Mon carnet de gouaches

Mon carnet de gouaches

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour un sketchbook tour dédié à mon mini-moleskine d’extérieur. Je n’y ai peint que des petites gouaches de mes promenades autour de chez moi, et je trouve que l’on peut voir mon évolution au fil des pages. Ces croquis ont été faits en moyenne en 20-30 minutes sur place, souvent avec de petits ajouts rapides à l’atelier pour les finaliser.

su_divider top=”no” text=”Aller vers le haut”] paysages pastel sec

Si vous préférez le pastel sec, n’hésitez pas à consulter mon livre numérique “Paysages naturels au pastel sec : Observer, interpréter, transmettre”. J’y partage tout ce que je sais pour peindre des paysages réalistes et esthétiques.

Mon carnet est un Moleskine aquarelle de 9x14cm. Il se glisse dans n’importe quel petit sac, il est rapide à remplir, bref j’ai trouvé que c’était le compagnon idéal de mes matinées champêtres. Son papier de 200g/m² en fait un support idéal pour la gouache, bien plus agréable je trouve que pour l’aquarelle (mais il est vrai que je me suis déshabituée de papier en cellulose pour celle-ci !)

J’emporte avec moi une petite palette que j’ai récupérée. Elle contenant des aquarelles d’études que j’ai échangées contre des demi-godets de gouache (j’ai versé ma gouache de tubes dans les demi-godets et je l’ai laissée sécher).

Mes gouaches sont principalement Schmincke. Elles sont intenses, et elles font partie de celles qui se réactivent bien avec l’eau, ce qui n’est pas le cas de toutes les gouaches.

Mon carnet commence par un petit pense-bête de mes mélanges favoris : N’ayant pas la place de faire le nuancier de mélanges complet, j’ai réalisé celui-ci sur un carnet plus grand (que j’ai dédié aux mélanges et nuanciers) et j’ai juste noté mes couleurs préférées sur mon Moleskine pour les avoir toujours sous la main en plein-air. Cela m’a beaucoup aidée à trouver des nuances plus naturelles pour mes croquis.

J’ai pris l’habitude au fil des croquis, d’ajouter des petites touches supplémentaires une fois rentrée à l’atelier. Cela me permet d’utiliser de la peinture de tubes et d’avoir des touches plus épaisses, et de prolonger aussi un peu mon plaisir de peindre. Je prends parfois le temps de rédiger quelques lignes pour rééquilibrer une page trop vide.

Ce carnet est chargé de jolis souvenirs de promenades, on peut voir au fil des pages l’évolution de ma technique, mes expérimentations, je trouve que c’est très intéressant de le feuilleter maintenant qu’il est terminé. J’espère que cela aura pu vous inspirer ! N’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires 🙂

À très vite pour un nouvel article !

Le matériel présenté dans cette vidéo :

pinceaux

 

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
18 Comments
  • YOLANDE DORRIOTZ CAILLON
    Posted at 17:16h, 26 juin Répondre

    Je regarde cette video avec un certain retard. Les croquis sont très intéressants et très beaux. Bravo ! Ton évolution au cours du carnet est bien visible.
    J’aime beaucoup la façon légère dont tu as traité la gouache, avec des parties dans l’humide, de la transparence, c’est vraiment inattendu pour ce médium opaque. Cela apporte de la profondeur à tes croquis, car sur des dessins aussi petits il est parfois difficile de rendre la perspective.
    Cela m’a donné des idées pour expérimenter la gouache dans l’humide, pour l’instant je ne traite que l’aquarelle selon cette technique, mais pourquoi pas ? Je trouve que dans de nombreux croquis, les arbres en arrière plan ont un excellent rendu “par masse” claire ou sombre, ce qui évoque bien l’éloignement et qui met en valeur les détails des premiers plans.
    J’apprécie également les exercices d’écriture. Est-ce toi qui invente les modèles d’alphabet ?
    Bravo pour ce carnet très inspirant et encourageant car les exercices sont courts, donc facilement adaptables à une promenade.
    Encore merci pour ton esprit de partage, des câlins à tes petits compagnons “quatre pattes”,
    Bien à toi
    Yolande

    • CindyBarillet
      Posted at 12:00h, 29 juin Répondre

      Bonjour Yolande, merci d’avoir regardé ma vidéo et merci pour tes remarques encourageantes !
      Non je n’invente pas les polices d’écriture de mes titres, je vais sur dafont.com et je regarde souvent dans la partie “calligraphie”. Les polices sont libres d’utilisation pour un usage privé donc on a tout à fait le droit de s’en inspirer 🙂
      Merci encore pour ton message !

  • Suzanne MONNOT
    Posted at 17:21h, 24 juin Répondre

    Je n’avais en mémoire que la gouache que nous utilisions pendant les cours d’art plastique au lycée. Mais cette vidéo donne vraiment envie de l’utiliser différemment surtout pour les croquis en plaine nature. Beaucoup de sensibilité dans ce carnet et de poésie. A nous de jouer !
    Merci Cindy de nous donner la motivation.
    Suzanne

    • CindyBarillet
      Posted at 19:15h, 25 juin Répondre

      Merci Suzanne pour ton commentaire ! Oui, cette comparaison avec la peinture scolaire revient sans arrêt quand on parle de gouache, ça nous a tous marqués LoL !

  • Isabelle Santangelo
    Posted at 21:57h, 22 juin Répondre

    Cindy, c’est superbe ! J’adore ta façon de peindre, et ce carnet est très réussi. Impossible de choisir entre les différents paysages proposés. Tu nous démontres que la gouache est un chouette médium ; pour moi elle restait associée aux médiocres dessins de l’époque collège.

    • CindyBarillet
      Posted at 19:15h, 25 juin Répondre

      Merci beaucoup Isabelle ! À ta décharge la gouache des collégiens n’a pas grand chose de comparable avec la Horadam de Schmincke !

  • Isabelle
    Posted at 17:29h, 21 juin Répondre

    Bonjour Cindy,
    La beauté est dans la nature….et tu nous le prouves par tes magnifiques croquis…
    Merci beaucoup…
    A bientôt

  • Noël
    Posted at 16:25h, 19 juin Répondre

    Bonjour Cindy.
    Je ne sais pas si tu te souviens de moi, j’avais fais un achat aux Géants des beaux art et le livreur ma dit 2 fois qu’il passerait, ma donc bloqué chez moi pendant 2 jours, il n’est pas venu et j’ai reçus ma commande un moi après.
    Suivant tes conseils, j’ai passé une 2éme commande, et le livreur ma encore bloqué chez moi, il ma dit par sms qu’il passerait et il n’est pas venu.
    J’ai du mal à croire que tu as rarement eu des problèmes avec eux. Moi, 2 achats et et 3 fois ou les livreurs me racontent des histoires.
    S’est finit, je n’achèterais plus chez eux, ils se foutent du monde et prennent les gens pour des andouilles.

    • CindyBarillet
      Posted at 12:38h, 20 juin Répondre

      Bonjour Noël,
      C’est pourtant la vérité, je suis navrée de tes doutes vis à vis de mon honnêteté, mais je n’aurais pourtant aucun intérêt à diriger mes lecteurs vers un mauvais vendeur. Même si j’étais à ce point immorale (et je te prie de croire que c’est loin d’être le cas), construire une audience sur internet est bien assez difficile sans que je ne sabote de cette façon le travail que je fais depuis 2015.
      En te lisant je comprends que tu as un problème avec les livreurs qui desservent ton adresse. Le Géant des beaux arts passe par le réseau GLS, aussi quel que soit le vendeur auquel tu t’adresses (peu importe que ce soient des fournitures artistiques ou non), si celui-ci passe par GLS tu auras les mêmes désagréments.
      Chez moi le livreur est adorable, il me téléphone si il a un doute sur ma présence, et laisse mon colis au voisin si besoin.
      Maintenant, si le Géant des beaux-arts fait appel à ce réseau, il est responsable de la façon dont les colis son livrés, donc tu es absolument en droit de les contacter pour les informer de tes mésaventures.

  • Viviane Raposo
    Posted at 12:02h, 19 juin Répondre

    C’est magnifique Cindy. Merci beaucoup pour cette super vidéo. Cela me donne envie d’essayer aussi la gouache. Je trouve que le petit format est plus rassurant pour se lancer.
    J’ai beaucoup aimé ces paysages bucoliques… j’ai toujours eu un peu de difficulté à peindre la nature que j’aime tant, mais en voyant ce que tu fais je me dis qu’il faut que je persévère. Merci pour ton encouragement et pour tout ce que tu nous partages.

    • CindyBarillet
      Posted at 12:28h, 20 juin Répondre

      Oh oui il faut persévérer Viviane, tu ne peux que progresser ! Et tous ces beaux moments en pleine nature, ça n’a vraiment pas de prix 🙂

  • GHISLAINE LIMBOUR
    Posted at 11:46h, 19 juin Répondre

    Petite balade très intéressante merci Cindy

  • Johanne
    Posted at 22:22h, 18 juin Répondre

    Ce carnet est tout simplement magique ! ….. Que de jolis paysages !….
    On voit très nettement les progrès faits au fur et à mesure, ce qui est bien la preuve qu’il faut peindre, peindre, peindre
    pour savoir peindre ! :-). Félicitations pour cet ouvrage, moi j’ai adoré ! 🙂

    • CindyBarillet
      Posted at 12:28h, 20 juin Répondre

      Oui absolument, pratiquer pratiquer pratiquer 🙂 Merci beaucoup pour tes gentils compliments !

  • Ffédérique Chiloup-Gey
    Posted at 17:49h, 18 juin Répondre

    J’adore les carnets de voyage, même immobile. Et là je me suis régalée ! Merci pour ce beau partage.

    • CindyBarillet
      Posted at 12:27h, 20 juin Répondre

      Merci beaucoup Frédérique 🙂

  • LECLERCQ Maud
    Posted at 17:13h, 18 juin Répondre

    Bonsoir Cindy, je trouve tes gouaches magnifiques, elles ressemblent presque à des aquarelles, je n’arrive pas à accrocher avec ce médium, peut être n’ai je pas une qualité de gouache suffisante, et je trouve qu’il est très difficile de faire les dégradés, de donner de l’éclat, je préfère de loin l’aquarelle, et d’autres tchniques, mais j’admire tes compétences en la matière, le résultat est charmant, et je m’aperçois que ce format très particulier, peut s’adapter facilement pour des photos faites en grand angle, j’ai adoré les paysages de ce petit carnet, merci, Sherlock est toujours aussi adorable.

    • CindyBarillet
      Posted at 12:25h, 20 juin Répondre

      Bonjour Maud, merci pour tes compliments ! Oui la gouache peut être très difficile au début! Moi j’ai commencé avec les portraits principalement et je peux te dire que ce n’est pas simple. Mais l’avantage c’est qu’après ça les paysages me paraissaient bien plus facile LoL ! Je suis contente d’avoir persévéré car quand on la comprend, cette peinture procure beaucoup de bonheur 🙂

Post A Comment