Podcast Tu manques pas d’Art ! #8 : Les artistes et les réseaux sociaux

Podcast Tu manques pas d’Art ! #8 : Les artistes et les réseaux sociaux

Bonjour à tous !

Bienvenue dans Tu manques pas d’Art, le podcast pour les créatifs à écouter pendant que vous peignez pour faire le plein de nouvelles inspirations.

Dans ce huitième épisode, nous abordons le thème de la publication de nos propres créations sur les réseaux sociaux. Que vous soyez simples spectateurs, intéressés par la publication ponctuelle de vos créations ou par le développement d’une activité professionnelle grâce à eux, ce podcast devrait vous intéresser.

Pour ne rien rater de toutes les informations qui fourmillent dans ce podcast, écoutez-le attentivement !

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter à l’aquarelle (avec une démo en bonus).

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter le pastel (avec une démo en bonus).

[TMPA] Podcast créatif : Les artistes et les réseaux sociaux

📱 Points forts et points faibles des réseaux :

Les réseaux sociaux sont incontestablement une vraie source d’inspiration inépuisable. C’est aussi l’opportunité de dénicher plein d’astuces pour mieux comprendre et maîtriser les techniques avec lesquelles nous aimons tant créer. Il est même possible d’avoir un regard extérieur voire même des conseils sur les réalisations que nous publions.

Pour les professionnels, les réseaux sociaux sont une vitrine de leur travail. Ils peuvent donc toucher de potentiels clients. Mais que nous soyons amateurs ou professionnels, les réseaux sociaux permettent de construire un lien de partage et une communauté.

Cependant, il existe également de nombreux points faibles. L’algorithme en fait partie. Quelque soit le réseau social utilisé, un artiste débutant sur un réseau aura beaucoup de mal à se faire connaître et à avoir une bonne visibilité. Ce problème peut entraîner un sentiment d’infériorité puisque l’algorithme met très souvent en avant les publications les plus impressionnantes.

Le dernier point négatif est la peur du regard des autres et de la malveillance qui pourrait s’y ajouter avec des réactions très négatives en commentaires.

art-reseaux-sociaux

🖌 Peindre pour poster ou peindre par plaisir ?

Les réseaux sociaux poussent à publier presque quotidiennement si le but de leur utilisation est de constituer une véritable audience.

Peindre pour avoir quelque chose à poster a l’avantage non négligeable de nous motiver à garder une pratique assidue, qui engendre forcément des progrès importants que ce soit dans la technique, dans le style ou dans l’exploration de ce qui nous inspire.

Néanmoins, est-ce que ce besoin de reconnaissance est plus important que de créer des tableaux pour notre propre plaisir quand l’art n’est pas notre métier ?

podcast-art
art-instagram

💻 Flatter l’algorithme : 

L’algorithme est en perpétuelle évolution et demande toujours plus d’investissement. Sur les réseaux tels que Facebook ou Instagram ce sont les vidéos qui sont désormais plus valorisées que les photos.

Toutefois, les actions de publier régulièrement, utiliser correctement les hashtags, soigner la présentation de ses créations en prenant des photos de bonne qualité bien éclairées, laisser des commentaires aux autres utilisateurs, offrent déjà une bonne base pour flatter l’algorithme.

Pour des informations plus précises, beaucoup de blogueurs ou youtubeurs se sont spécialisés dans ce domaine.

❌ Les erreurs à éviter :

Certains sites proposent la vente d’abonnés. C’est un piège dans lequel il ne faut surtout pas tomber. Certes, la liste d’abonnés d’un compte va augmenter fortement et rapidement mais ces faux profils ne réagiront jamais aux publications et seront détectés par l’algorithme. 

Le risque d’être blacklisté est donc très important. En effet, si les règles sont enfreintes sur les réseaux, l’audience et donc la visibilité des publications baisseront. La moitié des vrais abonnés ne verra plus les posts quant à tous ceux qui ne suivent pas le compte blacklisté, ils ne sauront même pas qu’il existe.

Dernier point important, il faut toujours avoir en tête que chaque réseau social possède ses propres spécificités et caractéristiques d’utilisateurs. Pour développer un réseau social, il faut donc comprendre comment il fonctionne et à qui il s’adresse en particulier pour avoir les meilleures chances de réussir dessus.

 

publier-art-instagram

Podcast par Cindy Barillet – Article par Emmanuelle Rollier

Tags:
S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isabelle (gomezisarts)

Bonjour Cindy, j’ai trouvé ton podcast et article très intéressants. Merci d’avoir intégré mon enregistrement vocal, j’en suis ravie 🙂 J’ai appris pas mal de choses sur le fonctionnement des réseaux grâce à cet épisode, notamment comment fonctionne l’algorithme d’Instagram. Merci aussi d’avoir rebondi sur mes remarques, et celles de l’autre témoignage. Je suis d’accord qu’il faut savoir identifier son objectif (vivre de ses créations, ou simplement partager pour avoir un avis extérieur) avant de se lancer. Je pense aussi que publier tous les jours est trop contraignant, sauf si l’on veut se lancer dans une activité professionnelle (ce qui n’est pas mon cas à ce jour) et je suis d’accord sur le fait que le nombre d’abonnés ne fait pas tout (je préfère en avoir peu, mais des vraies personnes et je n’irais pas m’abonner à des centaines de comptes dans l’espoir qu’ils s’abonnent en retour). Chacun son point de vue, cela est intéressant. J’ai apprécié que tu parles de ton expérience, et de ce que tu apprécies/n’apprécies pas dans l’utilisation et le fonctionnement des différentes applications.
Pour répondre à ta dernière question, personnellement je ne peins [presque] pas des sujets « à la mode » mais ceux qui m’inspirent (je dis presque, car en octobre j’ai peint une citrouille, et qu’en décembre je peindrai sûrement des sujets de Noël… que l’on verra beaucoup sur Instagram je pense).^^
Le sujet de copie/vol d’œuvres est aussi très intéressant et serait pertinent à développer. Je reproduis souvent des tutoriels (dont les tiens), et bien que je mentionne toujours la source et l’artiste avec un lien vers la vidéo, je me demande si cela dérange (car une fois terminé, je mets ma signature sur la feuille) et dans quelle mesure on peut parler de « copie » (qui sonne négativement) ou de « reproduction » étant donné qu’on le fait à notre manière. (Ps: j’ai fait ton tutoriel du colibri aux pastels secs, hier, et je publierai une photo très bientôt, en te mentionnant évidemment comme d’habitude). Belle journée !

CindyBarillet

Coucou Isabelle, merci encore pour ton intervention très appréciée ! Haha oui moi aussi j’aime beaucoup peindre en fonction des saisons, je pense que c’est un peu normal nous sommes influencés par ce qui nous entoure 🙂 Je n’ai pas fait de peinture d’Halloween cette année mais ça m’est déjà arrivé, c’est aussi l’occasion d’être créatif !
Pour les reproductions de tutoriels, c’est propre à chacun. Certains artistes mettent en ligne des démonstrations mais sont très contrariés de voir d’autres personnes essayer de les reproduire car ils ont créé la vidéo pour inspirer et donner des idées, pas pour être copié. Quand le terme « tutoriel » est employé, là on sait que le but est de le reproduire.
Pour moi, si tu suis une vidéo pour apprendre à peindre quelque chose et que tu remplaces juste quelques détails pour le faire à ta sauce, tu restes dans la copie car tu as suivi pas à pas une façon de faire. Mais est-ce bien important si la personne qui a mis en ligne le tutoriel avait pour but d’enseigner son procédé ? Après quelques temps, si tu continues à explorer plein de choses tous les pas à pas que tu auras suivis vont se diluer dans ton esprit et tu n’en retireras que ta propre façon de faire. Plus tu pratiqueras, plus ton style s’affirmera 🙂
Encore bravo pour le colibri ! A bientôt !

Isabelle (gomezisarts)

Coucou, merci pour ta réponse et tes arguments. Je pratique de plus en plus souvent et espère ainsi trouver mon propre style en effet.
Merci pour ta bienveillance. A bientôt 🙂

France

Merci Cindy pour ce podcast très intéressant. Pour ma part je n’ose pas me lancer sur Instagram ni tout autre média d’ailleurs ! Je peins pour le plaisir mais j’aime bien avoir les avis positifs ou négatifs sur mes aquarelles. Je me méfie des réseaux sociaux mais j’ecume toutes les vidéos sur U tube concernant l’aquarelle. C’est comme ça que j’ai progressé.
A bientôt pour un nouveau sujet
Cordialement
France

CindyBarillet

Merci à toi France pour ce partage d’expérience ! Les réseaux sociaux ne sont pas une obligation si on n’en ressent pas le besoin mais il faut reconnaître qu’ils ont des côtés fantastiques 🙂

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :