Quelles couleurs d’aquarelle choisir [Partie 2]

Quelles couleurs d’aquarelle choisir [Partie 2]

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour la seconde partie de la vidéo dédiée à ma sélection de 18 couleurs d’aquarelle pour une palette polyvalente et pratique, à emporter avec soi pour peindre en extérieur ou à garder à l’atelier pour peindre d’après photos. Dans mon cas, ce sera une palette de voyage !

Assurez-vous d’avoir bien regardé la première partie de cette vidéo pour découvrir mes 12 premières couleurs et les raisons de mes choix : Palette de 12 couleurs d’aquarelle.

Je le rappelle, il s’agit d’une palette qui correspond à mes goûts et ce ne sont pour vous que des suggestions ou des idées. J’ai fait de mon mieux pour vous informer sur ces couleurs et vous permettre de faire des choix avisés, mais je ne considère en aucun cas que cette palette conviendra à tout le monde telle quelle.

Astuce d’internaute : Agrandir la palette de voyage Winsor & Newton !

Un tout grand merci à N.Casavant et à Kathynico Linguini pour leur super astuce !

La gouttière servant à placer le pinceau à réservoir Winsor & Newton permet de glisser 6 demi-godets supplémentaires dans la longueur. Cela vous permet de transformer votre palette de 12 couleurs en palette de 18 sans avoir à en racheter une. Attention, les demi-godets classiques entraveront l’ouverture et la fermeture de la boîte, mais ceux de chez Winsor & Newton étant plus petits, ils s’y prêtent à merveille. Si vous ne souhaitez pas racheter des demi-godets de cette marque, alors vous pouvez en déloger 6 des compartiments de la boîte pour les installer dans la gouttière. Il ne vous reste plus qu’à verser votre aquarelle de tubes dans les espaces vacants.

palette voyage winsor newton

Vous débutez l’aquarelle ? Je vous propose un cours pour découvrir les techniques de base et de bonnes astuces pour vous faciliter les choses ! Suivez-moi dans la création d’un tableau complet qui vous assurera de bien comprendre les fondamentaux de cette peinture.

Cliquez ici pour voir le cours

6 couleurs intéressantes à ajouter à sa palette d’aquarelle

Terre verte – Daniel Smith

J’adore ce vert de convenance. Je l’utilise le plus souvent tel quel, je le trouve parfait pour peindre la végétation d’arrière-plan car c’est un vert très doux et un peu bleuté, il me donne facilement une impression de perspective.

Le terre verte est un mélange de Vert viridien PG18 avec le Terre de Sienne naturelle PBr7.

Vert Isaro clair – Isaro

Cet autre vert de convenance est très différent du précédent, et aussi très différent du vert de vessie. C’est un vert éclatant qui me rappelle une végétation ensoleillée ou les bourgeons tendres du printemps. Je le trouve super joli, je me méfie juste de son opacité qui nécessite de bien le diluer pour ne pas trop masquer le blanc du papier. Celle-ci est due à la présence de Jaune cadmium clair PY35, un pigment semi-opaque qui est mélangé au vert Phtalo PG7. Et d’ailleurs en raison de cette présence de cadmium (toxique) on prendra les précautions habituelles (éviter le contact avec la peau, se laver les mains après sa séance, ne pas laisser à la portée des jeunes enfants – valable pour les autres peintures aussi)

Rose de Poterie – Schmincke

Pigment PR233, un rose sale que j’utilise pour certaines terres et pour des murs vieillis. Le rose de poterie m’a toujours beaucoup attirée, et sa granulation est pour moi un énorme avantage. Je préfère celui de Winsor & Newton car celle-ci est plus marquée, mais j’utilise celui de Schmincke pour le moment car il est plus facile à réhydrater.

Vert de Pérylène – Schmincke

Pigment noir PBk31, un noir qui tire franchement sur le vert, d’où son nom. Cette couleur est opaque et crée un noir très intense si peu diluée. Avec plus d’eau, je l’utilise pour créer des contrastes très marqués sur mes végétations. Je n’en ai pas testé d’autres, mais le vert de Pérylène de Schmincke est un bonheur à réhydrater, il est super crémeux et très profond.

Cobalt turquoise – Schmincke

Pigment PG50, un cobalt que je trouve très difficile à égaler par mélange, super intense et lumineux. Il est semi-opaque et devra être dilué, et comme c’est un cobalt (toxique) on prendra les précautions habituelles (éviter le contact avec la peau, se laver les mains après sa séance, ne pas laisser à la portée des jeunes enfants – valable pour les autres peintures aussi). Je l’utilise tel quel pour peindre la mer lorsque c’est approprié, et en mélange avec de l’ocre jaune pour un joli vert tendre.

Indanthrone – Daniel Smith

L’une de mes couleurs préférées, le pigment PB60 est un bleu sombre peu saturé mais très foncé, chaud, plus foncé chez Daniel Smith que chez Isaro. Dans une palette précédente j’avais embarque l’indanthrène Isaro car je n’avais pas d’outremer et je trouvais qu’il s’y substituait bien. Comme j’ai un outremer pour celle-ci, j’ai choisi le Daniel Smith car il est plus contrastant. Je m’en sert pour créer des verts super foncés ou pour peindre la mer lorsque c’est approprié. Je peux aussi l’ajouter à mes bruns pour les foncer.

Note : Les palettes pré-choisies contiennent parfois le Bleu de Prusse, un bleu foncé froid qui aura à peu près la même utilité. De mon point de vue il n’est pas très utile d’avoir les deux températures car ce sont des couleurs peu colorantes, on les utilise surtout pour foncer.

Et voilà pour ma palette de 18 couleurs d’aquarelle ! Avez-vous craqué pour certaines couleurs citées dans la vidéo ?

Peintures utilisées dans cet article

    

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
6 Comments
  • karine
    Posted at 18:39h, 06 novembre Répondre

    Bonsoir Cindy merci pour ta vidéo très enrichissante car pas évident de choisir ses couleurs ! Depuis que j’ ai commencé l’ aquarelle j’ utilise des winsors and newton mais j’ aimerai changer un peu mes couleurs car à par quelques unes que j’ ai rajouté j’ utilise les mêmes couleurs mais je me pose la question que dois je acheter des godets ou des tubes car je n’ ai jamais utilisé d’ aquarelle en tube ? Je te remercie A bientôt !

  • nathalie
    Posted at 17:32h, 03 novembre Répondre

    Bonjour Cindy.
    Merci pour ces deux videos qui m’aident beaucoup pour faire mes choix, je suis toujours avec attention vos videos.
    J’aimerais m’acheter des couleurs Daniel Smith , j’ai regardé sur gerstaecker.ch, (qui est le site en suisse qui correspond au geant des beaux arts), et là, ils disent que c’est une peinture trés toxique pour les organismes aquatiques. Est que vous savez si c’est aussi le cas du bleu idanthrone ?
    merci encore pour vos précieux conseils et pour votre gentillesse de partager avec nous
    Saltations amicales depuis la suisse

    • CindyBarillet
      Posted at 17:41h, 03 novembre Répondre

      Bonjour Nathalie, oui cela prête à confusion sur le site. En réalité, cette mention vous informe de la signification des symboles qui figurent sur certains tubes. Mais cela ne concerne pas tous les tubes de la marque en question. J’ai précisé dans la vidéo les couleurs qui étaient toxiques dans la palette choisie : Les cadmium et les cobalt (dont le céruléen, qui est un cobalt). L’indanthrone n’est pas toxique 🙂

  • isabelle
    Posted at 14:54h, 01 novembre Répondre

    Bonjour Cindy,
    Bien que je ne fasse pas de l’aquarelle , je tenais à te remercier pour ton investissement dans ce travail qu’est l’échange de tes connaissances…
    Au fait, feras tu des cartes de voeux, car je les trouvais très sympathiques…
    Bisous
    A bientôt

    • CindyBarillet
      Posted at 16:45h, 01 novembre Répondre

      Bonjour Isabelle, merci beaucoup ! Oui j’en ferai certainement d’ici peu 🙂

Post A Comment