Podcast Tu manques pas d’Art ! #5 : Les croquis d’animaux

Podcast Tu manques pas d’Art ! #5 : Les croquis d’animaux

Bonjour à tous !

Bienvenue dans Tu manques pas d’Art ! Le podcast pour les créatifs à écouter pendant que vous peignez pour faire le plein de nouvelles inspirations.

Ce podcast est consacré au croquis sur le vif des animaux de compagnie. Dessiner d’après nature est le meilleur moyen d’améliorer son coup de crayon et d’affuter son œil en observant les proportions. Quand on est débutant, il est, bien sûr, plus facile de dessiner des objets inertes. Cependant, l’envie de nouveaux challenges peut nous pousser à choisir des modèles vivants.

Représenter un animal qui bouge, savoir le rendre vivant sur le papier c’est tout l’objet de ce podcast aux multiples conseils pour se lancer dans cette merveilleuse aventure du croquis sur le vif !

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter à l’aquarelle (avec une démo en bonus).

Téléchargez mon guide gratuit pour découvrir le matériel que je vous recommande pour débuter le pastel (avec une démo en bonus).

[TMPA] Podcast créatif – Les croquis d’animaux

✏ Pourquoi pratiquer le croquis animalier ?

Cette pratique est extrêmement bénéfique pour nos compétences. Nous exerçons la précision de notre regard, notre rapidité, notre traitement des volumes et du pelage, notre compréhension de l’anatomie de l’animal en question, et même notre mémoire.

Au-delà de l’aspect technique, cela peut être aussi un beau moment de détente avec son animal et l’occasion de relâcher la pression artistique en expérimentant toutes sortes de médiums et de styles.

✏ Comment gérer les changements de position ?

Deux techniques pour croquer plus vite l’animal avant qu’il ne bouge :

🐶 Pour figer rapidement une posture, il est possible de dessiner une patate pour représenter la tête, une ligne qui matérialise la colonne vertébrale (éventuellement une autre patate pour la cage thoracique) et des lignes pour les pattes en repérant les articulations.

Ainsi, les proportions et les angles sont capturés et il ne reste plus qu’à dessiner les contours. Même si l’animal bouge, il ne faut pas hésiter à tourner autour pour retrouver l’angle et ajouter les contours manquants.

 

Rappel : Si vous souhaitez un croquis joli et finalisé, rien ne vous empêche de prolonger l’expérience plus tard et sans pression. Retrouvez encore plus de conseils en écoutant le podcast.

🐶 La seconde technique consiste à diviser l’animal en grandes formes. Une forme pour la tête, une forme pour le corps, une forme pour les cuisses, les pattes, etc. Il ne s’agit pas de tracer les contours avec précaution mais vraiment de repérer la forme principale de chaque zone, et le travail de redéfinition viendra seulement ensuite.

En fait le maître mot c’est du plus large vers le plus fin. Il est important de saisir toutes les formes basiques en priorité.

✏ Est-il important / obligatoire d’étudier l’anatomie avant ?

Rien n’est obligatoire dans un carnet de croquis. Cependant, étudier l’anatomie est une aide précieuse. S’asseoir avec un bon livre sur le sujet, observer les muscles, les os, les recopier, cela permet d’intégrer des notions très précieuses.

Nous pouvons considérer deux visions du croquis qui sont totalement complémentaires :

🐱 Penser que le croquis est une finalité et donc étudier l’anatomie sera l’entraînement qui nous permettra d’atteindre notre but.

🐱 Considérer que le croquis est l’entraînement qui permettra d’apprendre l’anatomie.

En s’appuyant sur ces deux visions, les progrès seront plus rapides et les connaissances plus solides.

✏ Comment représenter le mouvement ?

Selon l’animal représenté le croquis sera plus ou moins difficile. 

🐎 Pour figer un mouvement répétitif, un cheval longé par exemple, le meilleur conseil est de se positionner à un endroit et de garder le même angle de vue. Ainsi, il faut attendre que le cheval passe à l’endroit choisi et croquer rapidement le positionnement de ses jambes. 

🐎 Une autre solution pour représenter le mouvement est d’opter pour un style de croquis ultra rapide. Il s’agit de saisir en quelques lignes le minimum d’informations requises pour comprendre quel est le sujet et ce qu’il fait. Dans ce type de croquis expressif, les erreurs de proportions passent beaucoup mieux car on sent que la priorité de l’artiste est le mouvement.

N’oubliez surtout pas qu’aucun croquis n’est parfait et que cela doit toujours rester un plaisir et une source de motivation pour s’améliorer.

croquis-animalier
croquis-poules

Podcast par Cindy Barillet – Article par Emmanuelle Rollier

Tags:
S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Stella May

Merci Cindy!
C’est toujours intéressant ce que tu nous partages dans tes podcast!!
Et c’est vrai qu’à voir aussi ce que tu fais, ou ce que d’autres partage dans tes podcast, nous donne envie d’en faire autant!
N’ayant pas d’animaux autour de moi, rien n’empêche de regarder un documentaire et de croquer les animaux que l’on voit, pour pratiquer notre oeil!
Au plaisir d’écouter un prochain podcast!

lylilou

bonjour Cindy
très intéressants tes; conseils pour « croquer » sur l’instant, tous ces vivants qui bougent avec et/ou autour de nous
je le fais parfois, dans la nature, pour les arbres, les fleurs, pour essayer de dessiner…
N’étant pas sur instagram, j’en profite pour te dire que la vidéo sur les mélanges à tester pour les portraits a retenu mon attention, et me motive pour essayer le portrait (pastel, pour le moment)
Merci pour toute cette transmission

Christiane

Merci Cindy pour ce podcast sur le croquis animalier, ça me donne très envie de refaire des croquis que je faisais il y a pas mal de temps, mais plutôt des croquis des objets ou des plantes qui m’entouraient, et quelquefois des personnes.

Mireille Pelletier

Très bien, j’aime

Envie d'apprendre​ le pastel ? l'aquarelle ?

Inscrivez-vous et recevez gratuitement mes 2 guides pour débuter au pastel sec et à l’aquarelle 🎨 :