Test : feutres aquarellables Staedtler

Test : feutres aquarellables Staedtler

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vous présente les feutres Staedtler avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Staedtler m’a envoyé il y a quelques temps un colis rempli de produits de leur gamme Design Journey pour me les faire tester. Un grand merci à eux et en particulier à Franz-Alexander pour leur confiance !

Je vous ai ainsi parlé de leurs crayons aquarellables dans une vidéo comparative avec Art grip et Inktense; et j’ai évoqué à plusieurs reprises mon amour pour leurs pinceaux synthétiques, parfaits pour peindre à la gouache. J’utilise aussi leur assortiment de stylos liners, qui m’ont notamment été bien utile pour ma participation à l’Inktober 2019.

Aujourd’hui, je passe donc aux feutres ! Ils ont de belles qualités et aussi ce que je considère comme un gros défaut qui concerne la superposition des couches de feutres. Je vous en parle dans la vidéo et je reprends comme toujours l’essentiel par écrit juste en dessous.

Assortiment de 35 feutres aquarellables Staedtler

Ces feutres ont deux extrémités : Une pointe pinceau souple, assez large, et une mine classique raide qui permet de faire des traits fins (on peut faire varier l’épaisseur en l’inclinant). La pointe pinceau réagit bien à l’eau, la pointe fine se dissout beaucoup moins.

Il n’y a aucune information sur les feutres, pas de nom de couleur ni même de numéro. On ne sait pas s’ils sont permanents et en l’absence d’information on partira du principe qu’ils ne le sont pas (les fabricants qui ont réellement testé la permanence de leurs produits se faisant systématiquement un plaisir d’exposer leurs résultats).

Vous débutez l’aquarelle ? Je vous propose un cours pour découvrir les techniques de base et de bonnes astuces pour vous faciliter les choses ! Suivez-moi dans la création d’un tableau complet qui vous assurera de bien comprendre les fondamentaux de cette peinture.

Cliquez ici pour voir le cours

Les couleurs des feutres Staedtler sont très vives. On obtient des tons plus pastels en les diluant simplement avec de l’eau.

Comme pour tous les feutres, la dilution sera plus ou moins efficace en fonction des papiers utilisés, pour ma part j’ai remarqué que les papiers pour aquarelle en cellulose offraient les résultats les plus satisfaisants. Et comme pour tous les feutres, plus vous diluez votre encre rapidement après l’avoir appliqué sur le papier, plus elle fondra facilement. Une fois que le papier a eu le temps de l’absorber, il sera plus difficile de la réactiver.

Feutres aquarellables Staedtler : Quelles différences avec les autres ?

Je n’ai pas énormément de feutres, mais j’ai des Winsor et Newton et des Tombow (en nuance de gris pour ceux-là).

Les pointes

Les pointes souples sont de tailles différentes, pourtant les traits ont une épaisseur très similaires.

Les mines fines se ressemblent plus au premier coup d’œil, et les rendus sont étonnamment plus différents. La mine du Staedtler est la plus fine.

Les couleurs

Nuancier Winsor & Newton

Les couleurs entre W&N et Staedtler sont très différentes, car les marqueurs Winsor et Newton sont à base de pigments. C’est une particularité assez rare pour être signalée, car par conséquent on connaît leur résistance à la lumière (mentionnée sur chaque marqueur) et le rendu est (pour mon goût) plus naturel que celui des encres à base de colorants (voir photo ci-contre)

Par ailleurs j’ai remarqué que les Staedtler traversaient plus facilement le papier que les W&N ou les Tombow. Cela n’arrive pas sur les papiers faits pour l’aquarelle, mais cela arrive dans les carnets de croquis classiques.

Le prix

Alors que Winsor et Newton ainsi que Tombow nous proposent des feutres haut de gamme à 20€ le lot de 6 feutres, Staedtler se positionne bien en dessous de leurs tarifs avec cet assortiment de 36 feutres pour le même prix (20€ sur Amazon en ce moment, 28€ en prix habituel conseillé). Bien que je ne sois pas une spécialiste des feutres aquarellables, il me semble que les Staedtler font tout de même partie des feutres les moins chers.

Quels usages pour les feutres aquarellables ?

Utilisation illustrative

J’utilise les feutres aquarellables pour créer des illustrations, souvent stylisées (croquis dans mes carnets, cartes de vœux). J’aime le fait que l’on puisse avoir des effets dilués ou plus intenses, et la variation de trait que permettent les deux pointes.

Beaucoup utilisent les feutres aquarellables pour le coloriage pour adultes.

Attention, avec les Staedtler et je me souviens avoir eu aussi le cas (moins fréquent) sur Winsor & Newton, si le feutre est utilisé en sous-couche il risque fort de faire baver les couches supérieures si celles-ci sont appliquées au feutre également.

Conseil : N’utilisez les feutres en sous-couche que si vous prévoyez de lui superposer des matériaux qui ne bavent pas :  Crayons, stylos. Attention aux zones de contact entre deux couleurs, les Staedtler ont tendance à baver les uns dans les autres.

Lettrages

La pointe souple est un bonheur à utiliser pour créer de jolis lettrages sans efforts. Sur de nombreuse couleurs un dégradé naturel se crée en fonction des variations de pression, ce qui est d’un très bel effet !

Une astuce super fun et qui fonctionne à merveille avec les Staedtler consiste à appuyer de pointes de couleurs différentes l’une contre l’autre pour qu’elles s’imbibent de l’encre de chacune. Cela crée des dégradés à deux couleurs lorsque l’on écrit avec l’un des feutres imbibés.

Mon avis sur les feutres Staedtler

Avantages

  • Prix.
  • Vivacité des couleurs.
  • Dilution agréable.
  • Travail dans l’humide super.
  • Lettrages très agréables à faire.

Inconvénients

  • Sous-couches qui font baver les couches supérieures.
  • Pas de résistance à la lumière.
  • Traverse les papiers les plus fins (attention aux cahiers de coloriages).
  • Emballage gênant pour le stockage des feutres en magasin (vertical, ce qui peut faire sécher des feutres).

Et voilà pour cette présentation des feutres aquarellables Staedtler ! Avez-vous déjà testé des feutres similaires ? Qu’en pensez-vous ?

Matériel utilisé dans cette vidéo :

CindyBarillet
cindy.barillet@gmail.com
2 Comments
  • karine
    Posted at 19:46h, 07 novembre Répondre

    Bonsoir Cindy merci pour ta vidéo elle m’ a aidé à comprendre les feutres aquarellables winsor and newtons que je possède, je trouve qu’ ils laissent des marques donc je ne les utilisent pas beaucoup mais j’ ai compris que ça pouvait venir de mon papier donc pas de papier en coton ! Pour les feutres Staedtler je les trouvent vraiment top pour le lettrage je pense en acheter ! A bientôt.

    • CindyBarillet
      Posted at 20:44h, 14 novembre Répondre

      Bonjour Karine, oui ils font de très jolis lettrages, mais les Winsor et Newton aussi 🙂

Post A Comment