmat

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
No Comments

Post A Comment