Portrait de chien au pastel sec

Portrait de chien au pastel sec

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous présente une partie de la commande de Laurence : Son magnifique chien Nino. Je vous présenterai aussi dans un prochain article le portrait de son tout aussi magnifique cheval Colorado !

Nino a eu droit à son portrait en format 50*70cm. Vous ai-je déjà parlé de mon amour pour cette large surface ? Les tableaux en grand format sont uniques ! D’une part, ils sont impossibles à manquer dans un intérieur, et d’autre part, on peut créer des détails d’une finesse extraordinaire.

Si vous pratiquez le pastel sec et que le portrait animalier est un domaine qui vous intéresse, vous allez trouver votre bonheur dans le livre numérique que j’ai écrit sur ce thème !

Pas à pas, je vous dévoile tous les secrets que j’utilise au quotidien dans mes portraits sur commande pour donner vie à mes animaux.

J’ai commencé par tracer mon esquisse, ce qui est clairement la phase la plus complexe. Elle nécessite de se reculer souvent pour vérifier que tout est correct, et pour cela, il est très recommandé de dessiner à la verticale. Sur un plan horizontal, les petits formats sont assez facilement faisables, mais pour les grands formats je trouve que la disproportion liée à notre angle de vue est trop importante.

Ensuite, j’ai pour habitude de commencer mes mises en couleurs par une sous-couche. Pour cela, j’utilise depuis plusieurs années les PanPastel : Avec les couteaux pour les petits formats, avec les éponges plus larges pour les grands. La sous-couche est l’occasion pour moi de nourrir mon papier avec des couleurs que je juge intéressantes pour la suite. Elle est fine et vaporeuse, contrairement aux bâtonnets qui sont beaucoup plus opaques. Ci-dessous, vous pouvez voir la tête et le buste aux PanPastel, et les oreilles aux bâtonnets.

La suite est un mélange de bâtonnets et de crayons-pastels. Pouvez-vous toujours voir les touches de bleus et de violets de la sous-couche ? Mon but est qu’elles viennent enrichir le résultat et lui apporter une touche artistique, mêlée au réalisme du reste du tableau.

Après un long travail de détails et d’estompe pour les zones les plus douces, voici le portrait de Nino terminé !

Le matériel utilisé pour ces portraits de chien aux pastels secs :

bloc pastelmat   pitt

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
4 Comments
  • Vivi
    Posted at 12:03h, 05 septembre Répondre

    Superbe portrait. Le panpastel est très agréable dans les sous couches et le résultat est bluffant. Félicitations pour tout ce que tu nous présentes. c

    • CindyBarillet
      Posted at 19:42h, 05 septembre Répondre

      Merci beaucoup Vivi !

  • Johanne
    Posted at 22:05h, 03 septembre Répondre

    Superbe portrait et belle illustration de l’utilisation des panpastels en sous couche dont tu nous parlais dans ta dernière vidéo. Je les utilise aussi de cette manière, et également pour faire des fonds (lorsque j’en fais). Belle démo pour un magnifique résultat ! 🙂

    • CindyBarillet
      Posted at 19:40h, 05 septembre Répondre

      Bonjour Johanne, oui c’est vrai qu’il illustre exactement ce dont je parlais dans cette vidéo ! Les PanPastel sont top pour cet usage, bien que certains artistes fassent des merveilles en les utilisant seuls – mais c’est très mystérieux pour moi 🙂

Post A Comment